Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Almost Human s01e01, la critique

7
ReviewLe 18 Nov
partager cet article
7 /10
On a aimé
• On évite des clichés
• Les acteurs
• La ville de nuit
On a moins aimé
• Les personnages secondaires peu développés
• On ne voit pas la violence des rues

Avec la fin de Fringe, la Fox se devait de retrouver une série de genre, mêlant enquête et… un peu plus. Bad Robot, la société de production de JJ Abrams est alors arrivée avec la série toute trouvée : Almost Human. Si on a pu regretter certaines productions Bad Robot ces dernières années, c’était sans compter sur J.H. Wyman, un ancien scénariste, producteur et showrunner de Fringe. De quoi nous redonner espoir dans le fait que la série ne soit pas juste une repompée de concepts déjà vus. Et ça semble pour le moment tenir le chemin.

Car le scénario est un melting-pot de classiques de la SF. Se déroulant 35 ans dans le futur, elle nous montre la ville de Los Angeles en proie au crime et aux trafics en tout genre, une organisation malveillante au centre du tout. Face à la montée de la violence, chaque officier de police se voit affecter un partenaire androïde. Le héros, John Kennex (Karl Urban), reprend du service après près de deux ans d’arrêt (dont un an et demi dans le coma) et va devoir faire équipe avec l’un d’eux contre son gré. Il blâme en effet en partie l’échec de sa dernière opération, causant la mort de toute son équipe, sur la décision d’un robot. Lui-même a perdu une jambe qu’il a vue remplacée par un implant cybernétique.

Tout cela n’est pas sans rappeler I, Robot et le personnage de Will Smith à ceux qui ont vu le film. Ce n’est pas un hasard, tout le pilote sent fortement l’adaptation d’Asimov. On retrouve d’ailleurs certains éléments visuels vus dans le film d’Alex Proyas. Mais ce n’est pas la seule inspiration. On retrouve des éléments d’Alien 4 dans la série « défectueuse » des androïdes supposés se rapprocher le plus des humains, ou encore Blade Runner. Le quartier malfamé de Los Angeles dans lequel aime trainer le héros de nuit rappellera d’ailleurs fortement l’univers de ce dernier.

A l’instar de Sleepy Hollow, la série va se révéler être un cop show un peu particulier, avec un univers futuriste ici plutôt que fantastique. Le pilote se concentre sur Kennex et son nouvel acolyte Dorian (Michael Ealy), seul exemplaire réactivé d’une série défectueuse, et qui a la particularité de posséder un libre-arbitre et des sentiments. Sa programmation le rend donc plus humain et plus apte à collaborer réellement avec Kennex. Les acteurs sont plutôt bons, particulièrement Ealy, et on évite quelques clichés avec Kennex qui s’acclimate rapidement à la situation, laissant la place à autre chose pour la suite (même s'il reste bougon et qu'on imagine les situations décalées et les éventuelles prises de têtes entre les deux). Malheureusement pour leur laisser la place, les personnages secondaires sont à peine effleurés. Si on perçoit le flic antagoniste et le rôle de la chef de police, on attend de voir vers quoi se dirigera le personnage de Minka Kelly.

Si l’univers et les personnages semblent plutôt bien posés, un problème cependant se pose parmi les bases du show : on ne voit rien de la situation ultra-violente qu’on devrait retrouver dans les rues. La scène d’ouverture est certes impressionnante mais par la suite ça ressemble plus à un Los Angeles classique dans le futur, loin par exemple du Dredd dans lequel jouait le même Karl Urban. On retrouve par contre des petits bouts de Fringe avec un gaz à l’effet assez violent pour ses victimes, qui pourrait laisser entrevoir une guerre bactériologique.

Alors qu’on ne l’attendait plus forcément, Bad Robot évite l’écueil de ses productions comme Alcatraz ou Revolution, qui cherchaient à en faire trop et le faisaient (ou font encore) mal. Almost Human est finalement une série prometteuse qui si elle prend la bonne direction, pourrait combler un manque de SF qui se fait cruellement ressentir à la télévision.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés Erreur SQL ! SELECT distinct t1.id_n FROM fgd_tagtonews as t1, fgd_news as t2 where t1.id_n !=17629 and t2.id_n !='' and t1.id_n = t2.id_n and t2.etat='1' and t1.id_tag IN () order by t2.date desc limit 0,6
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ') order by t2.date desc limit 0,6' at line 1