Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Les Maîtres de la Fantasy #5 : George R.R. Martin

3
ChroniquesLe 15 Avr
partager cet article

Avec le retour de Game of Thrones sur les ondes de HBO, nous profitons donc de l'occasion pour parler de celui qui est à l'origine de cet engouement inhabituel quand on parle d'une œuvre de fantasy autre que le Seigneur des Anneaux. Retour sur la vie de George R.R. Martin, qui est bien loin de se résumer à sa seule œuvre majeure.

 

Si ses romans livrent une description saisissante de la misère sociale et des "petites gens", bien loin des intrigues de cour, c'est que l'auteur n'est pas vraiment né (en 1948) avec une cuillère d'argent dans la bouche. Son père travaille sur les docks gris et sombres du New Jersey, les tours de Manhattan comme perspective inatteignable. Dans cet environnement peu propice au développement serein de soi, George R.R. Martin s'enfuit dans ses lectures, dont les premières sont les comics Marvel pour lesquels il voue une véritable passion. On a même retrouvé une lettre qu'il avait envoyé à Stan Lee pour lui déclamer toute son admiration, et c'est grâce aux comics qu'il remportera, à dix-sept ans, son premier prix, lors d'un concours de fan-fictions.

Bon élève, il arrive, grâce aux études, à partir loin de la grisâtre Bayonne et débarque à Northwestern, université située près de Chicago et réputée dans tout le pays pour son excellence académique. Son destin semble tracé quand il en sort un diplôme de journalisme en main. Sauf qu'il retourne dans sa ville natale, qui ne semble pas très demandeuse en journaliste. C'est dans ce désœuvrement qu'il va commencer à sérieusement se mettre à écrire, pour passer le temps. Sauf qu'en 1972, il est appelé sous les drapeaux pour la Guerre du Vietnam. En pacifiste convaincu (l'un des thèmes principaux de sa grande saga), il va être objecteur de conscience et passe deux ans comme volontaire dans le programme de guerre contre la pauvreté.


Après cela, il alterne entre petits boulots et une chaire de professeur de journalisme à la Clarke University, à Dubuque dans l'Iowa. C'est aussi à cette période qu'il écrit de plus en plus intensément des nouvelles de science-fiction. Grand bien lui fait, puisque dès 1975, il est récompensé du prix Hugo (l'un des plus importants du genre) du meilleur roman court pour Chanson pour Lya. En 1978, il laisse tomber sa fonction de professeur pour se consacrer uniquement à l'écriture. Il ne va pas attendre longtemps pour obtenir une reconnaissance pleine et entière puisqu'il va recevoir les prix Hugo, Locus et Nebula (soit tous les prix les plus reconnus dans la science-fiction) pour Les Rois des Sables. Cette nouvelle montre un millionnaire qui fait l'acquisition de quatre colonies de vers des sables géants pour les faire mener une guerre pour son simple amusement. Malheureusement, il avait négligé que ces créatures n'étaient pas forcément aussi primitives qu'il le pensait et va l'apprendre à ses dépends.

Il va alors aller voir au-delà de la seule littérature et devenir scénariste pour la télévision. Ce qui est beaucoup plus lucratif. Il va ainsi travailler sur La Cinquième Dimension et La Belle et la Bête. En plus de cela, le cinéma commence à s'intéresser à lui puisqu'en 1987, sa nouvelle Le Volcryn, qui montre une expédition spatiale pour retrouver un vaisseau légendaire, va être adaptée en film : Nightflyers. Il s'essaie dans un même temps à la carrière d'éditeur en supervisant Wild Cards, une série de romans et de nouvelles qui mettent en scène des super-héros, un bon moyen pour lui de rendre hommage à sa passion de jeunesse.

Le monde de la télévision va cependant vite le lasser, se rendant compte qu'il est bridé créativement. Il va donc retourner à l'écriture de romans en 1990. C'est à ce moment qu'il entame ce qui deviendra son œuvre la plus ambitieuse et la plus reconnue. Le cycle du Trône de Fer est lancé et pendant cinq ans, il ne fera quasiment pas parler de lui. Il écrit pourtant jour et nuit, se lançant dans la mise en place d'un plan à très grande échelle, établissant les jalons que suivra son histoire. Il détermine dès cette période toute la chronologie de sa saga. En 1996, sort enfin le premier tome du Trône de Fer, rapidement suivi des deux tomes suivants (qui sortent en 1999 et 2001). Carton plein pour ces trois romans qui remportent tous le prix Locus et se vendent par palettes.


Pourtant, il va se retrouver face une difficulté d'écriture qu'il n'avait pas prévu initialement. Devant la multiplication des personnages et des intrigues, il n'arrive pas à boucler le tout. Jusqu'à ce qu'un ami lui suggère de séparer son livre en deux, un par zone géographique. Ainsi le quatrième tome va sortir en 2005 et diviser les fans qui seront assez dépités de voir plusieurs des personnages totalement absents de ce livre. Il va quand même se vendre comme des petits pains. Le cinquième tome viendra encore plus longtemps après, en 2011. Ce sera le plus gros volume de la saga et de l'aveu de son auteur, celui qui aura été le plus exigent en terme d'écriture. Il sera cependant grandement récompensé de cette attente puisqu'il fera le plein de prix littéraires et explosera les ventes.

C'est sans doute dû à l'influence de l'adaptation de la saga qui débarque au même moment sur HBO. En effet, la chaîne câblée a acquis en 2007 les droits d'adaptation pour une série télé, et après une production assez longue, le tournage du pilote commence en 2009 pour n'être diffusé qu'en avril 2011. George R.R. Martin reste grandement impliqué dans celle-ci en étant à la production, supervisant ce qui est fait et écrivant même un épisode par saison. Le succès colossal de celle-ci va évidemment lui rapporter gros, avec la vente de ses livres qui explose dans un même temps. Si bien que dans sa nouvelle ville de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, il rachète le Cocteau, un cinéma en pleine décrépitude et son coffee house adjacent (pas plus en forme), et le rénove pour pouvoir enfin le rouvrir en grandes pompes en août dernier. Ainsi, il continue d'œuvrer pour sa communauté, et résiste aux fans qui aimeraient bien voir arriver les deux derniers tomes de sa saga.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés Erreur SQL ! SELECT distinct t1.id_n FROM fgd_tagtonews as t1, fgd_news as t2 where t1.id_n !=18444 and t2.id_n !='' and t1.id_n = t2.id_n and t2.etat='1' and t1.id_tag IN () order by t2.date desc limit 0,6
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ') order by t2.date desc limit 0,6' at line 1