Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Star Wars #1, la critique du grand retour chez Marvel

8
ReviewLe 14 Jan
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Un avant-goût qui met l'eau à la bouche
• Des dialogues de qualité
• Des références, plein de références
• Luke, Han & Leia are back
On a moins aimé
• Il manque encore des enjeux
• John Cassaday livre une prestation en demi-teinte
• Un titre malheureusement à 5$

2015 marque le grand retour de la Force et de Star Wars dans les salles obscures avec The Force Awakens mais en attendant, c'est Marvel qui tire le premier avec son premier comics de la franchise de retour dans son écurie et sobrement intitulé Star Wars !

Aussi puissant que l'Empereur, Disney a des rêves de grandeur pour la licence créée dans les années 70 par George Lucas et avec la Maison des Idées déjà sous son joug, il était évident que le temps était compté pour les comics Star Wars, encore édités jusqu'à l'année dernière par Dark Horse. C'est en janvier 2014 que Dark Mickey met son plan en action et annonce l'arrivée prochaine du space opera dans ses rangs. Il faudra cependant attendre encore six mois et la SDCC pour connaître les premières séries à voir le jour chez l'éditeur. Avec un Univers Étendu totalement effacé, la fenêtre de tir est grande pour la maison d'édition américaine qui décide tout de même de marcher parallèlement à Lucasfilm en annonçant trois séries principalement tournées vers la prélogie : Star Wars, Star Wars: Darth Vader et Star Wars: Leia. C'est d'ailleurs aujourd'hui que la première nouvelle pierre des aventures en comics de Luke, Leia et Han est posée avec la sortie de Star Wars #1.



La première grande force de Marvel est de pouvoir compter sur les talents internes qui travaillent sur ses séries super-héroiques et l'éditeur a voulu assurer le coup en confiant ce premier comic-book officiel à l'une des ses plus fines plumes : Jason Aaron. Le grand barbu américain est en forme galactique actuellement du côté de Marvel avec la série Thor: God of Thunder devenue Thor mais aussi l'event Original Sin actuellement publié chez Panini Comics dans nos contrées françaises. Tout cela en plus de son travail chez Image Comics avec son ongoing Southern Bastards dessinée par son homonyme Jason Latour. Et ce choix apparait aujourd'hui véritablement comme un joli mouvement de dejarik - le jeu d'échec holographique si cher à notre ami Chewie.

Calé peu de temps après la bataille de Yavin et la destruction de l'Étoile Noire à la fin de Star Wars - Épisode IV : Un Nouvel Espoir, le comic-book se focalise sur Luke Skywalker, Han Solo et Leia Organa (sans oublier R2-D2, C-3PO et Chewbacca) alors que ces derniers essaient audacieusement d'infiltrer une base de l'Empire sur la planète Cymoon. Le but de la manœuvre est de profiter de la position de force de l'Alliance Rebelle pour faire encore plus de mal à l'Empereur Palpatine et son laquais asthmatique, Dark Vador (ou Darth Vader pour les intimes). Si le tout manque encore de véritable enjeu, les bases sont posées et ce numéro sert avant tout à réintroduire les personnages principaux de la première trilogie de George Lucas.



Car si avec Star Wars: Le Réveil de la Force de J.J. Abrams, la note de service de Lucasfilm indique clairement de renouer avec la prélogie, Marvel a visiblement décidé de partir sur les même bases. Jason Aaron est à n'en pas douter un amoureux du sabre laser et son écriture s'adapte parfaitement à la Guerre des Étoiles, notamment lorsqu'il s'agit de trouver des répliques saillantes pour notre cher contrebandier corellien et pilote du Faucon Millenium. Mais le scénariste se permet aussi de glisser ça et là quelques répliques détournées en hommage direct aux premiers films sortis il y a une trentaine d'années. Le plaisir est là d'autant plus que la lecture de ce numéro 1 se veut fluide en mélangeant dialogue et action avec adresse.

Malheureusement, ce tableau presque parfait ne l'est finalement pas à cause d'un rendu graphique beaucoup moins impressionnant que son écriture. John Cassaday (qui n'est pas dans les plus grandes heures de sa carrière), le dessinateur qui a lancé Marvel NOW! en 2013 avec Uncanny Avengers, était attendu au tournant et ne crée pas la surprise en livrant une prestation en demi-teinte. Tout n'est évidemment pas à jeter dans son travail et quelques planches réussissent à surprendre agréablement mais l'américain ne tient pas la cadence sur la longueur. Il est parfois triste de s'arrêter sur les visages de Luke et Leia dont les acteurs (Mark Hamill et Carrie Fisher) n'avaient déjà pas été épargnés par les années. C'est surtout l'irrégularité du trait de John Cassaday qui fait crisser des dents, oscillant sans cesse entre les cases véritablement appliquées et les complètement bâclées, lui qui nous avait habitués à des sommets de régularité sur Astonishing X-Men aux côtés de Joss Whedon. Il faut l'avouer, l'artiste s'en sort beaucoup mieux lorsqu'il est question de dessiner des vaisseaux que des visages.



Qu'on se le dise, la Force est plutôt avec Marvel pour ce premier numéro tout à fait encourageant malgré un dessin qui pourra parfois faire autant de dégât aux yeux qu'un passage de 3 semaines en congélation carbonique. La Maison des Idées a en tout cas frappé à la bonne porte en demandant à Jason Aaron d'écrire ce numéro et cette série qui devrait s'inscrire facilement dans la continuité d'un Nouvel Espoir avec des personnages, pour le moment, respectés et crédibles. Reste à croiser les sabres pour que la série garde une telle qualité d'écriture sur le long terme. Prochain rendez-vous le mois prochain avec le deuxième numéro mais aussi et surtout le premier épisode de la série Darth Vader signée par Kieron Gillen et Salvador Larroca !

Galerie Photo Star Wars #1, la critique du grand retour chez MarvelStar Wars #1, la critique du grand retour chez MarvelStar Wars #1, la critique du grand retour chez MarvelStar Wars #1, la critique du grand retour chez MarvelStar Wars #1, la critique du grand retour chez Marvel

8 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité