Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Édito #41 : Game of Thrones et le piratage, une histoire d'amour

3
evenementsLe 13 Avr
partager cet article

La série Game of Thrones est habituée aux records. Son budget fait tourner la tête de toutes les productions télévisées. Ses jours et lieux de tournage sont ceux d'une grosse production Hollywoodienne. Et bien sûr, ses audiences, qui ont commencé autour de 2 millions pour les Etats-Unis (et avoisinent maintenant les 7 millions), font rougir toutes les grands shows américains. Mais la série de HBO est habituée à un record plus impressionnant encore : celui du piratage.

En 2014, Game of Thrones était en effet considéré comme le show le plus piraté de l'an. Un titre qui lui est réservé depuis maintenant trois années consécutives, si bien que de nombreux spécialistes, quand ce n'est tout simplement pas les créateurs de la série, estiment que le téléchargement illégal de Game of Thrones a considérablement boosté le succès de la série de HBO. Mais évidemment, ce genre de vérité est encore difficile à accepter du côté de l'industrie, et tous les producteurs, actionnaires et décideurs de HBO ne sont pas forcément à l'aise avec un tel constat. 

 

Mais au sein même dans ce record de piratage, Game of Thrones vient une nouvelle fois de faire sauter le plafond : les quatre premiers épisodes de sa cinquième saison ont fuité sur le net, entre samedi et dimanche, et tous on été téléchargés plus de 100 000 fois en moins trois heures, d'après TorrentFreak. Depuis, le site explique que ces épisodes ont été téléchargés plus de 800 000 fois : on se dirige donc tranquillement vers le million. Mais le record ne se situe pas dans les chiffres mais bien dans ce qu'ils impliquent : la fuite viendrait d'un groupe de partenaires presse d'HBO, qui comme de nombreux médias, donne un accès à ses séries à quelques journalistes. Résultat des courses en 2015 : le quatre premiers épisodes circulent librement sur le web, malgré leur qualité standard (un 480p qui correspond à une qualité normale pour téléviseur non HD) et une petite watermark dans un coin de l'écran.

Les conséquences sont ainsi doublement amères. Tout d'abord, l'ironie du sort a voulu que plusieurs épisodes soient leakés l'année où HBO a (enfin) décidé de diffuser Game of Thrones de manière mondiale. En effet, quelque soit le décalage horaire, il est désormais possible de regarder la série le jour de sa diffusion aux Etats-Unis. Et c'est le cas en France sur OCS city, par exemple. Un choix qui était sensé limiter le piratage intensif dont Game of Thrones est victime, tout en empiétant sur les plates-bandes de Netflix et de ses diffusions internationales comme Daredevil ou Better Call Saul. Et histoire d'enfoncer le clou, il faudrait d'ailleurs rappeler que HBO vient tout juste de lancer sa plateforme de vidéo à la demande pour faire de la concurrence à Netflix. Intitulé HBO Now, ce service est pour le moment réservé aux Etats-Unis, et fonctionne par le biais de l'App Store ou de l'Apple Tv. Il demande à ses abonnés près de 15 dollars par mois, en échange de quoi ils peuvent regarder HBO sans même avoir de télévision. Seulement, le programme, a peine lancé, vient de prendre un sacré coup de plomb dans l'aile, même si on ne peut pas blâmer HBO pour le leak des quatre premiers épisodes.

Ensuite, la fuite de ces mêmes épisodes pose évidemment des ultimatums à tous les fans du show. Nous l'avons vu au moins lors de ces deux dernières années, la bataille des spoilers fait de plus en plus de victimes, et inspire toujours plus de coups de gueule aux fans et aux journalistes du monde entier. C'est une véritable culture du spoiler qui s'est installée sur la toile, et ce seront toujours les plus malins qui auront le dernier mot à grands coups de révélations fracassante sur les réseaux sociaux. Une culture si importante que même George R.R. Martin et les scénaristes de la série se sont mis d'accord pour s'éloigner des romans, histoire de désamorcer les spoilers en provenance des lecteurs de la saga. Quatre épisodes lâchés dans la nature, c'est donc la porte ouverte à une nouvelle saison gâchée par quelques maniaques du spoiler, et des articles plein à craquer de titres ou d'images révélateurs sur le web.

Moralité, à l'heure où se développent de nouvelles logiques de consommation, en témoigne le binge-watching mondial qui a entouré Daredevil le week-end dernier, l'arrivée de ces quatre épisodes semble sonner le glas pour Game of Thrones. Non pas que la série soit prête à perdre ses fans, mais elle risque fort de devoir réinventer sa diffusion pour réconcilier audiences et investisseurs et continuer à briller pour les années à venir. Mais étant donné sa popularité, Game of Thrones a toutes les chances d'endosser le rôle de leader pour les challenges à venir.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Fantasy Game of Thrones Piratage HBO Edito
3 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité