Actualités > Retour

Décortiquons le trailer final de Star Wars : The Force Awakens

37
DossierLe 21 Oct
partager cet article

Comme nous, vous avez peut-être sacrifié une partie de votre nuit pour voir le trailer final de Star Wars : The Force Awakens à l'heure américaine. Et si la fatigue nous empêchait alors de voir bien clair, quelques heures et de nombreux visionnages plus tard, nous voici en mesure d'analyser cette nouvelle bande-annonce, afin d'en tirer quelques suppositions.

Note de la rédaction : nous partirons d'analyses purement visuelles et des éléments confirmés par la promotion du film pour détailler notre propos. Les rumeurs non confirmées ne seront donc pas abordées directement. De même, j'ai choisi un découpage plus thématique que chronologique pour ce dossier, qui vous permettra de sauter les sujets que vous jugerez les plus sensibles. Accrochez vos ceintures, on est partis !

1. | Rey, simple pillard ?

Chapitre I | Rey, simple pillard ?

Dans les trois trailers de The Force Awakens, nous voyons Rey, incarnée par Daisy Ridley, évoluer à la surface de Jakku, une planète désertique qui fut ravagée par les affrontements entre l'Empire et l'alliance rebelle après la bataille d'Endor. Elle y survit apparemment en pillant les épaves d'engins de guerre impériaux, dont un Star Destroyer et un TB-TT, dont l'une des pattes se glisse dans un plan (voir galerie). Ambiance système D donc, l'héroïne portant même un masque basé sur les lentilles des vieux Stormtroopers.


Maintenant, la voix off - "'I'm no one" ou "je ne suis personne" dans la langue de Molière - ainsi que la réalisation semblent nous indiquer que Rey est bien plus que ce que la bande-annonce nous montre. Et bien sûr, il y a toujours ce fameux bâton qui pourrait très bien être une lance-laser. A n'en pas douter, Daisy Ridley incarne le personnage central de cette saga, encore bien camouflé dans la promotion de Lucasfilm et Disney. On voit d'ailleurs Rey tirer avec un blaster plus tard dans le trailer, ce qui brouille les pistes quant à la nature de son personnage. Jedi ou pas Jedi ? L'avenir nous le dira, en attenant, le personnage, de part son "no one" fait peut-être en sorte de cacher sa véritable nature à ses potentiels adversaires.

2. | Finn, un déserteur ?

Chapitre II | Finn, un déserteur ?

Incarné par John Boyega, le personnage de Finn a d'abord été aperçu en armure de Stormtrooper, puis vêtu d'une veste en cuir typique d'un contrebandier spatial, avant de brandir un sabre-laser. Une odyssée à part entière. Si on recoupe les différents plans des différents bandes-annonces, on peut imaginer que le personnage commence comme un simple trooper, décidant de quitter le First Order pour une raison ou pour une autre. Il indique d'ailleurs clairement : "I was raised to do one thing, but I've nothing to fight for" / "j'ai été formé à faire une seule chose, mais je n'ai aucune cause à défendre". On pourrait ainsi l'imaginer en train de voler un TIE Fighter pour échapper à ses anciens supérieurs, TIE qui s'écrase sur Jakku, là où il rencontrera Rey.


Dans tous les cas, le personnage semble avoir un vrai passif dans notre histoire. C'est ce que nous révèle sa rencontre - dans le trailer du moins - avec Poe Dameron (Oscar Isaac), qui n'est ni tout à fait une tape amicale, ni tout à fait une bousculade : entre les deux héros, il y a sans doute une rivalité quelconque, d'ailleurs, on avait aperçu Poe avec la veste en cuir de Finn dans le making-of diffusé à la San Diego Comic Con. Tout par peut-être de là, dans une narration par l'objet des plus efficaces :

Autre élément à noter, le fait que Finn se serve d'un sabre laser. Plusieurs fans, dont je fais partie, estiment qu'il s'agit d'un leurre, pour attirer notre attention sur ce personnage plutôt que sur celui de Rey. Et au regard de ce dernier trailer, on peut y croire encore un peu plus, puisque Finn semble loin d'être à l'aise avec cet arme noble issue de temps plus civilisés : 


3. | Poe Dameron au cœur des combats

Chapitre III | Poe Dameron au cœur des combats

Au contraire de ses pairs, Poe Dameron semble suivre sa propre voie tout au long du trailer, ne croisant que Finn au détour d'un hangar de la Résistance. Cela nous indique que le personnage suivra un arc narratif sans doute différent. Et en termes de grand spectacle, Poe est ici pour nous faire frissonner, en prenant part à au mois deux batailles différentes, si ce n'est plus. Mais une fois encore, le montage semble vouloir embrouiller notre perception puisque le X-Wing piloté par Poe n'est pas toujours de la même couleur (voir galerie).


Qu'à cela ne tienne, notre robuste pilote n'hésite pas une seule seconde à se jeter dans les dogfights, en témoigne les plans ci-dessus, qui mettent en scène un assaut de la Résistance sur une sorte de tranchée géante appartenant visiblement au First Order. L'une de leur base ? Ou la fameuse Star Killer, réminiscence de la trilogie originale ? Là encore rien n'est bien certain, mais cette nouvelle station spatiale aperçue sur le poster pourrait être camouflée par un habitat bien naturel.

Par ailleurs, on notera que Poe Dameron est furtivement torturé, sans doute mentalement, par Kylo Ren, le vilain de notre histoire. Si on spécule un peu sur le décor en arrière plan et ce que nous avons vu dans le making-of diffusé à la San Diego Comic Con, nous avons peut-être ici le motif de discorde entre Poe et Finn, le second ayant abandonné le premier à son sort à un moment ou l'autre de notre histoire. On peut aussi imaginer que c'est cette torture qui pousse Finn à déserter, en sauvant Poe, par exemple. Dans tous les cas, ce geste de Kylo Ren ne semble pas être des plus agréables :


4. | un Kylo Ren mystérieux

Chapitre IV | un Kylo Ren mystérieux

On en arrive à la partie croustillante de ce trailer. A titre personnel, du moins, puisque les informations glanées dans cette nouvelle bande-annonce semblent confirmer des rumeurs sur lesquelles j'ai longuement spéculé, et qui trouvaient déjà écho dans le roman Aftermath. Rentre en scène le mystérieux Kylo Ren, incarné par Adam Driver. Comme le voulait les pistes développés dans le roman susnommé, il semble effectivement obsédé par le legs de Dark Vador, même si le montage est volontairement exagéré pour nous le faire comprendre, avec deux plans qui n'ont rien (peut-être) à voir entre-eux et une voix-off explicite : "je vais finir ce que vous avez commencé" :


Plus intéressant encore, Kylo Ren semble évoluer librement dans l'aventure. On le voit sur le pont d'un vaisseau, sans doute en train d'assister à une démonstration de force du First Order et de son arme au souffle rouge et poudreux. Puis, il avance dans des étendues désertiques, sous la pluie et enfin dans le neige. Vous l'aurez compris : il traque quelqu'un ou quelque chose. Et pour l'accompagner dans sa tâche, il est a priori entouré de Stormtroopers et d'un groupe un peu particulier :


Sept individus mystérieux, dont le design est volontairement confus. Ce dernier joue sur nos perceptions et nous fait voir un mélange de troopers, de Mandaloriens (dont le symbole est caché dans un plan du trailer, cf galerie) et de Sith. Quelque chose de nouveau, en somme, et sans doute les fameux Knights of Ren décrits par J.J Abrams l'été dernier. En tous cas, l'esthétique de ce plan renvoie directement au cinéma de Kurosawa (Les Sept Samouraïs), qui avait inspiré George Lucas en premier lieu. la boucle est bouclée ? On vous parlait d'une révolution martiale pour Star Wars en début d'année, c'est peut-être notre meilleur indice quant à cet élément depuis.

5. | Moyen-âge technologique ?

Chapitre V | Moyen-âge technologique ?

C'est sans aucun doute la piste la plus intéressante qu'on peut tirer de cette bande-annonce et pourtant, elle n'est pas visuelle. Ma réflexion est en effet née de ce dialogue des plus importants : "There are stories about what happened - It is true, all of it” / "Il y a des histoires sur ce qui est arrivé - Elles sont toutes vraies" entre Rey et Han Solo. Ca n'a l'air de rien comme ça mais il me semble que cette phrase s'insère parfaitement dans la stratégie de Disney et pourrait même être le futur propos de cette nouvelle trilogie. S'il y a "des histoires" et qu'elles ont besoin d'être confirmées, on peut imaginer que tout ne s'est pas passé comme prévu. Malgré la défaite de l'Empire, la galaxie est encore plongée dans l'ombre, ne connaît pas, ou plus, les Jedi et peut-être même, la Force


Une sorte de moyen-âge, un retour en arrière qui correspond tout à fait à l'esprit Star Wars. Après tout, la technologie présentée dans la prélogie est supérieure à celle de la trilogie, et on nous parle d'une histoire se déroulant "il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine". A croire que le temps défile dans l'autre sens dans l'univers Star Wars. Une progression qui s'entendrait à merveille avec les décisions de Disney sur la saga : en s'inspirant des concepts de Ralph McQuarrie, Star Wars revient en arrière pour mieux se réinventer. A mon sens, et en témoigne le titre de ce nouvel opus, ce sera tout le sujet de cette trilogie : la redécouverte de la Force, d'un potentiel énorme, dans un contexte qu'on pourrait décrire comme une "nouvelle ancienne république" - les fans comprendront.

6. | Une fin tragique ?

Chapitre VI | Une fin tragique ?

Nous abordons ce qui pourrait être l'un des points d'orgue du film de J.J. Abrams : la disparition d'un personnage. On le sait, pour (de nouveau) rentrer par la grande porte, Star Wars a peut-être tout intérêt à sortir de sa zone de confort en sacrifiant un héros de l'histoire, qu'il soit secondaire ou issu de l'une des deux trinités présentées par The Force Awakens. A ce titre, le plan où l'on voit Rey pleurer face à quelqu'un d'inerte est peut-être plus que révélateur :

Il est d'ailleurs suvi d'un autre plan riche en émotions, celui où Leia (Carrie Fisher), se réfugie dans les bras d'Han Solo (Harrison Ford). A croire que les deux personnages partagent une perte commune. Bon, après, soyons clairs, nous sommes en guerre et il peut y avoir bien des raisons d'être triste sur le moment. Cela ne signifie pas forcément qu'un personnage de première importance ne passera pas le cap de Star Wars VIII. Toujours est-il que ce trailer final insiste réellement sur ce genre de plans, ce qui n'est évidemment pas innocent. Des blessures ou des pertes sont à prévoir en salles le 16 décembre prochain.

Chapitre I | Rey, simple pillard ?

Dans les trois trailers de The Force Awakens, nous voyons Rey, incarnée par Daisy Ridley, évoluer à la surface de Jakku, une planète désertique qui fut ravagée par les affrontements entre l'Empire et l'alliance rebelle après la bataille d'Endor. Elle y survit apparemment en pillant les épaves d'engins de guerre impériaux, dont un Star Destroyer et un TB-TT, dont l'une des pattes se glisse dans un plan (voir galerie). Ambiance système D donc, l'héroïne portant même un masque basé sur les lentilles des vieux Stormtroopers.


Maintenant, la voix off - "'I'm no one" ou "je ne suis personne" dans la langue de Molière - ainsi que la réalisation semblent nous indiquer que Rey est bien plus que ce que la bande-annonce nous montre. Et bien sûr, il y a toujours ce fameux bâton qui pourrait très bien être une lance-laser. A n'en pas douter, Daisy Ridley incarne le personnage central de cette saga, encore bien camouflé dans la promotion de Lucasfilm et Disney. On voit d'ailleurs Rey tirer avec un blaster plus tard dans le trailer, ce qui brouille les pistes quant à la nature de son personnage. Jedi ou pas Jedi ? L'avenir nous le dira, en attenant, le personnage, de part son "no one" fait peut-être en sorte de cacher sa véritable nature à ses potentiels adversaires.


Galerie Photo Décortiquons le trailer final de Star Wars : The Force AwakensDécortiquons le trailer final de Star Wars : The Force AwakensDécortiquons le trailer final de Star Wars : The Force Awakens

37 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité