Actualités > Retour

Kylo Ren et Rey sont-ils liés ? Une théorie sur The Force Awakens

35
DossierLe 27 Oct
partager cet article

Comme on pouvait s'y attendre, le dernier trailer en date de Star Wars : The Force Awakens a fait germer de nombreuses rumeurs. Mais étonnement, celles-ci, à de rares exceptions près, ne sont en rien nouvelles. Pire, la bande-annonce ramène, par l'intermédiaire de médias plus généralistes, de très veilles théories à la vie, comme celle, désormais bien connue des fans, qui voudrait que le vilain de cet opus soit en fait Luke Skywaler.

Ironiquement, ce trailer nous prouvait le contraire plus vivement que jamais, et distillait par ailleurs des indices dans tous les sens. Indices que les les médias n'ont pas forcément cherché à surinterpréter dans la grande tradition du theory crafting, que J.J. Abrams, rappelons-le, cultivait déjà avec la série Lost. Avec ce petit dossier - qui reprend une théorie largement abordée dans notre dernier Wookie Leaks en date, si vous préférez l'audio - nous entendons rectifier le tir avec une théorie qui j'espère, aura au moins le mérite de vous divertir !

Mais attention, elle pourrait s'avérer vraie : aussi, si vous préférez garder d'éventuelles surprises intactes, on vous recommandera de faire preuve de patience, et de revenir nous valider d'ici le 16 décembre prochain. C'est parti.

1. | La théorie

Chapitre I | La théorie

Avant-propos

L'histoire de Star Wars se répète. A ce titre, est-il surprenant que celle de ses fans le fasse aussi ? Il y a près d'un an, en découvrant les premières images de The Force Awakens, j'avais deux intuitions. La première voulait que le personnage de Daisy Ridley, Rey, soit le personnage principal de cette nouvelle trilogie. Et j'en suis intimement persuadé depuis. La seconde, plutôt du genre inexplicable, me soufflait que Rey était liée au personnage de Kylo Ren, que je ne savais pourtant pas être Adam Driver à l'époque. Une idée que j'avais laissé de côté depuis, mais qui a repris vie la semaine dernière suite aux trop nombreux visionnages du dernier trailer en date de The Force Awakens. Et si Rey et Kylo Ren étaient effectivement liés ? La première impression est souvent la bonne, après tout, et j'ai donc décidé de la suivre en imaginant, trailers, making-of et toutes images disponible en mains, quels pouvaient être les liens entre les deux personnages. D'où la question suivante :

Et si Kylo Ren était le frère de Rey ?

A mon sens, la question est déjà intéressante en tant que telle. Et elle le devient plus encore lorsqu'on remet cette idée en contexte. Aussi, jetons, le temps de quelques paragraphes, les bases de cette hypothétique chronologie Star Wars. Nous sommes à la fin du Retour du Jedi. Et nous le savons, puisque les romans et comics labellisés Journey to The Force Awakens nous l'ont appris, Luke est intéressé par la reconstruction d'un ordre Jedi, dont il rassemble les savoirs et les reliques. Pendant ce temps, la galaxie a bien du mal à trouver la paix et un régime politique stable. Ce qui amène Luke à s'éloigner des affaires de l'Alliance Rebelle pour se concentrer sur les arts Jedi. Le leader politique devient guide spirituel, et décide de reformer l'ordre Jedi selon ses propres valeurs et ses principes.

On peut imaginer que dans sa quête vient se glisser une histoire d'amour, de laquelle naissent deux enfants, qui seront formés aux arts Jedi, aux côtés d'autres apprentis, éventuellement. Seulement, avec la montée en puissance des derniers partisans de l'Empire, le First Order, et la déambulation du mystérieux groupe des Acolytes of Beyond (sorte d'ancêtres des Knights of Ren, voir le roman Aftermath), la famille Skywalker devient une cible, et on peut imaginer que l'une de ces deux organisations assassinent où font prisonniers la femme et/ou les apprentis de Luke

On s'approche alors de The Force Awakens, avec un Luke absent, et pour une bonne raison : son exil lui permet de protéger ses proches. A commencer par ses enfants. L'aîné, appelons-le Kylo Skywalker, qu'il abandonne sur une planète A, après l'avoir formé aux arts Jedi, et la cadette, Rey Skywalker, qu'il abandonne sur Jakku, planète isolée mais sur laquelle il pourrait avoir des liens en ayant combattu à sa surface aux côtés de l'Alliance Rebelle après Le Retour du Jedi. Une décision plutôt forte, qui amène les enfants à interpréter très différemment le geste de leur père. Kylo, plus âgé et donc déjà en âge de combattre, se réfugie dans la bêtise de l'adolescence et voit la décision de Luke comme de la lâcheté. Un avis dont se serviront les Knights of Ren pour recruter le jeune homme dans leurs rangs quelques années plus tard. Rey, trop jeune pour pleinement comprendre mais déjà bien à l'aise avec la force, sait qu'elle doit cacher ses pouvoirs (d'où le "I'm no one", si vous me suivez toujours) et le fera coûte que coûte, quitte à laisser Finn (John Boyega) s'écorcher avec un sabre-laser qu'il ne sait pas maîtriser.


Certes, cette théorie n'est pas sans rappeler l'ancien univers étendu, qui voyait les jumeaux Jaina et Jacen Solo, les enfants de Han Solo et Leia Organa, s'affronter, poursuivant ainsi la douloureuse lignée des Skywalker. Et certains me répondront donc que Disney n'a pas mis cet univers étendu au congélateur pour rien. Mais si on y réfléchit bien, Lucasfilm a désormais tout intérêt à piocher dans cette réserve, quitte à réinterpréter les ingrédients à sa sauce : si les idées ont été écrites en premier lieu, et considérées comme canon aux yeux de nombreux fans, c'est sans doute parce qu'elles étaient légitimes, d'une manière ou d'une autre.

En surfant sur cette vague passée, Disney peut renouer avec les fans de la saga, même les plus hardcore, tout en servant ses intérêts. A priori, Kathleen Kennedy et ses troupes ont l'intention de poursuivre la lignée Skywalker, et quelle meilleure manière de le faire que de présenter les enfants de Luke ? Qui d'ailleurs, ont une nature tout de suite plus pétillante et originale que ceux des Solo : un Jedi qui faute et réinvente le code de sa caste ? Hérésie ! Mais justement, là est toute la saveur de l'idée. Et si on la raccroche à ce que nous savons du film de J.J.Abrams, l'exil de Luke aurait alors bien plus de sens que la protection d'un artefact, la honte d'un échec ou tout autre élément qui aurait pu le pousser à s'isoler.

Quel avenir pour la nouvelle trilogie ?

Evidemment, cette théorie, si elle devait s'avérer vraie, aura forcément un impact au-delà de The Force Awakens, à savoir sur toute cette nouvelle trilogie. D'ailleurs, rien ne nous dit que ce lien familial éclatera au grand jour dans ce Star Wars. La question sera peut-être laissée en suspens jusqu'au huitième opus, l'Empire Contre-Attaque de cette trilogie ! Il faut dire que d'une manière ou d'une autre, la nouvelle série de films de Lucasfilm va imiter la structure de la trilogie originale. Or que de mieux qu'une dynamique familiale et tragique pour ramener Star Wars sur ses meilleurs rails ? On pourrait alors imaginer un lien frère-sœur servant de liant à toute la trilogie, comme le lien père-fils servait de fil rouge à la trilogie originale. Un écho assez inspiré, qui moderniserait le propos de la saga Star Wars tout en surfant sur une certaine nostalgie. Le lien paternel ne passerait pas à la trappe pour autant, et il deviendrait un ressort scénaristique très utile, notamment pour explorer les pouvoirs grandissants de Rey et Kylo, dans un contexte où la Force, littéralement, se réveille (The Force Awakens).


Enfin, faire de Kylo Ren le petit-fils d'Anakin Skywalker (par définition, il devient le Ren Alpha) est un moyen finalement astucieux et stable de raccrocher les wagons avec la prélogie. Et si la figure de Dark Vador est amenée à survivre à travers des fanatiques de feu l'élu de la Force, autant que ces derniers aient un lien direct avec ce personnage mythique. The Force Awakens et toute la saga Star Wars selon Disney prend alors en substance, et ne se contente pas de survoler son sujet. Mieux, la compagnie aux grandes oreilles étant visiblement inspirée par les Star Wars qui ne furent jamais - notamment à travers les concept arts préliminaires du regretté Ralph McQuarrie - elle épouserait ici un thème cher à Mark Hamill et à nombre de fans : un Luke Skywalker passé du côté obscur. Par l'intermédiaire de son fils certes, mais l'idée est bien là.

2. | Ses preuves

Chapitre II | Ses preuves

Maintenant que la théorie n'a plus aucun secret pour vous, passons à quelques "preuves" qui pourraient aller dans sons sens. Soyons clairs, elles ne s'appuient pas uniquement  sur la promotion officielle de The Force Awakens, mais aussi sur ses concept-arts. Donc si vous voulez ménager les surprises qui seront offertes par le film de J.J Abrams et ses successeurs, attention au dernier argument et ses indices visuels !

• A visage découvert

Preuve relativement récente, la présence d'un Kylo Ren avançant à visage découvert dans le dernier trailer de The Force Awakens, pour les besoins d'une scène dans laquelle se trouve certes Finn (John Boyega), mais aussi, d'après la bande-annonce, Rey. Et si Kylo Ren aurait très bien pu enlever son masque pour des raisons pratiques, je suis prêt à parier qu'il le fait pour qu'on le reconnaisse : un "je suis ton frère" serait-il au programme ? Sans doute !


• Le design de leurs tenues

Si Kylo Ren et Rey sont bel et bien liés, il y a de fortes chances que la production ait laissé des indices quant à ce lien. Par exemple, dans leurs costumes. En l'occurrence, si à première vue, les deux personnages portent des tenues bien distinctes, elles se répondent sur un point : leurs manches imitent la forme de bandages successifs. Sachant que les deux costumes partagent également une vibe Jedi/Sith très prononcée avec des tissus croisés :

• Des sonorités similaires

Je n'ai pas l'habitude de jouer sur les mots - et généralement, les théories qui le font vont un peu trop loin - mais pour le coup, on ne peut s'empêche de rapprocher le nom Kylo de celui de Luke. Deux syllabes, inversées d'un personnage à l'autre certes, mais qui trahissent peut-être le lien entre les deux protagonistes. A noter, en fouillant dans mes connaissances des premiers brouillons de George Lucas, je ne trouve aucun héros nommé, de près ou de loin, Kylo. Mais il ne serait pas étonnant d'apprendre, dans quelques mois, que le nom provient d'une version préliminaire de la saga !

• Des ressemblances physiques

Pas nécessairement entre Adam Driver et Daisy Ridley, même si le débat reste ouvert. En revanche, le premier a un charisme assez froid, porté par un visage asymétrique et marquant, à la manière d'un Mark Hamill dans ses jeunes années. Je n'irais pas jusqu'à dire que les deux acteurs se ressemblent, mais ils dégagent une aura assez similaire, qui pourrait ne pas être due hasard.

• Un reflet de l'ancien univers étendu

De la même manière que Disney pioche dans les Star Wars qui ne furent jamais en termes de designs, l'entreprise, pour sa vision de Star Wars, pourrait se servir dans le Star Wars qui un temps fut, à savoir les œuvres les plus populaires de l'Univers Etendu, dorénavant connu sous le nom de Legends. Et comme nous le disions, ce reflet pourrait très bien faire le sel de Disney, qui après tout, n'a pas engagé bien des spécialistes de cet univers pour rien : leur fouilles ont pu renaître dans des idées pour le scénario de The Force Awakens.

•  Le poster officiel

S'il ne faut pas juger un livre à sa couverture, le poster officiel de The Force Awakens associe visuellement Kylo Ren et Rey, reliés par leurs armes respectives sur l'affiche. Ce qui pourrait indiquer un lien entre les deux personnages, forcément, en plus de souligner leur future opposition à travers la trilogie de Disney, ou Disneylogy.

•  "la saga des Skywalker"

Selon Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, The Force Awakens continue la saga de la famille Skywalker. Et si cette phrase peut être interprétée d'une centaine de manières différentes, elle prend un sens tout particulier lorsqu'on l'intègre à notre théorie. Effectivement, quoi de mieux pour poursuivre cette saga que de parler des enfants du dernier Skywalker en date, ce bon vieux Luke.

•  La réplique du second trailer

Comme le soulignait ce bon Strafeur lors d'un récent visionnage du second trailer, la réplique prononcée par Mark Hamill pourrait être une diversion. Elle fait écho, en partie, à ses mots dans Le Retour du Jedi. Mais puisqu'ils avaient déjà été entendus, pourquoi les réutiliser et les prolonger ? Peut-être parce qu'ils sont placés dans la bouche d'un personnage qui n'éveillera pas les soupçons. Mais techniquement, il serait possible de placer cette réplique dans la bouche de Kylo Ren : "The Force is strong with my family. My father has it. My sister has it. You have that power too" voilà qui expliquerait l'usage du présent ("has it") dans la phrase, même si ces mots amènent un nouveau mystère. A qui parlerait Kylo Ren à ce moment-là ?


 •  Les concept-arts leakés

Enfin, on peut se servir des concept arts qui avaient fuité sur le web pour appuyer nos propos. Deux d'entre-eux pourraient confirmer notre idée : l'un voit ce qui est sans doute une version préliminaire de Kylo Ren - un cyborg - parler au masque de Dark Vador, scène que l'on retrouve dans le dernier trailer. L'autre nous montre ce même proto-Kylo Ren enlacer un personnage féminin qui a de très grandes chances d'être Rey. Un geste d'affection qui pourrait trahir le lien familial entre les personnages, qui éclatera peut-être au grand jour dès le 16 décembre prochain.

Chapitre I | La théorie

Avant-propos

L'histoire de Star Wars se répète. A ce titre, est-il surprenant que celle de ses fans le fasse aussi ? Il y a près d'un an, en découvrant les premières images de The Force Awakens, j'avais deux intuitions. La première voulait que le personnage de Daisy Ridley, Rey, soit le personnage principal de cette nouvelle trilogie. Et j'en suis intimement persuadé depuis. La seconde, plutôt du genre inexplicable, me soufflait que Rey était liée au personnage de Kylo Ren, que je ne savais pourtant pas être Adam Driver à l'époque. Une idée que j'avais laissé de côté depuis, mais qui a repris vie la semaine dernière suite aux trop nombreux visionnages du dernier trailer en date de The Force Awakens. Et si Rey et Kylo Ren étaient effectivement liés ? La première impression est souvent la bonne, après tout, et j'ai donc décidé de la suivre en imaginant, trailers, making-of et toutes images disponible en mains, quels pouvaient être les liens entre les deux personnages. D'où la question suivante :

Et si Kylo Ren était le frère de Rey ?

A mon sens, la question est déjà intéressante en tant que telle. Et elle le devient plus encore lorsqu'on remet cette idée en contexte. Aussi, jetons, le temps de quelques paragraphes, les bases de cette hypothétique chronologie Star Wars. Nous sommes à la fin du Retour du Jedi. Et nous le savons, puisque les romans et comics labellisés Journey to The Force Awakens nous l'ont appris, Luke est intéressé par la reconstruction d'un ordre Jedi, dont il rassemble les savoirs et les reliques. Pendant ce temps, la galaxie a bien du mal à trouver la paix et un régime politique stable. Ce qui amène Luke à s'éloigner des affaires de l'Alliance Rebelle pour se concentrer sur les arts Jedi. Le leader politique devient guide spirituel, et décide de reformer l'ordre Jedi selon ses propres valeurs et ses principes.

On peut imaginer que dans sa quête vient se glisser une histoire d'amour, de laquelle naissent deux enfants, qui seront formés aux arts Jedi, aux côtés d'autres apprentis, éventuellement. Seulement, avec la montée en puissance des derniers partisans de l'Empire, le First Order, et la déambulation du mystérieux groupe des Acolytes of Beyond (sorte d'ancêtres des Knights of Ren, voir le roman Aftermath), la famille Skywalker devient une cible, et on peut imaginer que l'une de ces deux organisations assassinent où font prisonniers la femme et/ou les apprentis de Luke

On s'approche alors de The Force Awakens, avec un Luke absent, et pour une bonne raison : son exil lui permet de protéger ses proches. A commencer par ses enfants. L'aîné, appelons-le Kylo Skywalker, qu'il abandonne sur une planète A, après l'avoir formé aux arts Jedi, et la cadette, Rey Skywalker, qu'il abandonne sur Jakku, planète isolée mais sur laquelle il pourrait avoir des liens en ayant combattu à sa surface aux côtés de l'Alliance Rebelle après Le Retour du Jedi. Une décision plutôt forte, qui amène les enfants à interpréter très différemment le geste de leur père. Kylo, plus âgé et donc déjà en âge de combattre, se réfugie dans la bêtise de l'adolescence et voit la décision de Luke comme de la lâcheté. Un avis dont se serviront les Knights of Ren pour recruter le jeune homme dans leurs rangs quelques années plus tard. Rey, trop jeune pour pleinement comprendre mais déjà bien à l'aise avec la force, sait qu'elle doit cacher ses pouvoirs (d'où le "I'm no one", si vous me suivez toujours) et le fera coûte que coûte, quitte à laisser Finn (John Boyega) s'écorcher avec un sabre-laser qu'il ne sait pas maîtriser.


Certes, cette théorie n'est pas sans rappeler l'ancien univers étendu, qui voyait les jumeaux Jaina et Jacen Solo, les enfants de Han Solo et Leia Organa, s'affronter, poursuivant ainsi la douloureuse lignée des Skywalker. Et certains me répondront donc que Disney n'a pas mis cet univers étendu au congélateur pour rien. Mais si on y réfléchit bien, Lucasfilm a désormais tout intérêt à piocher dans cette réserve, quitte à réinterpréter les ingrédients à sa sauce : si les idées ont été écrites en premier lieu, et considérées comme canon aux yeux de nombreux fans, c'est sans doute parce qu'elles étaient légitimes, d'une manière ou d'une autre.

En surfant sur cette vague passée, Disney peut renouer avec les fans de la saga, même les plus hardcore, tout en servant ses intérêts. A priori, Kathleen Kennedy et ses troupes ont l'intention de poursuivre la lignée Skywalker, et quelle meilleure manière de le faire que de présenter les enfants de Luke ? Qui d'ailleurs, ont une nature tout de suite plus pétillante et originale que ceux des Solo : un Jedi qui faute et réinvente le code de sa caste ? Hérésie ! Mais justement, là est toute la saveur de l'idée. Et si on la raccroche à ce que nous savons du film de J.J.Abrams, l'exil de Luke aurait alors bien plus de sens que la protection d'un artefact, la honte d'un échec ou tout autre élément qui aurait pu le pousser à s'isoler.

Quel avenir pour la nouvelle trilogie ?

Evidemment, cette théorie, si elle devait s'avérer vraie, aura forcément un impact au-delà de The Force Awakens, à savoir sur toute cette nouvelle trilogie. D'ailleurs, rien ne nous dit que ce lien familial éclatera au grand jour dans ce Star Wars. La question sera peut-être laissée en suspens jusqu'au huitième opus, l'Empire Contre-Attaque de cette trilogie ! Il faut dire que d'une manière ou d'une autre, la nouvelle série de films de Lucasfilm va imiter la structure de la trilogie originale. Or que de mieux qu'une dynamique familiale et tragique pour ramener Star Wars sur ses meilleurs rails ? On pourrait alors imaginer un lien frère-sœur servant de liant à toute la trilogie, comme le lien père-fils servait de fil rouge à la trilogie originale. Un écho assez inspiré, qui moderniserait le propos de la saga Star Wars tout en surfant sur une certaine nostalgie. Le lien paternel ne passerait pas à la trappe pour autant, et il deviendrait un ressort scénaristique très utile, notamment pour explorer les pouvoirs grandissants de Rey et Kylo, dans un contexte où la Force, littéralement, se réveille (The Force Awakens).


Enfin, faire de Kylo Ren le petit-fils d'Anakin Skywalker (par définition, il devient le Ren Alpha) est un moyen finalement astucieux et stable de raccrocher les wagons avec la prélogie. Et si la figure de Dark Vador est amenée à survivre à travers des fanatiques de feu l'élu de la Force, autant que ces derniers aient un lien direct avec ce personnage mythique. The Force Awakens et toute la saga Star Wars selon Disney prend alors en substance, et ne se contente pas de survoler son sujet. Mieux, la compagnie aux grandes oreilles étant visiblement inspirée par les Star Wars qui ne furent jamais - notamment à travers les concept arts préliminaires du regretté Ralph McQuarrie - elle épouserait ici un thème cher à Mark Hamill et à nombre de fans : un Luke Skywalker passé du côté obscur. Par l'intermédiaire de son fils certes, mais l'idée est bien là.



Publicité

Podcast 67
Le 14 Dec
11

Wookie Leaks #26 : Star Wars - Les Derniers Jedi,...

Après avoir donné son avis sans spoilers aux côtés de nos confrères de Planète Star Wars, Star Wars en Direct et Star Wars Universe, la rédac'...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Star Wars The Force Awakens Kylo Ren Rey Théorie Lucasfilm Disney J.J Abrams dossier Daisy Ridley Adam Driver Luke Skywalker Mark Hamill
35 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité