Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Nanarland, la critique qui sent bon le pop-corn et le mauvais goût

3
ReviewLe 04 Nov
partager cet article
9 /10
On a aimé
• La bible du Nanar
• Une édition à s'en décrocher la mâchoire
• Une belle collection en devenir
On a moins aimé
• Lujein K, Popox, Tony S, un forumer anonyme, Jean-Marie P, Aly T...

Site culte d'une époque où les forfaits Internet étaient encore limités en heures mensuelles, Nanarland a aidé beaucoup de curieux comme moi à faire leur culture dans le monde des nanards, de l'exploitation et des films d'action les plus tordus. Fan de ce pan du cinéma bien plus passionnant qu'on ne pouvait le soupçonner, Run s'est fait plaisir avec son Label (619) et nous propose aujourd'hui le premier volume d'une série de bouquins pas comme les autres, en partenariat avec Nanarland

 "Le Requin-Tigre que nous recherchons est un maniaque !"

C'est par ce dialogue de qualité que votre première rencontre avec "l'épisode 1" se fera sûrement. Quatrième de couverture ultra-efficace d'un magnifique bébé d'édition (présenté comme une vieille VHS d'exploitation au fourreau en carton, avec un bouquin en forme de K7 glissé à l'intérieur), qui nous rappelle que le Label 619 fait encore et toujours partie de ce qui se fait de mieux en termes de traitement et de soin dans l'édition d'une oeuvre. Bourré de détails, ce premier livre des mauvais films sympathiques est un avant-tout un bonheur pour les yeux, une petite découverte quasi-érotique pour le graphiste qui sommeille en vous. 
 
Dès la préface, faite des pires commentaires recueillis sur le site, le ton est donné : vous êtes là pour vous marrer, et peut-être malgré vous, vous cultiver. 
 
 
De plus, au-delà d'une édition qui chatouille les sommets, Nanarland - Épisode 1 est rempli à ras bord de texte et de critiques brillamment écrites, et d'images d'archives suffisamment réhaussées pour rendre hommage à ces films bien souvent oubliés. 
 
Découpé en plusieurs grandes parties (les figures totémiques, versions ... originales, créatures de rêves, l'arrière-boutique des horreurs...) où figurent à chaque fois une dizaine de films épluchés par la fine équipe de Nanarland, qui brosse un large portrait de la série Z, de l'horreur le plus stupide à l'exploitation la plus hilarante, en passant par l'érotique et les classiques films de Ninjas. Les hommes d'une autre planète, Titanic II, Super Inframan (mon préféré), Le Führer en folie [...], voici certains de ces films qui sentent bon la bière et la pizza que vous pourrez découvrir contre 20€ seulement, un prix presque anecdotique face à la merveille de bibliothèque qui s'offre à vous. 
 
"Un pur concentré d'immaturité & d'esprit 'on est sympa parce qu'on fait des blagues second degré à gogo' très français ; la gerbe." Effectivement Lujein K, "critique lucide", tu mets le doigt sur ce qu'est Nanarland dans sa globalité. Et c'est bien pour ça que c'est aussi incontournable que complètement fêlé. Et le pire avec tout ça, c'est qu'on aime tellement ce concentré d'immaturité qu'on en redemande ! 
 
Bonus-Track
 

Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Nanarland Label 619  Série Z
3 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité