Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Star Wars V : L'histoire méconnue de Leigh Brackett et George Lucas

2
evenementsLe 15 Dec
partager cet article

Si un scénariste est associé à la saga Star Wars, le nom de Lawrence Kasdan revient en premier. Pourtant, avant qu’il ne mette la main sur le scénario du deuxième film de la trilogie, une femme le devançait, une femme dont on fêtait le centenaire de la naissance le 7 décembre de cette année.

Leigh Brackett a travaillé comme scénariste à Hollywood, on lui doit notamment le script du Grand Sommeil (1945) d’Howard Hawkes coécrit avec William Faulkner ou l’adaptation de Raymond Chandler, réalisée par Robert Altman, Le Privé (The long Goodbye, 1973). Mais ce n’est pas pour ce CV impressionnant que George Lucas lui proposa de travailler sur le script de son deuxième film, comme l’explique John Baxter dans une biographie du réalisateur. Il raconte qu’un ami avait tendu un livre de Brackett à George Lucas, lui expliquant que quelqu’un avait écrit une meilleure scène de cantina que lui. Pour le scénario du deuxième opus de la saga, le réalisateur décide alors de prendre contact avec la scénariste. Baxter retranscrit dans son livre leur conversation téléphonique.

Lucas : Avez-vous déjà écrit pour le cinéma ?

Brackett : Oui, Rio Bravo, El Dorado, le long sommeil, Le Privé (The Long Goodbye)...

[Pause]

Lucas : Vous êtes cette Leigh Brackett ?

Brackett : Oui, est-ce la raison pour laquelle vous m’appelez ?

Lucas : Non, je vous appelle, car vous êtes une écrivaine de pulp de science-fiction.

En plus d’avoir prêté sa plume à de nombreux films, Leigh Brackett a alterné toute sa carrière avec les romans de science-fiction. Dans les années 1940, l’écrivaine écrivait du Space Opera, à une époque où les aventures spatiales ne bénéficiaient pas de la même aura que les autres genres qui paraissaient dans les revues. Pourtant, elle s’évertuait à creuser le sillon de la science-fantasy.

Elle bénéficiait d’un certain respect parmi les auteurs de science-fiction. Elle fut mentor de l’auteur de Fareinheit 451, Ray Bradbury qu’elle considéra comme son fils putatif.

Si les années 1950 se tournaient vers une science-fiction plus sérieuse, elle gardait son amour pour Edgar Rice Burroughs et sa littérature de l’évasion. Elle aimait mettre en scène dans ses histoires des loosers magnifiques, des spaciaux durs à cuire, des quasi-pirates qui prennent les boulots dont personne ne veut.

Son influence ne se cantonna pas au sol américain, rappelle Michael Moorcock dans la préface du Grand Livre de Mars publié aux éditions du Bélial'. Il y parle de l’amour que l’auteur britannique portait à cette grande dame.

 

De l’aveu de son réalisateur, la suite de Star Wars : New Hope ne coulait pas de source. Il l’a avoué lors d’une lettre écrite aux créateurs de Lost : « Lorsque le premier film était sorti, je ne savais pas ce qui allait se passer ensuite. » Il engagea Leigh Brackett pour l’aider à formaliser la suite de son aventure. Malheureusement, celle-ci souffrait d’un cancer. Lorsqu’elle lui apporta la dernière mouture du script au début des années 1978, Lucas ne la trouva pas satisfaisante. Des années plus tard, il raconta à Laurent Bouzereau dans le cadre de son livre Star Wars : The Annotated Screenplays :

« Écrire n’a jamais été une chose qui me plaisait, donc, dès la conception du second film, j’ai engagé Leigh Brackett. Malheureusement, cela n’a pas marché (…) Je n’ai pas aimé le premier script, mais j’ai laissé Leigh sur les crédits, car je l’appréciais beaucoup. »

Si Lucas avait gardé la proposition de Leigh Brakett, l’histoire de la Guerre des Étoiles aurait été tout autre.

  • Han Solo a un beau père qui se nomme Ovan Marekal. Leïa veut que Han persuade Ovan Marekal « l’homme le plus puissant de l’univers après l’empereur » de se joindre à la rébellion. Marekal est le leader de la guilde des transports.

  • Le triangle entre Luke, Leïa et Han est beaucoup plus prononcé dans cette version.

  • Coruscant apparait sous le nom de Ton Mund.

  • Darth Vader ne se trouve pas dans un Star Destroyer, mais dans un lieu que Brackett considère comme le château de Darth Vader.

  • Sous le plume de Brackett, Yoda se nommait Minch.

  • Minch explique à Luke que Darth Vador est le premier « Dark Jedi ». Le terme Sith n’apparait pas.

  • Luke doit combattre Darth Vader pour devenir un Jedi, selon Minch / Yoda.

  • Luke possède une sœur jumelle du nom de Nellith qui se cache quelque part dans l’univers.

Laurent Bouzereau en révèle d’ailleurs un peu plus sur la sœur de Luke dans son livre Star Wars : The Annotated Screenplays. Il mentionne que le cas de la sœur avait été discuté entre Lucas et Brackett. Nellith devait avoir été entrainée comme une Jedi pour que les deux jumeaux se confrontent l’un à l’autre dans un épisode ultérieur.

  • Lando Calrissian se nomme Lando Kaddar. Il provient d’une famille de clones qui a fui la guerre des clones.

  • Han ne finit pas gelé dans la carbonite.

  • Le final se conclut sur Han Solo qui part à la recherche d’Ovan Marekal.

Il faut avouer que tous ces détails auraient apporté une autre coloration à la saga. Malgré l’influence considérable qu’a eue Leigh Brackett sur la science-fiction, sa rencontre avec l’univers de la Guerre des Étoiles restera un acte manqué.

Dans la préface du Livre de Mars paru aux éditions du Bélial', Michael Moorcock rappelle l’influence qu’ont eue les œuvres de Brackett sur l’imaginaire de George Lucas :

« Outre le scénario qu’elle a écrit pour L’empire contre-attaque, on la retrouve dans toute la série Star Wars, dont le premier sorti m’a déçu : j’attendais du Brackett, j’ai eu un ersatz. »

Elle aura participé de loin à l’avènement de la plus grande fiction de space opera dont elle fut en son temps la plus grande prêtresse.

(Pour ceux qui veulent découvrir le script de Leigh Brackett, voici le lien qui vous permet de lire sa version de l'Empire Contre Attaque.)

Galerie Photo Star Wars V : L'histoire méconnue de Leigh Brackett et George LucasStar Wars V : L'histoire méconnue de Leigh Brackett et George LucasStar Wars V : L'histoire méconnue de Leigh Brackett et George Lucas

2 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité