Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Obi-Wan & Anakin #1, la review

6
ReviewLe 06 Jan
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Une époque inexplorée
• De belles promesses
• L'écriture d'Anakin
On a moins aimé
• La colorisation
• Trop de politique, peut-être
• Très introductif

Si la sortie de The Force Awakens a ouvert le champ des possibles pour Star Wars, c'est avec un titre situé dans la prélogie que Marvel décide d'attaquer l'année 2016. Il se nomme Obi-Wan & Anakin, et entend explorer la relation entre les deux Jedi après les événements de La Menace Fantôme et avant ceux de L'Attaque des Clones, les deux films préférés de tous les fans de Star Wars qui se respectent.

Les amoureux de Star Wars remarqueront immédiatement l'intérêt de ce titre écrit par Charles Soule (Lando) et dessiné par Marcho Checchetto (Shattered Empire) : même sous le label Legends, on compte très peu d'œuvres se déroulant entre les épisodes I et II de la saga Star Wars, qui sont pourtant séparés d'une décennie. Dix années que va pouvoir explorer Charles Soule dans cette série, qui profite instantanément de la fraîcheur de son époque, d'autant plus que la moitié des titres Star Wars de Marvel se déroulent entre Un Nouvel Espoir et L'Empire Contre-Attaque.

Tout l'intérêt d'Obi-Wan & Anakin est donc de marcher là où personne ou presque n'a encore posé le pied. Et en quelques pages, Charles Soule nous fait comprendre qu'il y a beaucoup à faire. Avec sa construction académique mais efficace, le scénariste nous montre un présent ou les deux Jedi répondent à la détresse d'une planète désolée, et un passé dans lequel Anakin fait déjà preuve d'instabilité. Et c'est sans doute ces flashbacks qui seront les plus intéressants à suivre dans la série, puisque ce premier numéro très introductif s'ouvre comme un millier d'autres. Deux Jedi en mission sur un monde en proie à la guerre : ça ne vous rappelle rien ?

Ce sera heureusement la seule impression de déjà-vu que nous rencontrerons dans ce premier numéro finalement très prometteur. Avec son intrigue entrecoupée de flashbacks, Charles Soule parvient à maintenir notre intérêt pour le sort de la galaxie - quelle est la véritable influence des Jedi avant la Guerre des Clones, par exemple - et pour la formation d'Anakin. Deux sujets déjà abordés dans la prélogie, mais qui, format comics oblige, pourront être traités dans le détail.

Avec un peu de mauvaise foi et une bonne dose de taquinerie, on pourrait même dire que Charles Soule réussit là où Lucas a échoué. Profitant de la relative intimité du titre, le scénariste nous place deux ou trois dialogues sur la politique galactique et met en scène l'un des premiers caprices d'Anakin. Si l'aspect politique est un peu lourd, il a le mérite d'attirer notre curiosité sur le véritable rôle des Jedi, tandis que le flashback sur l'entraînement d'Anakin n'a aucun mal à se tailler une place dans le canon Star Wars. Il faut dire que Soule parvient à écrire l'élu de la Force avec assez de subtilité pour nous toucher.

Du côté des dessins maintenant, on retrouve un Marco Checchetto très en forme. Il est d'ailleurs assez amusant de remarquer que Marvel semble, avec Obi-Wan & Anakin, proposer un titre qui synthétise les différentes qualités de ses séries Star Wars : un scénariste ayant récolté des lauriers (Soule avec Lando, donc), une autre époque, deux personnages cultes et un dessinateur apprécié par les fans. En effet, Chechetto avait forte impression avec ses planches dans Shattered Empire, et il est visiblement très à l'aise avec l'univers Star Wars.

Mais celui-ci est si vaste qu'il réserve forcément des pièges au dessinateur. Comme d'habitude, Checchetto brille lors de pages spectaculaire et gère parfaitement l'architecture et les vaisseaux, mais la nature, les dialogues et autres passages plus tranquilles semblent lui poser problème. Dans l'ensemble, les dessins restent de bonne facture et servent l'histoire, mai ils souffriront cependant, comme dans Shattered Empire, de la colorisation très métallique d'Andres Mossa : on espère que Marvel saura défaire cette paire à l'avenir, car les couleurs de Mossa commencent vraiment à nuire à l'art de Checchetto.

Titre all-star camouflé en titre commun, ce nouvel essai de Marvel sur l'univers Star Wars s'avère très prometteur. Si ce premier numéro d'Obi-Wan & Anakin est trop introductif pour nous combler d'emblée, Charles Soule semble inspiré par les deux personnages et l'époque relativement vierge d'œuvres qu'on lui a confié. Le scénariste livre ainsi un travail solide, qui n'est pas sacrifié sur l'autel du fan-service, et qui se marie assez bien au style de Marco Checchetto. À suivre de près dans les comics shops tous les mois.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Obi-Wan & Anakin Marvel Star Wars Andres Moss Marco Checchetto Charles Soule
6 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité