Actualités > Retour

Ces liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaire

7
DossierLe 12 Mai
partager cet article
Le mois dernier, nous sommes partis à la rencontre de Juanjo Guarnido (Blacksad) et de Mattias IA Eklundh, guitariste, chanteur et leader du groupe Freak Kitchen, pour mettre en lumière les liens étroits qui unissent la bande dessinée et le monde du metal.
 
Nous aurions également pu vous évoquer quelques anecdotes comme la présence d'un personnage répondant au nom de Dio dans l'incontournable série Jojo's Bizarre Adventure ou de Don Rosa (Picsou) qui a réalisé la pochette de l'album solo de Tuomas Holopainen (clavier/orchestrations Nightwish) qui a imaginé la bande son idéale pour vous accompagner dans la lecture des aventures de l'oncle Picsou.
Nous aurions aussi pu vous parler de l'amour de feu Lemmy Kilmister pour le dessin animé Bob l'Éponge, pour lequel il avait ré-enregistré le titre You Better Run de Motörhead en You Better Swim à l'occasion du premier long-métrage de l'éponge carrée. C'est d'ailleurs dans ce film qu'elle finit par jouer une reprise dantesque du morceau culte I Wanna Rock de Twisted Sister afin de se débarrasser de l'invasion organisée par Plankton.
 
Ce troisième dossier mensuel dans le cadre de notre partenariat avec le Hellfest, qui rappelons le peut vous permettre de remporter un pass 3 jours pour le festival en utilisant le #HELLFESTxARTS pour mettre en avant vos propres liens entre la pop culture et le metal, est l'occasion de mettre en relief la multitude de liens unissant le metal aux mondes de l'imaginaire.
 
Ici, pas question des horreurs que sont les films Alone In The Dark, Saw ou encore Queen Of The Damned - dans lequel Jason Statham casse des tronches dans un univers fortement inspiré du hack and slash Dungeon Siege - dont les bandes originales constituent les meilleures compilations metal du début des années 2000. 
 
1. | Sonic Boom

Chapitre I | Sonic Boom

Les plus avertis d'entre vous ne pourront s'empêcher de penser immédiatement à Brütal Legend à l'évocation du metal et des jeux vidéo. En effet, le jeu de Double Fine Productions (Psychonauts) incarne l'exemple le plus évident des liens qui existent entre le monde des pixels et celui des grosses guitares. 

Pourtant, bien d'autres liens existaient avant la sortie du jeu dont Jack Black (King Kong, Tenacious D) incarne le héros. En effet, qui ne se souvient pas de la présence du classique de l'indus de Black Mage dans l'OST de Final Fantasy X ?
D'ailleurs, la licence de Square Enix s'inspire également de la sphère metal puisque ces derniers semblent s'être lourdement inspiré d'un morceau du groupe Powerman 5000 pour le thème d'un des boss de leur MMORPG Final Fantasy XIV. Michael Cummings - frère de Robert Cummings a.k.a Rob Zombie et chanteur du groupe américain - n'a pas manqué de leur rappeler non sans une certaine amertume. 

Mais les liens entre les grosses guitares et l'univers vidéoludique sont très nombreux et parfois de belles histoires naissent.


Parmi les studios de développement de jeux vidéo, il y en a un qui continue de marquer de son emprunte le monde des grosses guitares, à savoir Blizzard Entertainment. En effet, le studio américain derrière les mythes que sont les jeux Starcraft, (World of) Warcraft ou Diablo, s'est immiscé dans les influences de nombreux domaines, dont la musique et plus particulièrement le metal.

Tony Kakko, leader et chanteur du groupe de power metal finlandais Sonata Arctica, a reconnu être un grand fan de MMORPG, Star Wars - The Old Republic certes mais surtout de World of Warcraft. Il fait d'ailleurs partie d'une guilde dans le monde d'Azeroth et le titre du sixième album du groupe : The Days of Grays lui a été soufflé par un membre de cette dernière.

Du côté des fans de la horde, on retrouve George Fisher, le chanteur de Cannibal Corpse qui arbore fièrement sur son bras droit un tatouage du symbole des hordeux ; les plus attentifs d'entre vous l'aurons surement remarqué lors de leur passage sous la Altar du Hellfest l'année dernière. 

Nul doute que le chanteur américain a dû croiser Samwise, le directeur artistique de Blizzard responsable d'une large majorité de l'imagerie de leurs licences, lors de sa venue l'an dernier au Hellfest sur le stand World Of Wacraft monté spécialement pour la dixième édition du festival. D'ailleurs, Samwise est également le chanteur du groupe L90ETC qui est exclusivement composé d'employés du studio et dont les compositions renvoient toujours à leurs propres univers non sans un certain sens de l'humour, en plus de donner son nom à l'un des meilleurs tanks de Heroes of the Storm, dont l'attaque ultime reste le... Pogo. 

Mais le directeur artistique le plus influent de Blizzard a également mis son talent graphique au service du groupe de power metal Hammerfall en réalisant les pochettes de neufs de leurs albums ainsi que celle de l'album solo de leur chanteur Joacim Cans

Si la passion pour la musique et plus particulièrement celle pour le metal n'est plus à démontrer au sein de Blizzard, certains groupes de musique extrême leur ont rendu hommage comme les suédois du groupe de death metal Avatar, dont la chanson Queen Of Blades traite du destin funeste de Sarah Kerrigan.
 

Des studios de jeux vidéo ont d'ailleurs fait le pari d'intégrer le metal dans l'ADN même de l'identité de certains de leurs jeux. Par exemple, les développeurs de Doom dont le remake est sur le point de sortir, a reconnu s'être inspiré des grands classiques de l'époque pour composer la bande son omniprésente du jeu. D'ailleurs, le quatrième volet semble avoir garder toute la violence graphique et sonore de ses précédentes productions comme en témoignent les derniers teasers

Les plus nostalgiques d'entre vous se souviendront du thème magistral du premier Quake qui bénéficiait alors d'une bande son composée par le génial Trent Reznor, leader du groupe culte Nine Inch Nails

D'autres studios ont confié la composition de la bande originale de leur jeu à un groupe de metal, à l'instar d'Ascaron Entertainment qui offrit en 2008 aux allemands de Blind Guardian - groupe culte pour les amateurs de power metal qui ne manqueront pas de faire remuer les foules lors de leur passage dans l'édition 2016 du Hellfest -  la composition de l'ensemble de l'OST de Sacred 2. Et pour célébrer cette belle collaboration, le studio a imaginé une quête centrée sur le groupe qui se termine par un concert virtuel dans une taverne en compagnie d'orcs et d'autres créatures tirées de l'univers du jeu. 


En 2006 Microsoft s'apprêtait à lancer Gears of War et à révolutionner le système de jeu à la troisième personne. Bien conscient du potentiel metal de sa nouvelle licence, le studio contacta le groupe Megadeth qui était alors plein composition de ce qui deviendra United Abominations, onzième album de la bande de Dave Mustaine. Le géant américain désirant utiliser une piste alors instrumentale de cet album pour la promotion du jeu demanda au groupe de composer des paroles en rapport avec l'univers de la licence. Malheureusement l'enregistrement des lignes de chant furent réalisées trop tard et seul le morceau instrumentale est présent dans le jeu. 

D'ailleurs, deux ans auparavant, Microsoft avait déjà fait appel à plusieurs groupes de metal pour mettre en avant la sortie d'Halo 2. Ainsi, en plus de la composition et l'interprétation du solo de guitare si marquant du thème du second volet des aventures du Spartan 117 réalisé par le virtuose Steve Vai, les groupes Breaking Benjamin et Hoobastank (oui oui, ceux-là) réalisèrent pour l'occasion deux titres inédits dont un destiné à promouvoir le multijoueur du jeu. 
Les géniaux Incubus y figurent également grâce à la composition de ce qui ressemble à un EP sobrement intitulé The Odyssey, divisé et réparti tout au long de la campagne du jeu.  

Lors de la sortie d'Halo - Master Chef Collection dans laquelle les fans de la série ont pu découvrir le remake tant attendu d'Halo 2 alors agrémenté de cinématiques entièrement refaites, Microsoft a convié Steve Vai a revisité son solo ainsi que Misha Mansoor, guitariste du groupe Periphery, à composer deux morceaux inédits pour l'occasion. 


Autre licence dont les fans partagent souvent comme passion commune la violence, God Of War a tenu a construire des ponts entre le metal et les jeux vidéo lors de la sortie du troisième volet des aventures de Kraatos. Ainsi, dans une version collector vite devenue introuvable à des prix raisonnables se trouve un EP répondant au nom de Blood & Metal qui se compose de six titres spécialement enregistrés pour l'occasion par autant de groupes. On y retrouve de grands noms comme Dream Theater, Opeth (♥), Killswitch Engage, Trivium, Taking Dawn ou encore Mutiny Within.

Enfin, dans un tout autre genre, sachez que le groupe de violoncellistes Apocalyptica a réalisé toute les musiques dédiées à la faction SVER du jeu massivement multijoueur M.A.G sorti sur PS3. 

Bien évidement, ce ne sont que des exemples parmi les très nombreuses collaborations qui ont lié et continueront de lier le monde du metal à celui des jeux vidéo. Mais il est un autre domaine où ces liens continuent de se multiplier, à savoir celui du cinéma et des séries télévisées. 

2. | Full Metal Movie

Chapitre II | Full Metal Movie

Les années 80/90 et leurs productions cinématographiques qui apportaient alors leur dose d'influence metal grâce à des productions comme Terminator, Judge Dredd ou encore Alien ainsi que tout l'univers imaginé par H.R.Giger (dont c'est l'anniversaire de la mort aujourd'hui) et Ridley Scott, continue d'être une source d'inspiration pour de nombreux groupes. Ainsi, Austrian Death Machine, qui se constitue - constituait vu le statut carcéral de Tim Lambesis, leur chanteur ? - de membres du groupe As I Lay Dying se veut comme un groupe humoristique dont toute l'existence est voué au culte d'Arnorld Schwarzenegger et de son interprétation dans Terminator.  

Les texans d'Upon A Burning Body ont quant à eux dédié l'ensemble des titres de leur second album, l'incontournable Red. White. Green. à des productions de la popculture allant de Sin City au culte From Dusk Till Dawn de Robert Rodriguez en passant par Predators. D'ailleurs, le groupe britannique de Bring Me The Horizon avait réalisé un clip hilarant qui mettait en scène un chasseur d'aliens lors de la sortie de leur troisième album. 

L'artiste multi-instrumentaliste Arjen Anthony Lucassen a également réalisé un bel hommage aux grands films de science-fiction au travers le très bon Space Metal, premier album de son groupe Star One dans lequel les titres renvoient tour à tour à Doctor Who, Star Wars, Alien ou encore Dune

Un amour pour les mondes de l'imaginaire qui fait partie intégrante des différents projets  de l'artiste hollandais comme Ayreon ou encore Guilt Machine. Cet amour compose parfois la base de l'identité de groupe de metal comme les français de Soundcrawler ou encore de Kalisia qui avait donné en 2010 un de leur rare concert lors de leur passage au Hellfest à l'occasion de la sortie de leur second album. 

Si ces oeuvres sont toujours aussi influentes dans le monde du metal, c'est qu'elles dégagent quelque chose de très similaire à ce dernier. En effet, que cela soit dans leurs personnages, leurs univers développés ou encore dans leurs bandes originales de compositeurs de génie comme John Carpenter - de passage au Grand Rex pour un un concert exceptionnel en novembre - ou Ennio Morriconequi marqua de son emprunte le giallo (vague de films d'horreur/policier/erotique italien dans les années 60-80), ces films ont marqué de leurs pattes une génération de musiciens. Il n'est d'ailleurs pas étonnant de voir émerger aujourd'hui des artistes comme Carpenter Brut, Perturbator ou encore Gost à la croisée de ces deux influences, qui comptent aujourd'hui une communauté principalement constituée de metalheads


Kirk Hammett, guitariste légendaire de Metallica, partage d'ailleurs un amour profond pour les films d'horreur avec d'autres légendes comme Rob Zombie, qui a également endossé le rôle de réalisateur sur les films La Maison des milles morts ou encore The Lords Of Salem. En effet, le guitariste américain possède de très nombreux produits dérivés, ainsi que des originaux tirés des grands classiques du genre. Il arbore d'ailleurs fièrement une guitare Frankenstein depuis de nombreuses années à travers le monde sur les tournées de Metallica. 

Une passion qu'il partage avec Scott Ian, guitariste historique d'un autre groupe du Big 4 à savoir Anthrax. Il est également initiateur du all-star band The Damned Things et a animé l'émission documentaire Bloodworks. Il y présentait les dessous des maquillages et des effets spéciaux si particuliers présents dans une grande majorité de films d'horreur, mais nous reviendrons sur cette émission le mois prochain avec quelques surprises. 

Alice Cooper a quant à lui participé au film Monster Dog du réalisateur Claudio Fargasso - récemment évoqué par l'excellent Karim Debbache - dans lequel il interprète un loup garou dans ce qui reste un grand moment de cinéma grâce à des effets spéciaux ridicules et une chanson originale composée par l'intéressé spécialement pour le film.
Il n'est d'ailleurs pas le seul musicien fan de distorsion à être passé devant la caméra puisque Johan Hegg - chanteur du groupe Amon Amarth - a incarné un viking dans le film Norhtmen en 2014. 


Mais il n'y a pas qu'au cinéma qu'on retrouve quelques apparitions de musiciens de groupes de metal. En effet, les membres de Mastodon qui étaient de passage l'année dernière pour un concert d'anthologie sous la Valley du Hellfest, ont participé au tournage d'un épisode de Game Of Thrones dans lequel ils incarnaient des membres du clan wildlings. 
D'ailleurs, leur guitariste fou Brent Hinds partage un tatouage hommage à Lemmy avec l'acteur Norman Reedus qui incarne Daryl Dixon dans la série The Walking Dead.
La production d'AMC a bénéficié d'un caméo de poids dans sa saison 5 puisque Scott Ian - qui est également un grand passionné de comics, mais nous vous en reparleront le mois prochain - y est apparu grimé en zombie.

Et si les grandes productions télévisuelles inspirent la sphère du metal avec plus ou moins d'influence, elles peuvent également effectuer le chemin inverse en s'inspirant de l'histoire ou encore de l'énergie que dégage ce style musical. 

Ainsi, Ridley Scott a lancé au milieu de ses multiples projets qui repoussent encore et toujours une éventuelle suite à Alien, la production d'un biopic sur la vie d'Euronimous, leader au destin tragique du groupe de black metal incontournable qu'est devenu Mayhem

Jason Momoa a également reconnu s'être imprégné de la chanson Walk de Pantera ainsi que de premiers compositions de Metallica et de Rage Against The Machine pour se plonger dans son interprétation de Conan

D'ailleurs, si Hollywood s'inspire ou adapte des récits littéraire comme l'oeuvre de Robert E. Edward, le monde du metal n'hésite pas à y tirer ses influences, à rendre hommage à de grandes oeuvres, voire à créer ses propres univers. 

3. | Metal Odyssey

Chapitre III | Metal Odyssey

Si les jeux vidéo et les productions vidéos sont aujourd'hui des choses courantes, il ne faut pas oublier que la quasi-totalité de notre imaginaire dérive d'oeuvres littéraires ou d'oeuvres ayant elles-même été influencées par des écrits.
Certains groupes de metal y ont d'ailleurs dédié des morceaux, des albums, voire leurs carrières toutes entières.


Ainsi, l'esprit de H.P. Lovecraft, qui incarne un des plus grands symboles de l'occultisme a vu (et verra) de nombreux hommages de la part de la scène metal. De Metallica à The Black Dalhia Murder en passant par Iced Earth, Cthulhu et les grands anciens ont ainsi le droit à leur quota de références annuelles de la part de groupes donnant dans des sous-genres musicaux très variés. 

D'autres groupes comme les canadiens de Necronomicon ou encore les français très talentueux de The Great Old Ones y consacrent l'ensemble de leurs compositions pour notre plus grand bonheur, apportant ainsi à l'univers tourmenté de Lovecraft une dimension musicale en perpétuelle évolution. 


Les légendaires britanniques de Led Zeppelin incarnent également un des plus beaux symboles des liens qui unissent la musique et la littérature, eux qui n'ont eu de cesse de faire référence au monde de J.R.R.Tolkien tout au long de leur carrière. Les finlandais de Battlelore auront également rendu hommage à l'oeuvre du romancier britannique au travers l'ensemble de leur discographie mais contrairement à Led Zeppelin qui se consacrait principalement sur le Seigneur des anneaux, le groupe de metal symphonique a focalisé son dernier album en date sur le roman publié à titre posthume de John Ronald Reuel par son fils : Les Enfants de Húrin.

Nightfall in Middle Earth, sixième album de Blind Guardian que nous évoquions déjà un peu plus tôt dans ce dossier, est aussi entièrement dédié à la Terre du Milieu. Cet album-concept alterne des pistes de narrations pures et des morceaux faisant référencent à l'ensemble de l'univers imaginé par Tolkien, allant du Silmarillion à la trilogie du Seigneur des anneaux. 

Les exemples de groupes de metal faisant référence à l'oeuvre du britannique ne manquent pas, mais si nous devions retenir un témoin de cet amour pour la fantasy de la part des amateurs de metal, Sir Christopher Lee semble tout indiqué.


Photo: Mick Hutson/Redferns

En effet, l'acteur britannique - qui nous a malheureusement quitté l'année dernière - a incarné les plus grands personnages de l'imaginaire collectif dans des oeuvres comme Le Cauchemar de Dracula de Terence Fisher, le Comte Dooku dans la prélogie Star Wars ou encore Saroumane dans l'adaptation du Seigneur des Anneaux ainsi que la trilogie du Hobbit. D'ailleurs, il était le seul acteur de ces deux projets à avoir rencontré Tolkien de son vivant.

Lire aussi : Les maîtres du Fantastique - Christopher Lee

Il était également un amateur de metal, style auquel il s'est même essayé via son implication dans Manowar - lors du ré-enregistrement de leur premier album en 2010 - mais surtout grâce au groupe italien Rhapsody (of Fire). 

À son arrivé en 2004, le groupe finit de passer forgé son style musical unique qu'ils décriront eux-même comme du hollywood metal, composé de grosses guitares, de symphonies épiques et d'une narration omniprésente alors prise en charge par Christopher Lee. 
Il ira même jusqu'à pousser la chansonnette sur l'EP The Magic Of The Wizard's Dream dans lequel on trouve également une version en française de cette chanson tirée de l'album Symphony Of Enchanted Lands II - The Dark Secret.

Quelques années plus tard, il lancera son projet solo intitulé Charlemagne dans lequel il délaissera une bonne partie des influences metal, pour laisser la place aux orchestrations et à une narration encore plus présente. À 94 ans, l'acteur britannique publiera un ultime EP sobrement intitulé Metal Knight et bien qu'on pourra avoir quelques regrets quant à l'influence de Rhapsody et Manowar sur sa conception du metal, Christopher Lee aura tout de même publié deux albums et un EP à plus de 90 ans au sein d'un projet qui lui tenait particulièrement à coeur. Putain de légende. 


Nous vous en parlions dans notre dossier consacré à H.R.Giger et son amour pour le metal, Dave Brockie, frontman du groupe Gwar qui nous a malheureusement quitté en 2014, était très impliqué dans les mondes de l'imaginaire. Il était un grand passionné d'heroïc fantasy et plus particulièrement de jeux de rôle Grandeur Nature à propos duquel il publia un ouvrage à titre postume en début d'année. 

Répondant au nom de Towers Two, il est co-écrit avec Jobe Bittman, un professionnel du secteur qui a notamment réalisé les masques de scène des membres du groupe. Ce projet fut financer via un projet indiegogo et illustré en partie par l'ancien chanteur. Le jeu de rôle est suffisamment déjanté - à l'image de la carrière/vie de l'intéressé - puisque l'éditeur a préféré rester anonyme.

Pour la petite histoire, Dave Brockie fut incinéré juste avant le Gwar-B-Q - festival très festif organisé par le groupe - dans la plus pure tradition viking devant une assemblée venue rendre un dernier hommage à ce personnage si atypique de la scène metal. 

Le groupe américain devait se produire au Hellfest en 2010, mais avait du repousser leur tournée sans qu'on ait eu la chance de les voir avant cet évènement tragique.
 

Mais cette édition 2016 du festival devrait nous offrir quelques grands moments dont le retour des français de Ludwig Von 88 aux cotés d'autres grands noms comme Magma ou Bad Religion après plus de 15 ans d'inactivité. Si cela rappellera de bons souvenirs à certains d'entre vous, sachez que Karim Berrouka - chanteur aux paroles corrosives - s'est depuis reconverti dans l'édition d'ouvrages de science fiction puisque ce dernier est directeur de collection aux éditions Griffe d'Encre. 

Il est également auteur et fut récompensé en 2014 par le prix Elbakin.net pour le meilleur roman fantasy français qui fut décerné à son roman Fées, weed & guillotines (tout un programme) paru aux éditions ActuSF. D'ailleurs, il publie ce mois-ci son quatrième roman répondant au doux nom du Club des punks contre l'apocalypse zombie, toujours chez Actusf.

Chapitre I | Sonic Boom

Les plus avertis d'entre vous ne pourront s'empêcher de penser immédiatement à Brütal Legend à l'évocation du metal et des jeux vidéo. En effet, le jeu de Double Fine Productions (Psychonauts) incarne l'exemple le plus évident des liens qui existent entre le monde des pixels et celui des grosses guitares. 

Pourtant, bien d'autres liens existaient avant la sortie du jeu dont Jack Black (King Kong, Tenacious D) incarne le héros. En effet, qui ne se souvient pas de la présence du classique de l'indus de Black Mage dans l'OST de Final Fantasy X ?
D'ailleurs, la licence de Square Enix s'inspire également de la sphère metal puisque ces derniers semblent s'être lourdement inspiré d'un morceau du groupe Powerman 5000 pour le thème d'un des boss de leur MMORPG Final Fantasy XIV. Michael Cummings - frère de Robert Cummings a.k.a Rob Zombie et chanteur du groupe américain - n'a pas manqué de leur rappeler non sans une certaine amertume. 

Mais les liens entre les grosses guitares et l'univers vidéoludique sont très nombreux et parfois de belles histoires naissent.


Parmi les studios de développement de jeux vidéo, il y en a un qui continue de marquer de son emprunte le monde des grosses guitares, à savoir Blizzard Entertainment. En effet, le studio américain derrière les mythes que sont les jeux Starcraft, (World of) Warcraft ou Diablo, s'est immiscé dans les influences de nombreux domaines, dont la musique et plus particulièrement le metal.

Tony Kakko, leader et chanteur du groupe de power metal finlandais Sonata Arctica, a reconnu être un grand fan de MMORPG, Star Wars - The Old Republic certes mais surtout de World of Warcraft. Il fait d'ailleurs partie d'une guilde dans le monde d'Azeroth et le titre du sixième album du groupe : The Days of Grays lui a été soufflé par un membre de cette dernière.

Du côté des fans de la horde, on retrouve George Fisher, le chanteur de Cannibal Corpse qui arbore fièrement sur son bras droit un tatouage du symbole des hordeux ; les plus attentifs d'entre vous l'aurons surement remarqué lors de leur passage sous la Altar du Hellfest l'année dernière. 

Nul doute que le chanteur américain a dû croiser Samwise, le directeur artistique de Blizzard responsable d'une large majorité de l'imagerie de leurs licences, lors de sa venue l'an dernier au Hellfest sur le stand World Of Wacraft monté spécialement pour la dixième édition du festival. D'ailleurs, Samwise est également le chanteur du groupe L90ETC qui est exclusivement composé d'employés du studio et dont les compositions renvoient toujours à leurs propres univers non sans un certain sens de l'humour, en plus de donner son nom à l'un des meilleurs tanks de Heroes of the Storm, dont l'attaque ultime reste le... Pogo. 

Mais le directeur artistique le plus influent de Blizzard a également mis son talent graphique au service du groupe de power metal Hammerfall en réalisant les pochettes de neufs de leurs albums ainsi que celle de l'album solo de leur chanteur Joacim Cans

Si la passion pour la musique et plus particulièrement celle pour le metal n'est plus à démontrer au sein de Blizzard, certains groupes de musique extrême leur ont rendu hommage comme les suédois du groupe de death metal Avatar, dont la chanson Queen Of Blades traite du destin funeste de Sarah Kerrigan.
 

Des studios de jeux vidéo ont d'ailleurs fait le pari d'intégrer le metal dans l'ADN même de l'identité de certains de leurs jeux. Par exemple, les développeurs de Doom dont le remake est sur le point de sortir, a reconnu s'être inspiré des grands classiques de l'époque pour composer la bande son omniprésente du jeu. D'ailleurs, le quatrième volet semble avoir garder toute la violence graphique et sonore de ses précédentes productions comme en témoignent les derniers teasers

Les plus nostalgiques d'entre vous se souviendront du thème magistral du premier Quake qui bénéficiait alors d'une bande son composée par le génial Trent Reznor, leader du groupe culte Nine Inch Nails

D'autres studios ont confié la composition de la bande originale de leur jeu à un groupe de metal, à l'instar d'Ascaron Entertainment qui offrit en 2008 aux allemands de Blind Guardian - groupe culte pour les amateurs de power metal qui ne manqueront pas de faire remuer les foules lors de leur passage dans l'édition 2016 du Hellfest -  la composition de l'ensemble de l'OST de Sacred 2. Et pour célébrer cette belle collaboration, le studio a imaginé une quête centrée sur le groupe qui se termine par un concert virtuel dans une taverne en compagnie d'orcs et d'autres créatures tirées de l'univers du jeu. 


En 2006 Microsoft s'apprêtait à lancer Gears of War et à révolutionner le système de jeu à la troisième personne. Bien conscient du potentiel metal de sa nouvelle licence, le studio contacta le groupe Megadeth qui était alors plein composition de ce qui deviendra United Abominations, onzième album de la bande de Dave Mustaine. Le géant américain désirant utiliser une piste alors instrumentale de cet album pour la promotion du jeu demanda au groupe de composer des paroles en rapport avec l'univers de la licence. Malheureusement l'enregistrement des lignes de chant furent réalisées trop tard et seul le morceau instrumentale est présent dans le jeu. 

D'ailleurs, deux ans auparavant, Microsoft avait déjà fait appel à plusieurs groupes de metal pour mettre en avant la sortie d'Halo 2. Ainsi, en plus de la composition et l'interprétation du solo de guitare si marquant du thème du second volet des aventures du Spartan 117 réalisé par le virtuose Steve Vai, les groupes Breaking Benjamin et Hoobastank (oui oui, ceux-là) réalisèrent pour l'occasion deux titres inédits dont un destiné à promouvoir le multijoueur du jeu. 
Les géniaux Incubus y figurent également grâce à la composition de ce qui ressemble à un EP sobrement intitulé The Odyssey, divisé et réparti tout au long de la campagne du jeu.  

Lors de la sortie d'Halo - Master Chef Collection dans laquelle les fans de la série ont pu découvrir le remake tant attendu d'Halo 2 alors agrémenté de cinématiques entièrement refaites, Microsoft a convié Steve Vai a revisité son solo ainsi que Misha Mansoor, guitariste du groupe Periphery, à composer deux morceaux inédits pour l'occasion. 


Autre licence dont les fans partagent souvent comme passion commune la violence, God Of War a tenu a construire des ponts entre le metal et les jeux vidéo lors de la sortie du troisième volet des aventures de Kraatos. Ainsi, dans une version collector vite devenue introuvable à des prix raisonnables se trouve un EP répondant au nom de Blood & Metal qui se compose de six titres spécialement enregistrés pour l'occasion par autant de groupes. On y retrouve de grands noms comme Dream Theater, Opeth (♥), Killswitch Engage, Trivium, Taking Dawn ou encore Mutiny Within.

Enfin, dans un tout autre genre, sachez que le groupe de violoncellistes Apocalyptica a réalisé toute les musiques dédiées à la faction SVER du jeu massivement multijoueur M.A.G sorti sur PS3. 

Bien évidement, ce ne sont que des exemples parmi les très nombreuses collaborations qui ont lié et continueront de lier le monde du metal à celui des jeux vidéo. Mais il est un autre domaine où ces liens continuent de se multiplier, à savoir celui du cinéma et des séries télévisées. 


Galerie Photo Ces liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaireCes liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaireCes liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaire

7 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité