Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Source des Tempêtes, la critique

0
ReviewLe 02 Mai
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Un univers très riche
• Des personnages bien construits
• Le style de l'auteure
On a moins aimé
• Les atermoiements du narrateurs
• Une intrigue un peu molle au début du livre

Les Moutons Électriques ont publié Source des Tempêtes, un roman qui avait déjà connu une première vie chez un autre éditeur quelques années auparavant. À l’occasion de cette reparution, Nathalie Dau, son auteure, a remanié son récit et l’a aussi augmenté de treize chapitres afin de lui redonner un nouveau souffle.

Ce premier tome du cycle, Le Livre de l'Énigme, reprend tous les codes de la fantasy classique : un monde secondaire, la magie omniprésente, une prophétie, un héros élu... Nathalie Dau construit son intrigue avec adresse au lieu d’étaler les éléments de manière académique les uns à la suite des autres, elle crée une distance en ne proposant pas de suivre l’élu, mais son frère.

Le personnage principal, Cerdric revient sur son passé. La structure n’est pas sans rappeler celle du cycle Rois du Monde de Jean-Philippe Jaworski, paru chez le même éditeur, où l’on suit la voix d’un narrateur qui retrace son parcours. On y trouve aussi une histoire de fratrie, mais la comparaison s’arrête là. Dans ce livre, la construction narrative est moins formelle, car au fil des chapitres, d’autres voix viennent s’ajouter à celle du héros.

Sur ses vieux jours, Cerdric revient sur sa prime jeunesse sans amour. Il a été délaissé par une mère trop occupée par les intrigues de cour pour offrir la moindre marque d’attention à son fils. Quant à son père, il découvre qu’il est le dernier survivant d’un génocide orchestré contre les mages bleus et qu’il a eu un second enfant. Ce demi-frère, fruit d’un homme et d’une fée, est l’objet d’une lourde prophétie. Cerdric va être chargé de le protéger afin qu’il réalise sa destinée.

Dans un style agréable, Nathalie Dau élabore un univers très riche qui souffre de quelques longueurs qui se comprennent en raison de l’ampleur du récit. La trame se focalise surtout sur le parcours intérieur du personnage principal. Ici se situe le défaut le plus notable de ce roman. Cerdric est un être borné par une multitude d'idées reçues doublé d'un penchant pour les atermoiements et les jérémiades. Son attitude met à rude épreuve l’empathie que l’on devrait éprouver vis-à-vis de lui. Cette détestation prouve la qualité de l’auteure à donner de la chair à son héros.

Même si Source des tempêtes est un récit de fantasy très classique, Nathalie Dau a déployé un univers bien construit qui a eu l’audace de mettre sous les feux des projecteurs, Cerdric, le principal narrateur du roman, de l’enfance à l’âge adulte, balloté par une prophétie dont il ne se révèle être qu’un adjuvant.

(Nathalie Dau, Source des Tempêtes, Le Livre de l'Énigme tome 1, Éditions des Moutons Électriques, mars 2016, 448 pages, 19,90 €)

Galerie Photo Source des Tempêtes, la critique

0 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité