Actualités > Retour

Ce qu'il faut retenir de Star Wars Bloodline

2
ChroniquesLe 11 Mai
partager cet article

La semaine dernière sortait Star Wars Bloodline, le nouveau roman de Claudia Grey (Lost Stars), qui fut en cette occasion assistée par le réalisateur Rian Johnson. Se déroulant entre les épisodes VI et VII de la la saga, ce roman nous présente le quotidien de Leia au sortir de la Guerre Civile Galactique, et six ans environ avant les événements du film de J.J.Abrams. Un bouquin qui, en étant co-écrit par Johnson, prend tout de suite un peu plus d'importance et de place dans le canon Star Wars, d'autant plus que Pablo Hidalgo, chargé de son management, a précisé que le réalisateur avait conseillé l'auteure sur l'aspect politique - omniprésent - de Bloodline.

Et puisque nous sommes très sympathiques, plus qu'un Ewok calmé par des substances d'Endor, on vous offre aujourd'hui un petit résumé des points chauds du roman, si jamais vous ne pouvez pas attendre sa sortie en français !

Attention aux spoilers sur Star Wars Bloodline 

• Han et Leia 

Commençons par le commencement : la relation entre Han Solo et Leia Skywalker/Organa. En l'occurrence, le roman nous explique qu'ils ne sont pas encore séparés, à l'époque. Ils vivent À priori encore ensemble, bien que les deux soient pris par leurs vies respectives. Du côté de la Princesse, les ambitions politiques sont inévitablement chronophages. Et chez le contrebandier, ce sont des courses d'engins qui maintiennent Solo occupé. Point de contrebande pour le moment, comme on le voyait dans The Force Awakens, mais plutôt la passion de la vitesse donc. Normal, pour l'homme qui a réalisé le Kessel Run en moins de 12 parsecs.

• La politique

Le sénat de la Nouvelle République est divisé en deux factions. L'une s'appelle les centrists. L'autre les populists. Les premiers veulent un pouvoir central et fort, et on comprend que nombre d'entre-eux sont en fait des sympathisants, voire des investisseurs du First Order. Les seconds sont les plus modérés. Mais ils ne sont pas dirigés, comme on pouvait s'y attendre, par Mon Mothma, qui est atteinte d'une maladie inconnue, et qui ne peut donc plus assurer des fonctions politiques. 

• Lady Carise Sindian 

Le roman introduit un personnage majeur en la personne de Carise Sindian, de la planète Arkanis. Elle pourrait tout à fait être le personnage incarné par Laura Dern dans Star Wars : Episode VIII. C'est une aristocrate qui possédait bien des pouvoirs avant la chute de l'Empire, comme on pouvait en découvrir dans l'ancien univers étendu. L'aristocrate semble d'ailleurs jouer le rôle d'intermédiaire entre le First Order et la Nouvelle République. Mais c'est également une sorte d'agent double, puisqu'on apprend qu'elle a fourni au régime du général Hux et ses potes d'anciens Impériaux qui ont aidé leur cause. Carise est également celle qui va découvrir le lien filial entre Leia et Dark Vador, et l'exposer au monde par l'intermédiaire du Sénateur Casterfo. On peut donc s'attendre à la retrouver dans un Star Wars Episode VIII où elle tiendra le rôle d'un antagoniste.

• Le First Order

À l'époque, il existe évidemment déjà, et prépare tranquillement son retour au-delà de la bordure extérieure. Sont impliqués la formation de nouveaux soldats, certes, mais aussi le stockage d'armes dans cette région reculée de la galaxie. Leur plan est à l'époque d'affaiblir la Nouvelle République de l'intérieur pour mener un assaut décisif sur sa capitale par la suite. Ce qu'on voit dans The Force Awakens et les tirs du Starkiller, donc. On apprend par ailleurs que le First Order est en partie financé par la mafia galactique et les Hutt, et des cartels de Ryloth, la planète des Twi'leks. Pour la blague, sachez également qu'on apprend le nom du père du Général Hux dans ce roman : Brendol, en clin d'œil à Brendan Gleeson, le père de Domhnall. Ce personnage était le commandant de l'Académie Impériale sur Arkanis, ce qui laisse présager des liens entre Hux et Carise.

• Le Twist

Vous vous en doutez, toute la tension du roman tient sur la lien filial entre Leia et son père, Anakin Skywalker, feu Dark Vador. Alors que Leia milite pour devenir First Senator, nouveau nom donné au titre de chancelier, dans La Nouvelle République, son élan est brisé par la révélation de sa parenté avec l'ancien bras droit de l'Empereur. Exposée par Carise et certains sénateurs, Leia n'a d'autres choix que de quitter ses fonctions politiques et de se retirer de la course au titre de chancelier. Elle fonde alors la Résistance, un groupe d'insoumis qui décide de suivre Leia dans son exil. Carise n'a ainsi pas totalement éliminé son adversaire, elle qui voulait se venger de la perte de ses privilège d'aristocrate impériale. On apprend dans le roman que Leia avait en effet lutté pour destituer les soutiens de l'Empire dans la noblesse, ceci explique donc cela... En revanche, on ne comprend pas très bien ce qu'a à gagner Carise dans cette affaire, si ce n'est renforcer la puissance du First Order, qui prépare lentement son retour.

• Ben Skywalker

Sachez qu'à l'époque, Ben Skywalker, futur Kylo Ren, est formé par Luke. Puisque nous sommes six avant The Force Awakens, le fils d'Han et Leia est déjà dans sa vingtaine (24 ans, disons) et sans doute déjà très puissant. Mais il n'apparaît guère dans le roman. Simplement, on apprend que Leia n'informe Ben de l'identité de son grand-père que lorsque son lien de parenté avec Vador devient public. On a donc peut-être ici un début d'explication quant à la fragilisation du jeune Jedi.  À noter : Luke est considéré par le grand public et le sénat comme un héros ou une légende, au choix. Mais lorsque le lien entre Leia est Vador est révélé, les suspicions sur notre Jedi à la main coupée s'affolent. On peut donc imaginer que l'héritage de Vador pèse donc lui aussi sur ce pauvre Luke.

• Les Amaxines

Le roman fait mention de groupes paramilitaires appelés les Amaxines, qui composeraient une partie des troupes du First Order. Ils tirent leur nom d'un peuple guerrier dont la monnaie n'était autre que des armes. D'après Leia, ce peuple aurait refusé la paix avec l'Ancienne République il y a des années de cela, et partit à bord de vaisseaux pour quitter la galaxie à tout jamais. Une description qui évoque assez facilement les Mandaloriens. Et puisque Disney aime beaucoup jouer avec les attentes des fans en mélangeant du neuf avec du très apprécié, on peut peut-être s'attendre au retour d'un personnage à la Boba Fett dans le huitième Star Wars. Serait-ce le personnage de Benicio Del Toro ?

Voilà tout pour aujourd'hui, en attendant le dixième épisode de Wookie Leaks, qui reviendra sur toute l'actu Star Wars du moment dans quelques jours !


Publicité

Podcast 45
Le 19 Jan
6

Wookie Leaks #18 - le tour complet de l'actu'...

Après un petit mois d'absence qui nous a permis de longuement débattre sur le premier spin-off de la saga, Rogue One, Wookie Leaks est de retour, en...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Star Wars Bloodline Star Wars Bloodline Claudia Grey Rian Johnson Lucasfilm
2 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité