Actualités > Retour

Le roman Ahsoka offre une nouvelle mythologie aux cristaux Kyber

6
NewsLe 17 Oct
partager cet article

Ils sont l'un des éléments les plus mythiques de l'univers Star Wars, les cristaux Kyber sont des pierres rares qui habitent le manche d'un sabre-laser et lui permettent de fonctionner. Et à l'heure où ils pourraient tenir une place de choix dans l'intrigue de Rogue One (on vous renvoie à notre débrief' vidéo ici), les cristaux Kyber se voient légèrement réinventés par le roman Ahsoka d'E.K.Johnston, chargé de compléter les blancs des aventures de la jeune padawan entre La Revanche des Sith et Rebels.

En effet, dans cet ouvrage, on apprend que la jeune Ahsoka, exilée de l'Ordre Jedi avant la fin de la Guerre des Clones, entend retrouver ses sabres vert et jaune qu'elle portait autrefois, et qui sont cachés sur la planète Mandalore. Craignant que cela ne révèle sa survie à l'Ordre 66, notre héroïne penche vers une autre solution pour reprendre les armes.

Hélas, elle ne peut pas retourner sur la planète Illum (apparue dans Clone Wars) qui est sous le contrôle de l'Empire et minée de ses ressources en cristaux Kyber. Serait-ce un sort que la planète Jedha partagera avec ce monde ? Réponse en décembre, mais en tous cas, notre Ahsoka est toujours désarmée : seule solution pour elle, récupérer des cristaux sur une lame existante.

Et c'est là que les choses deviennent intéressantes, puisque les lames des Inquisiteurs de l'Empire, rouges, sont a priori décrites dans le roman comme des cristaux qui "saignent" : chaque cristal, naturellement (et exclusivement) affilié au côté clair de la Force et choisissant son porteur, les Inquisiteurs sont en effet contraints de piller les cristaux des Jedi qu'ils traquent pour leur arme. Ce procédé altère profondément le lien de la pierre à (feu) son porteur, et entraîne ainsi une modification de sa couleur, vers le rouge donc, comme si le cristal manifestait sa douleur à l'idée de servir un adepte du côté d'obscur.

Ce qui est une explication beaucoup plus philosophique que le canon précédent, qui estimait que des cristaux synthétiques permettaient aux adeptes du côté sombre de donner à leur lame une couleur rouge. Attention toutefois : ces deux explications pourraient coïncider dans l'univers Star Wars, puisque l'une n'exclue pas tout à fait l'autre.

Enfin, pour en revenir à Ahsoka, les lames blanches qu'elle porte dans Rebels seraient liées à un phénomène inédit, une sorte de purification de cristaux jadis portés par des Inquisiteurs, que Tano a dû récupérer pour forger ses armes. Ce qui nous prouve définitivement que la couleur d'un sabre semble intimement liée à l'affiliation de son porteur, puisque Dave Filoni expliquait que la couleur blanche des sabres d'Ahsoka représentait sa neutralité : elle n'est techniquement pas une Jedi, ni une adepte du côté obscur : les fans de la saga y verront sans doute une actualisation du mythe des Jedi Gris, inspirés des Ronin japonais, venus de l'ancien univers étendu.

On vous laisse discuter de tout ça ci-dessous, en rappelant que ces petites modifications auront  sans doute une incidence sur l'avenir de Star Wars : de Rogue One et son intrigue à un potentiel film sur l'Ancienne République où la mythologie des cristaux Kyber était très développée.

Source


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Cristaux Kyber Ahsoka Tano Roman Lucasfilm Star Wars Canon
6 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité