Actualités > Retour

Les Abîmes d'Autremer, la critique

0
ReviewLe 22 Mar
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Un univers et des personnages bien construits
• Un livre à destination de la jeunesse qui n'oublie pas qu'un adulte peut le lire
• Une aventure très prenante
On a moins aimé
• Une intrigue classique

À tort, les livres jeunesse et Young Adult n’ont pas été suffisamment traités sur Syfantasy, pourtant ce ne sont pas les bons titres qui manquent, encore moins en ce qui concerne les bons auteurs. Danielle Martinigol nous le prouve avec le recueil proposé par les éditions ActuSF qui compilent trois romans et une nouvelle publiés auparavant par Mango, tous se déroulant dans l’univers d’Autremer.

La première partie sous-titrée L’Élue nous présente les habitants d’Autremer qui vivent à l’écart de la confédération des planètes. Ils cherchent à dissimuler la véritable nature de leur vaisseau, les Abîmes. Sten Ravna, un reporter sans scrupule, en quête de scoop accompagné de sa fille, Sandiane sont secourus par l’une de ces nefs au secret jalousement gardé. Il n’en faut pas plus pour attiser l’intérêt des deux journalistes qui vont utiliser tous les moyens afin de découvrir ce que cache ce peuple.

Dans L’Envol, la deuxième partie, le secret jalousement gardé par Autremer a été révélé. L’histoire tourne autour de Corion, un jeune garçon qui vit avec son père sur une planète hostile. Aspirant depuis toujours à être un Perl, il a l’opportunité de concrétiser son rêve grâce à une émission de téléréalité qui organise la sélection de candidats pour devenir le prochain pilote qui sillonnera l’espace au bord d’un Abîme.

L’appel qui clôt le cycle en trois parties nous permet de retrouver Aëla Maguelone, surnommée la fée des Abîmes, devenue une véritable casse-cou à bord de son vaisseau, elle défie les autorités de la Chambre des Cent Mondes par ses frasques. Chaddy Meretta, petite fille d’un des magnats les plus puissants de la presse, armée de sa caméra est le témoin de la dernière de ses prouesses.

Des révélations autour des Abîmes vont rapprocher ces deux jeunes femmes dans une succession d’événements qui bouleversera à tout jamais l’humanité.

La nouvelle, quant à elle, revient sur les premiers colons qui ont découvert la planète aquatique Autremer et sur l’enfant qui deviendra malgré lui le premier Perl.

Ce livre se déroule dans un théâtre space opera très réussi, genre qui vit un retour en grâce en ce moment dans la littérature. On y retrouve tous ses tropes : la colonisation de planètes étrangères, les voyages spatiaux, la relation avec d’autres espèces extraterrestre, etc. Ce récit s’adresse avant tout à la jeunesse et ce parti pris se ressent dans l’intrigue. Pour les habitués de ce type de romans, la trame paraîtra cousue de fil blanc et ils anticiperont assez vite les péripéties à venir. Même si l’effet de surprise ne s’invite pas ici, l’intérêt ne s’étiole pas pour autant tant l’aventure reste captivante. Le style fluide de Danielle Martinigol et surtout son univers très accrocheur ne heurte jamais le plaisir de lecture. Les pages du livre se tournent facilement.

Contrairement à certains romans jeunesse, Les Abîmes d’Autremer ne se contentent pas de raconter une bonne histoire, il permet aussi à l’auteur d’aborder des thèmes riches. Si les questions de l’écologie ou de la relation entre les êtres animent l’intrigue, il y a un point que Danielle Martinigol traite tout particulièrement : celui de l’influence des pouvoirs médiatiques, du rapport au scoop à tout prix, ou encore de la mise en scène du réel, ou de la rétention et de la transformation de la vérité afin de servir des intérêts privés. Des sujets qui résonnent très fortement avec l’actualité.

Foncez donc à bord du prochain Abîme pour Autremer, le voyage en vaut le détour, même si ces paysages peuvent paraître connus, ils sont suffisamment vivants pour ne pas ennuyer les lecteurs-voyageurs. Danielle Martinigol nous convie à une expédition riche en rebondissements qui satisfera autant les enfants à condition qu’il soit déjà bons lecteurs, que les adultes désireux d'une lecture abordable et efficace.

Galerie Photo Les Abîmes d'Autremer, la critique

0 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité