Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Édito #96 : The Leftovers, série d'intérêt public

10
evenementsLe 12 Jui
partager cet article

Inaugurée il y a trois ans sur HBO, The Leftovers s’annonçait comme la digne héritière de Lost, en tant que série à mystères pour une nouvelle génération de spectateurs. Mais, si on retrouvait Damon Lindelof à sa tête, le contrat était bien différent : la série ne nous promettait pas de réponses, mais juste un voyage émotionnel et psychologique dans la vie de ses protagonistes, au sein d’un monde marqué par un terrible événement. Trois ans plus tard, HBO a tourné la dernière page de la série il y a huit jours, fermant ainsi bien plus que les évangiles selon Kevin et Nora*. C’est une nouvelle grande série qui s’achève.

Si l’on devait résumer l’idée générale de The Leftovers, ce serait un voyage à travers les grandes étapes du deuil. Le deuil d’un monde qui a perdu 2% de sa population. Le deuil des familles, et des amis, qui n’ont pas pu dire au revoir à leurs proches disparus brusquement. Mais aussi le deuil de ceux qui restent, sans savoir pourquoi, et qui doivent apprendre à continuer à vivre dans un monde qu’ils ne comprennent plus.


Tout ceci fut très bien traité dans les deux premières saisons de la série, qui auraient pu se suffire à elles-mêmes, puisqu’elles se concluaient sur l’acceptation de Kevin Garvey, Nora Durst et leurs proches que la vie doit toujours trouver son chemin, malgré les malheurs qui nous entourent, et qu’il faut se laisser aller devant l’inévitable et l’incontrôlable. Mais, loin d’être inutile, la troisième saison, qui vient de se conclure, se permet de se reposer sur ce qui a été bâti pendant ces vingt premiers épisodes, pour pousser l’aventure personnelle encore plus loin.

Plus intimiste, cette troisième saison repose quasiment complètement sur ses deux héros principaux , Kevin Garvey et Nora Durst ou plutôt sur leurs incroyables interprètes que sont Justin Theroux et Carrie Coon. Deux personnages brisés et qui tentent de se reconstruire ensemble, mais ne parviennent pas à dépasser leurs douleurs les plus profondes, malgré leur faux bien-être apparent. Leur catharsis n’est pas terminée, et à l’instar des téléspectateurs, il leur faudra huit épisodes pour parvenir à trouver le fin mot de leur histoire.

Dépassant la thématique du deuil, cette troisième saison prend le parti de traiter d’un sujet qui pourrait paraître délicat, car perçu comme religieux, mais parvient à garder un équilibre de funambule dans son traitement : on parle ici de la foi. Mais pas seulement la foi en un dieu, ou en quelque chose de supérieur. La foi en soi, la foi en l’autre, la foi en la vie. La foi qui est placé comme élément essentiel de l’être humain pour réussir à vivre pleinement sa vie. Car à quoi bon survivre si on n’accepte pas que la vie mérite d’être vécue, malgré les blessures qu’elle nous inflige. C’est d’ailleurs pourquoi Nora (Carrie Coon**), qui a perdu toute sa famille et est présentée comme le personnage le plus tristement cynique de la série, vole cette saison la vedette au reste du casting pourtant en grande forme.


S’adressant à ses spectateurs à travers un message à double sens, The Leftovers nous laisse avec la question suivante : les réponses aux grandes questions de la vie nous apporteraient-elles vraiment quelque chose ? Ou est-ce que ce sont les autres, et nos moments passés avec eux qui nous aident à avancer ? 

* Le premier et le dernier épisode de cette troisième saison sont respectivement intitulés L’évangile selon Kévin et L’évangile selon Nora.

** Qu’on lui donne toutes les récompenses possibles.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Damon Lindelof The Leftovers HBO Edito
10 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité