Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

La Momie, la critique

9
ReviewLe 14 Jui
partager cet article
3 /10
On a aimé
• Sofia Boutella en Momie
• Un joli crash d'avion
• Quelques designs réussis
• Un humour parfois cartoon
On a moins aimé
• Tom Cruise fatigué
• Un scénario à trous
• Un univers partagé pénible
• Des persos peu attachants

Les bestioles qui font peur et Universal : une histoire d'amour qui dure. Voilà des décennies que la destinée du studio hollywoodien est liée à celle des monstres classiques du cinéma. Ce qui explique peut-être pourquoi Universal s'entête depuis déjà bien des années à recréer ces mythes modernes dans les salles obscures. Et chaque nouvel essai s'accompagne d'un cahier des charges un peu plus important. Après Dracula Untold en 2014, la compagnie remet ainsi le couvert cet été avec La Momie, qui doit non seulement succéder à la trilogie mettant en scène Brendan Fraser, mais également introduire un tout nouvel univers partagé "à la Marvel" dans nos salles obscures.

Un double objectif qui condamnait presque d'emblée le métrage, et pourtant, Universal n'a pas hésité une seule seconde en confiant à Alex Kurtzman, scénariste de Transformers, The Amazing Spider-Man 2 ou encore Star Trek sa première réalisation. Un pari des plus ambitieux pour la compagnie, mais à la rigueur, Marvel Studios a su démontrer la puissance d'un modèle qui repose pourtant sur l'embauche de réalisateurs débutants. Et en l'occurrence, la réalisation de cette nouvelle Momie, sans être renversante, est loin d'être le défaut majeur du film. Il faut dire que le métrage peut compter sur 125 millions de dollars de budget, quelques décors plutôt impressionnants et surtout un Tom Cruise toujours partant pour une belle cascade.

Seulement, La Momie n'est pas un nouvel épisode de la franchise Mission Impossible, et la fameuse scène en gravité zéro sur laquelle a été vendu le film n'est pas aussi impressionnante que prévu. Peut-être parce que nous n'avons jamais réellement peur pour le personnage - par ailleurs insupportable - de Tom Cruise, dont la résurrection était spoilée dans le premier trailer du film. Sans oublier le fait que l'antagoniste incarnée par Sofia Boutella décide de faire de l'ancien scientologue son élu dans le premier quart d'heure du film. Dans ce contexte, difficile d'avoir le moindre frisson pour notre héros.

Hélas, les enjeux ne se cachent pas ailleurs. Il n'y a finalement aucune menace globale - même une attaque dans la ville de Londres ne réveille pas l'attention des habitants de ce monde fantastique - et les paris qu'aurait pu prendre ce nouvel univers partagé sont inexistants. Si bien que la division Prodigium, sorte de S.H.I.E.LD. du fantastique dirigé par un Russell Crowe en roue libre a pour mission de défendre le monde du mal avec un grand M, sans plus de détails. Comme si le scénario, qui a tout de même été écrit à douze mains, étaient encore plein de trous. On retrouve pourtant des bonhommes comme Christopher McQuarrie, l'auteur d'Edge of Tomorrow, au générique de fin. Mais rien n'y fait, la tension et les enjeux de cette Momie version 2017 ne décollent jamais vraiment, ou plutôt, s'écrasent aussi lamentablement que l'avion transportant notre vilaine aux bandelettes.

Mais à la rigueur, on ne compte plus les blockbusters dont l'écriture, la temporalité et les enjeux sont aussi brouillons qu'un pitch de fan-fiction. Sauf que le film d'Alex Kurtzman n'a rien d'autre à présenter pour sa défense. Hésitant sans cesse entre univers partagé bourré de références (à Dracula, L'Étrange Créature du Lac Noir ou encore Frankenstein), hommage aux films de monstres classiques et réinvention moderne (le sort de Tom Cruise en témoigne), le métrage  ne trouve jamais son ton et tente de camoufler son mal-être avec quelques blaguounettes dans le plus pur style Marvel Studios - si vous vous demandez ce qu'Hollywood a compris du succès de Kevin Feige, la réponse est toujours rien.

Par ailleurs, le casting, malgré des noms comme ceux de Cruise et Crowe, est loin d'avoir la force nécessaire pour redresser la barre. Il faut dire que l'écriture n'est pas tendre avec la distribution, si on met de côté une Sofia Boutella plutôt convaincante dans sa quête vengeresse. Le reste du groupe est beaucoup moins consistant, en témoigne un Jake Johnson qui est obligé de changer de rôle à chaque scène, reshoots ou dialogues erratiques obligent. Et comment ne pas évoquer la pauvre Annabelle Wallis, que 20 ans séparent de Tom Cruise ? Aucune alchimie avec le bonhomme, qui affiche par ailleurs un jeu tiqué à la Johnny Depp, et aucun moment fort qui nous rendrait attachés à son personnage, simple vecteur à l'intrigue et énième demoiselle en détresse.

Moralité, un univers partagé, c'est comme un bel escalier. On manque la première marche, et toute les autres nous paraissent soudain plus éloignées et plus dangereuses. Il convient donc de construire une rampe avant de gravir les étapes, quelque soit la vitesse à laquelle on ait envie d'arriver au sommet. Pourquoi je file cette métaphore ? Pour vous expliquer qu'en 2017, bien des films, comme Power Rangers ou encore La Momie, sont persuadés de pouvoir emprunter à Marvel Studios sa logique d'univers partagé en un claquement de doigts. Trop occupés à rattraper leur retard sur la tendance numéro uno à Hollywood, ses productions se vautrent dans une débauche de moyens écœurante avant même d'avoir posé un point final à leur histoire. Et ce n'est pas La Momie d'Alex Kurtzman qui nous fera remarquer un changement de comportement chez les studios. Il manque à ce nouveau Tom Cruise une vraie concentration, une âme et un but, tout simplement. Reste à savoir où se retrouvera le Dark Universe qu'il était sensé introduire, mais Universal n'est plus à ça près, n'est-ce pas Dracula Untold ?


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
La Momie The Mummy Tom Cruise Alex Kurtzman Unviersal Dark Universe
9 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité