Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Game of Thrones, S7E7 - le récap'

9
ReviewLe 29 Aou
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Une conclusion plus posée
• Cersei et Tyrion Lannister
• La session psy de Baelish
• Du spectacle
On a moins aimé
• Quelques surprises putassières
• La géographie de King's Landing
• Pilou Asbaek et sa démesure

Cette fois ça y est. Le dernier épisode de Game of Thrones vient de tomber pour cette année ! Mais ce n'est pas parce que cette septième saison s'achève que nous devons arrêter d'en parler. Bien au contraire d'ailleurs, puisque ce récap' sera accompagné d'un podcast entièrement consacré à la saison 7 du show phare de HBO dès demain.

Mais en attendant les hostilités auditives, passons à celles qui sont écrites avec ce petit récap' de l'ultime épisode de Game of Thrones pour 2017. 

Comme toujours, veuillez faire attention aux spoilers ci-dessous !

 

Ce qu'on a pensé de l'épisode

Dirigé par Jeremy Podeswa, cet épisode s'avère plus équilibré que ses deux prédécesseurs, qui avaient opté pour un rythme résolument cinématographique. Ici, les choses se calment, et il faut dire que le réalisateur a assez de temps d'écran pour nous offrir une conclusion spectaculaire sans négliger les sous-intrigues et les dialogues savoureux entre nos personnages préférés. Avec plus d'une heure et vingt minutes, le record absolu pour Game of Thrones, Podeswa s'en sort ainsi avec brio en livrant un épisode plus équilibré, mais assez riche en révélations et en surprises.


Toutes n'étaient toutefois pas de bon goût. On pense par exemple au twist sur la mort de ce pauvre Lord Baelish, qu'on ne pouvait tout simplement pas voir venir, la faute à la désinformation servie par les épisodes de cette saison 7, qui retombera toutefois sur ses pattes en expliquant que nous assistions aux scènes entre Sansa et Arya du point de vue de Littlefinger. Un peu léger voire putassier, surtout après des saisons entières où le maître de la manipulation dominait son jeu. Encore une fois pour cette année, Game of Thrones fait donc les frais de sa puissante accélération. 

Mais d'autres mystères et secrets sont levés avec plus de tact, ou en tous cas, paraissent plus salvateurs après des années d'attente. On pense bien sûr à la révélation sur les origines de Jon Snow, qui risque de poser problème à tout Westeros dès la saison 8, ou encore à la stratégie de Cersei Lannister. Par ailleurs, cet ultime épisode a la chance de compter sur quelques moments forts, dont la rencontre entre Cersei et Tyrion, plutôt très bien interprétée par Lena Headey, qui devient petit à petit un clone de Tywin Lannister (Charles Dance) tandis que Peter Dinklage peut toujours compter sur sa bonhomie légendaire.


Maintenant, ce final aurait pu se montrer un peu plus appliqué sur certains points (de détails) pour conclure cette septième saison en feu d'artifice. On note en effet beaucoup trop de petites erreurs troublantes, comme les décors de King's Landing qui ne ressemblent pas tellement à ce que nous avons eu l'habitude de voir jusqu'à présent (et entraînant ma confusion, je dois vous l'avouer). Ou encore le jeu un peu forcé de Pilou Asbaek ou au contraire trop effacé de Kit Harrington. Mais voyons les choses en face : avec plus de temps d'écran, de moyens et d'inspiration, Game of Thrones est capable de nous offrir un season finale très impressionnant qui risque bien de fixer la norme pour la dernière saison à venir !

Le moment fort


Il y avait bien des choses à retenir dans cet épisode, mais encore une fois, je crois qu'un événement d'apparence anodine a retenu mon attention, plus que tous les autres. En effet, je trouve que l'échange entre Jon Snow et Theon Greyjoy nous permettait de mieux comprendre la personnalité des deux hommes, en plus de nous annoncer les changements à venir. Après tout, si Jon n'est pas ou plus un Stark, est-ce que Theon n'en deviendrait pas un pour occuper la place laissée vacante, et ainsi, laver son honneur ? La question me brûle les lèvres et a donné à ce moment une saveur toute particulière. 

La réplique de la semaine


Là aussi, quelques candidats se sont présentés mais je crois que Jaime Lannister volait la vedette à tous ses compères d'entrée de jeu avec la réplique suivante : "May be it really is all cocks in the end" ou "Tout n'est qu'une question de queues finalement" qui fait suite à une discussion sur les Unsullied de Daenerys, venus faire montre de leur puissance devant les remparts de King's Landing. Une punchline qui résume peut-être aussi très bien la réputation de Game of Thrones - c'est méta, on vous dit !

Le meurtre le plus sanglant


Cette fois, pas de concurrence possible. Brutal, expéditif et presque poétique, l'assassinat de Lord Baelish était assurément le meurtre de la semaine. Il a d'ailleurs le bon goût de compter sur une dose d'ironie dramatique puisque c'est du fil de la dague avec laquelle il menaçait Ned Stark en fin de saison 1 que ce pauvre Baelish trouve la mort. Même si on s'attendait à voir le réalisateur reprendre le plan, depuis iconique, des premiers épisodes de Game of Thrones ! Néanmoins, l'hémoglobine versée au sol et le caractère arbitraire de cette mort suffisent à la placer parmi les plus impressionnantes de cette saison 7 !

Voilà pour ce dernier récap de l'année pour Game of Thrones. Merci beaucoup pour votre enthousiasme ces dernières semaines. J'espère que vous serez aussi nombreux pour écouter notre podcast dès demain. Je songe d'ailleurs répéter l'opération pour de nouvelles séries à l'avenir. Pour l'instant, Star Wars Rebels est un candidat très sérieux dans ma tête mais si vous avez des suggestions ou des avis sur la question, n'oubliez pas de les laisser ci-dessous.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Game of Thrones HBO Récapitulatif Récap Fantasy
9 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité