Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Star Wars - Mace Windu : Jedi of the Republic, la review

1
ReviewLe 31 Aou
partager cet article
2 /10
On a aimé
• Mace Windu
• Kit Fisto
On a moins aimé
• Une écriture confuse
• Des dessins plutôt honteux
• Une intrigue cruellement banale

La semaine dernière, le premier Annual de Doctor Aphra nous réconciliait avec les titres Star Wars de Marvel, qui ne sont pas en grande forme en ce moment. Hélas, nous n'allons pas rester longtemps sur une note positive puisque le premier titre de l'éditeur consacré à Mace Windu n'est clairement pas au niveau.

Et même si quelques séries Star Wars publiées par Marvel depuis le rachat de Disney en 2012 nous ont déjà surpris par leur qualité relativement médiocre, on ne s'attendait pas à découvrir un titre aussi peu inspiré que celui signé Matt Owens (scénariste originaire de la télévision ayant bossé sur Agents of S.H.I.E.L.D. et Luke Cage) et Denys Cowan (Nighthawk, Batman Confidential). Qui est d'autant plus frustrant qu'il prend le Jedi Mace Windu, alter-ego culte de Samuel L.Jackson, en personnage principal.

Un héros qu'on a toujours apprécié, notamment pour ses quelques moments badass dans la prélogie mais aussi dans les deux séries Clone Wars, qui hélas, ne s'offre pas un titre à sa mesure. Tout d'abord, parce que l'écriture de ce premier numéro est extrêmement confuse. Matt Owens entend en effet nous présenter un Mace Windu en plein doute quant à la pertinence de la guerre des clones et le rôle des Jedi dans celle-ci. Une initiative louable doublée d'une bonne idée, mais qui est massacrée en l'espace de deux cases où ce bon Mace dit tout et son contraire - une drôle de manière d'exprimer les hésitations du Jedi, qui en devient lunatique.


Il faut dire qu'il y a de quoi perdre la tête devant les dialogues écrits par Owens, qui se répète à chaque planche et propose des répliques qui paraissent tout simplement anachroniques, en quelque sorte - une jeune Jedi évoque, le temps d'une case, un "top 5 des plus grands Jedi de tous les temps" pour vous donner exemple. Moralité, les échanges entre les personnages ne sont guère intéressants et si on se réjouit de retrouver Mace Windu et Kit Fisto le temps d'une série, la seule présence des deux maîtres Jedi ne suffira pas à nous convaincre. D'autant que les personnages inventés par l'auteur, une apprentie pleine de fougue et un Jedi aveugle, n'ont rien de très intrigant, sans même parler du fait qu'ils se reposent sur des stéréotypes mainte fois éprouvés.

Dans le même ordre d'idée, l'intrigue est on ne peut plus convenue et verra Mace Windu assembler un commando de Jedi pour empêcher les séparatistes de nuire sur une planète éloignée. Pas de clones au programme donc, mais des Jedi qui se veulent badass et justes, mais qui se révèlent plutôt lourdingues et confus. On ne reviendra d'ailleurs pas sur le cliffhanger pour éviter de gâcher la dernière page à ceux qui auraient déjà commandé ce premier numéro, mais la surprise finale témoigne elle aussi d'un manque d'envie et de créativité.

Transition toute trouvée pour évoquer les dessins de ce premier numéro, illustré par Denys Cowan et encré par Roberto Poggi. On aimerait pouvoir dire quelque chose de positif sur le travail, car même les titres les moins réussis de la gamme Star Wars proposent toujours une ou deux planches satisfaisantes, mais ici, tout ou presque et à revoir. Les visages sont ratés, voire effrayants. La composition est en pilotage automatique. Et certaines planches sont terriblement vides. A n'en pas douter, c'est même l'encreur qui tente d'ajouter des détails sur quelques droïdes, bâtiments ou vaisseaux, mais même avec ses efforts, le résultat rester indigne de la saga Star Wars


Nouvel exemple de la flemme totale de Marvel dans son traitement de la licence Star Wars - qui devrait vraiment veiller à rester le haut du panier de l'entertainment si elle entend conquérir le cœur des fans sur la durée - ce titre consacré à Mace Windu est indigne de la classe du personnage, et bien loin des standards fixés par l'éditeur ces dernières années. Il n'y a donc, en dehors de ses protagonistes, rien à sauver dans ce premier numéro. Et on espère que Marvel se resaisira très vite, surtout si la maison des idées entend faire des Jedi of the Republic un label à part entière.


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Mace Windu Matt Owens Mace Windu : Jedi Of The Republic Star Wars Marvel Comics BD Review critique
1 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité