Actualités > Retour

L'Appel de Cthulhu (illustré), la critique

3
ReviewLe 26 Oct
partager cet article
9 /10
On a aimé
• Le format du livre
• Le sublime dessin de François Baranger
On a moins aimé
• On veut déjà découvrir une nouvelle adaptation illustrée !

Boston, 1926. Francis Thurston reçoit en héritage tous les biens de son grand-oncle, dont un mystérieux bas-relief. Cette sculpture est l’œuvre d’un jeune artiste qui certifie l’avoir réalisé au cours d’un rêve fiévreux d’une cité engloutie. Cette trouvaille amènera le héros à s’intéresser à d’autres phénomènes étranges. Il découvrira pendant son investigation les pratiques occultes que se livrent certains hommes en gloire à un dieu effrayant : Cthulhu.

Howard Phillips Lovecraft est un auteur culte sulfureux. Il est un peu l’oncle raciste de la famille de l’imaginaire. Si on peut questionner les idées qui furent les siennes, son œuvre a marqué, à raison, le fantastique de manière considérable. L’univers qui est né de ce cerveau est absolument captivant. Qui ne se souvient pas de sa première lecture des Montagnes Hallucinées ou du Cauchemar d’Innsmouth ?

Les éditions Bragelonne vous proposent de redécouvrir L’Appel de Cthulhu dans un écrin magnifique. Cette nouvelle culte est accompagnée de sublimes illustrations de François Baranger (que nous aurons l'honneur d'accueillir en interview aujourd'hui) qui magnifie comme jamais le texte du résident de Providence.

Si les superlatifs utilisés plus haut vous paraissent outranciers, c’est parce que vous n’avez pas eu l’ouvrage entre les mains. La première chose que l’on remarque lorsqu’on le voit c’est sa taille, proche des livres illustrés pour la jeunesse. Ce format permet au lecteur de se perdre littéralement dans les illustrations de François Baranger. Si on pouvait craindre que le dessin étouffe l’histoire, paradoxalement ce n’est pas le cas. Bien au contraire, il vient rehausser la description déjà fouillée de l’écrivain.

Après avoir vu cette édition de L’Appel de Cthulhu, on se prend à espérer que ce livre ne reste pas une expérience unique, mais qu’il ouvre la voie à toute une collection. Et pourquoi pas que d’autres auteurs puissent aussi bénéficier du même soin apporté par Bragelonne sur cet ouvrage. (Je pense tout de suite à Thomas Ligotti, mais c’est peut-être pousser le fantasme un peu loin.)

Il y a des beaux livres qui n’ont d’autre utilité que d’attraper la poussière comme un vulgaire bibelot posé dans une bibliothèque et puis il y a ceux que l’on aime lire et relire. Cette édition de L’Appel de Cthulhu fait partie évidemment de la deuxième catégorie. Cet ouvrage est une merveille absolue . Le dessin de François Baranger illustre parfaitement la nouvelle de Lovecraft. Il en sublime la prose de l’auteur.

Cette édition de L’Appel de Cthulhu est un incontournable pour tous les amoureux de l’univers de H.P. Lovecraft. Il est aussi le point de départ parfait pour découvrir ce classique de la littérature fantastique.

Galerie Photo L'Appel de Cthulhu (illustré), la critique

3 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité