Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Jumanji : Bienvenue dans la Jungle, la critique

3
ReviewLe 19 Dec
partager cet article
7 /10
On a aimé
• la bonne alchimie du casting
• l'humour qui fonctionne bien
• un hommage aux films d'aventure
On a moins aimé
• Rien à voir avec l'esprit original de Jumanji
Le scénario cousu de fils blancs
• Un méchant assez faible

Vingt-deux ans après un premier film devenu culte, Jumanji revient ce Noël avec un tout nouveau casting.

Disclaimer : cette chronique a été écrite par notre chère Phobos, qui en plus de parler de culture pop' partout où elle va, pèse dans le milieu du cosplay ! Suivez-la sur sa page par ici !

Se présentant comme la suite directe de l'opus précédent, Jumanji : Bienvenue dans la Jungle entend bien continuer l'histoire de ce jeu de société maudit, mais en lui apportant un angle définitivement plus moderne. D'ailleurs, le cadre est posé dès les premières minutes du métrage : adieu le jeu de plateau un peu ringard, Jumanji s'adapte à son époque et devient désormais un jeu vidéo.

Jeu dans lequel Spencer et ses camarades de classe vont se retrouver projetés suite à un fâcheux concours de circonstances.  Là où son grand frère nous proposait de suivre les aventures de deux gamins et de leur tante, Bienvenue dans la Jungle colle aux canons du teenage movie et nous offre comme compagnons d'aventure quatre adolescents. Chacun incarne un archétype classique de ce genre de films : le petit nerd timide, le sportif pas très doué en cours, la jolie pom pom girl populaire et l'intello rebelle jalouse de la dite pom pom girl.

Malgré l'aspect cliché de ce groupe d'ados, leur transfert rapide dans les corps de leurs avatars permet de brouiller les pistes et d'en faire des personnages un poil plus complexes qu'il n'y paraît.

Car c'est là l'un des piliers - narratifs et humoristiques - du film : le décalage entre les personnages de la vraie vie et les avatars qu'ils incarnent dans le jeu vidéo Jumanji. Le petit nerd se retrouve par exemple dans le corps de Dwayne Johnson, héros charismatique dont toutes les capacités sont au maximum. Un retournement de situation assez classique mais au final plutôt efficace.

On s'attache assez vite à cette bande de héros de pixels, eux aussi archétypes issus du monde du jeu vidéo. Le film se sert d'ailleurs beaucoup des mécanismes du monde vidéoludique pour faire avancer son scénario. Là où des adaptations sur grand écran de jeu vidéo n'ont pas le loisir d'expliciter ce qu'est un PNJ ou un point de sauvegarde, Jumanji peut se le permettre puisque les personnages sont littéralement dans un jeu vidéo.

Mais c'est là où le film se révèle parfois assez faible. En se reposant sur des clichés bien connus des spectateurs - et en tenant tout de même à les expliquer - le métrage se retrouve assez vite dénué de suspense et parfois bien bavard. Là où le précédent opus misait sur le mystère, ce Jumanji là ne laisse pas grand chose en suspens. C'est l'une des grosses déceptions du film pour moi : avoir troqué l'inexpliqué avec tout l'aspect effrayant que cela pouvait avoir, pour une aventure certes plaisante, mais qui n'a absolument rien à voir avec la terreur universelle que la jungle maudite et cruelle du premier épisode pouvait inspirer.

L'univers de ce Jumanji-là est en effet à mille lieux du précédent : très coloré, il offre une jungle pas si hostile, et surtout remplie de populations diverses et variées - loin de la solitude si flippante qui faisait partie intégrante de l'expérience du jeu initial.

Reste un film d'aventure très sympathique et familial, porté par un casting qui s'amuse visiblement beaucoup. L'humour fait mouche la plupart du temps - à l'exception de quelques blagues un peu problématiques - et les scènes d'action fonctionnent bien. Welcome to The Jungle n'a donc pas grand chose à voir avec son aîné, mais propose une expérience qui se veut fun et taillée pour rafler le box office en ces fêtes de fin d'année. Les fans de The Rock apprécieront, les autres resteront peut-être sur leur faim.  



Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Jumanji Jumanji 2 Jumanji : Welcome to the Jungle Bienvenue dans la Jungle Jake Johnson
3 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité