Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Les Derniers Jedi : toutes les scènes coupées du dernier Star Wars

8
DossierLe 21 Dec
partager cet article

Long de deux heures et trente minutes, le dernier Star Wars nous donne un maximum de contenu à nous mettre sous la dent, et contrairement à son aîné, Rogue One, n'a pas subi de changements drastiques en cours de route. Moralité, ses scènes coupées sont peu nombreuses, mais on a tout de même pu noter plusieurs jolies choses.

En nous basant sur l'artbook Tout l'Art de Star Wars : Les Derniers Jedi, les making-of du film, les enquêtes de nos confrères américains et même certains jouets, nous avons donc établi cette petite liste avant de partager avec vous toutes les différentes scènes coupées du film de Rian Johnson, y compris celles que nous risquons de ne jamais retrouver sur le Blu-Ray du métrage.


1. | Ahch-To

Chapitre I | Ahch-To

Vous vous souvenez peut-être que Luke Skywalker promet trois leçons à Rey dans Les Derniers Jedi. Et si nous n'en voyons que deux, c'est bien parce que la troisième a été coupée au montage.

La troisième leçon

Après avoir expliqué à Rey pourquoi les Jedi ne sont pas les héros qu'elle imagine, Luke enseignait une nouvelle leçon à l'héroïne, toujours de manière détournée. En effet, un groupe de navires arrivait sur les côtes de l'île, et Luke expliquait à la jeune femme que ces navires contenaient des bandits qui attaquaient régulièrement les Gardiennes entretenant le vieux temple Jedi. L'alter-ego de Mark Hamill présentait les faits avec détachement, et tentait de faire comprendre à Rey qu'elle ne pouvait intervenir, car il fallait respecter l'équilibre demandé par la Force. 


Il précisait même qu'en s'opposant aux bandits, Rey les mettrait en déroute seulement pour les faire revenir plus nombreux et plus forts, par la suite. Mais sa mise en garde est en fait un test assez pervers. Rey n'échoue pas vraiment. Mais elle ne gagne pas non plus. Elle court alors vers les navires, sabre-laser à la main - une scène aperçue dans le making-of du film - pour défendre les gardiennes, ignorant les enseignements de Luke, qui lui somme d'arrêter.

Lorsqu'elle atteint la côte, elle se rend compte que les Gardiennes sont en fait en train de fêter autour d'un feu de camp. On retrouve des illustrations de la scène dans l'artbook du film d'ailleurs. Décontenancée, Rey manœuvre son sabre dans le vide, avant qu'une Gardienne ne l'imite avec un bâton, pour finalement reprendre la fête de plus belle. Quand Luke rejoint le groupe, Rey est furieuse d'avoir été prise au piège. Mais le maître Jedi y voit une belle leçon. Il explique que sa réaction est la preuve que la Résistance n'a pas besoin d'une "vieille religion" mais bien de gens courageux, comme Rey. Toujours amère, notre héroïne quitte la scène en expliquant que les Jedi que Luke hait tant sont pour elle un modèle.


Un motif en moins

La scène devait sans doute donner plus de raisons à Rey de quitter l'île. Elle a apparemment été coupée parce que le gag de la Gardienne ne fonctionnait pas, mais surtout parce que Luke paraissait encore plus exécrable dans ce montage, malgré l'aval donné par le Story Group de Lucasfilm à Rian Johnson. Pour ne pas pousser trop loin l'image du Jedi, le montage a donc choisi d'ignorer cette séquence, qui reste une leçon assez intéressante et troublante, en accord avec les faux-semblants du film. On la retrouvera donc sans doute sous la forme d'une scène coupée.

2. | Canto Bight

Chapitre II | Canto Bight

Finalement très courte au sein du film, l'aventure de Finn et Rose sur Canto Bight a pas mal été modifiée par le montage. A la base, nous devions voir bien plus de personnages et de voituriers, comme nous le montrait le making-of et ses grosses limousines, ci-dessous. Par ailleurs, sur SlashFilm, on apprenait ce week-end que plus de 85 créatures avaient été crées pour la scène, mais que la plupart ne sont pas aperçues à l'écran. On pourrait toutefois les revoir dans Solo : A Star Wars Story, histoire que l'investissement de Lucasfilm ne soit pas vain.


En passant plus de temps sur Canto Bight, Rey et Finn nouaient aussi une relation plus complexe. Une référence à Rey rendait ainsi Rose jalouse, tandis que Finn révélait l'histoire de son enfance "tuée" par le First Order à son interlocutrice quand celle-ci évoquait ses souvenirs. La scène où les deux échangent désormais sur un balcon est donc un reshoot, tout comme l'apparition du garçon concluant le film pendant cette même séquence, puisque le petit bonhomme se contentait de la dernière scène dans le premier montage.

Plus de Fathiers

Autre coupe au montage : la course-poursuite impliquant les Fathiers, qui devait à l'origine être beaucoup plus longue, et déranger des thermes publiques, où une gigantesque créature alien perdait sa serviette de bain.


L'habit ne fait pas le moine

Dernière petite chose à noter, la production a un temps envisagé un costume et une robe pour Finn et Rose afin de mieux les mélanger dans l'atmosphère luxueuse de Canto Bight. Mais il se trouve que la séquence n'a jamais été tournée ainsi car les équipes des Derniers Jedi craignaient la redite avec les déguisements impériaux utilisés sur le vaisseau de Snoke.

3. | Le vaisseau de Snoke

Chapitre III | Le vaisseau de Snoke

Puisqu'on parle du loup, sachez que le vaisseau de Snoke est l'une des plus grosses "victimes" du montage. En effet, plusieurs séquences tournées vers l'humour ou la tension ont été coupées pour la sortie des Derniers Jedi dans les salles.

La scène de Tom Hardy

A commencer par une scène où Finn réajustait les tenues d'officier de ses camarades DJ et Rose, avant de maladroitement complimenter les cheveux de cette dernière. Un autre officier débarquait alors derrière eux, les poussant à agir au plus vite.


Dans la précipitation, ils embarquaient dans un ascenseur qui mettait des plombes à se fermer. La tension montait alors qu'un groupe de Stormtroopers rentrait dans l'ascenseur. Notre trio craignait alors d'être reconnu. Et c'est ce qui finissait par arriver ! Un trooper joué par Tom Hardy adressait en effet la parole à FN-2187, alias Finn, pas pour le démasquer, mais bien pour le féliciter de sa promotion ! A croire que tous les membres du First Order n'étaient pas au courant de la trahison du bonhomme.

Après tout, le First Order est une grande armée. Si grande que les princes britanniques Harry et William ont sans doute fait leur caméo dans cette scène, même si rien n'a été confirmé de ce côté là. Autre petit détail corrigé par le montage : un échange en plus entre Rose et DJ lorsque celui-ci se révèle comme un félon, dans lequel le personnage de Benicio Del Toro expliquait ne jamais avoir prétendu le contraire. On notera d'ailleurs que Rian Johnson a un temps considéré un retour de Lando Calrissian en lieu et place de DJ mais que l'arc narratif n'aurait pu fonctionner : difficile d'imaginer ce bon Billy Dee Williams trahir une nouvelle fois ses amis rebelles !


Dans un tout autre genre, on remarquera aussi que les marcheurs de reconnaissance lourds, sorte de TR-TT arachnéens, ont complètement disparu du film, alors que LEGO, notamment, a sorti un set consacré à ce nouvel engin de guerre qui devait visiblement se trouver à bord du vaisseau de Snoke.

Phasma contre-attaque

Enfin, la pauvre Phasma avait également une scène en plus à bord du vaisseau de Snoke. Juste avant d'être vaincue par Finn, alors que son masque révèle une partie de son visage, plusieurs Stormtroopers empêchait leur ancien camarade de porter le coup de grâce. Mais Finn tentait de les raisonner, en les incitant à suivre son exemple. Interloqués, les soldats hésitaient. C'est alors que Phasma saisissait sa chance en dégainant un blaster pour abattre tous les Stormtroopers façon western. Un hommage à Sergio Leone, apparemment, qu'on retrouve peut-être différemment dans le film lorsque Phasma dégaine bel et bien un blaster pour arroser Rose.

4. | Divers

Chapitre IV | Divers

Voilà pour les grandes scènes coupées et autres modifications d'importance opérées par le montage cinéma. D'autres petites corrections sont à noter, mais contrairement aux précédentes, on ne devrait pas les retrouver dans des scènes coupées. En tout cas pas toutes, puisqu'il s'agit de modifications plus subtiles.

Poe vs Holdo

Elles concernent notamment l'Amirale Holdo, qui dans le premier montage, était visiblement trop hostile à l'encontre de Poe, ce qui rendait l'identification avec le personnage difficile. Pour corriger cela, plusieurs dialogues de Laura Dern et Oscar Isaac ont été modifiés et reshootés, tandis que certains ont été corrigés à l’aide d'un son rajouté en post-production, pour tous les plans cadrés derrière les personnages, facile à modifier pour donner plus de saveur et de justesse à la relation entre Poe et Holdo


Dans le même ordre d'idée, deux scènes entre Finn et Poe ont été décalées ou tout simplement supprimées.Visiblement, les retrouvailles entre les deux personnages dans le couloir du vaisseau de Leia (le Raddus, d'après l'amiral de Rogue One - au passage) ont été décalées puisque Poe devait d'abord amener Finn sur le pont un peu plus tard. Une scène façon buddy comedy entre les deux personnages a été supprimée du montage, et s'insérait visiblement à la sortie du Raddus de l'Hyperespace. Typiquement, c'est une scène qu'on devrait retrouver sur le Blu-Ray.

Idées avortées

Au contraire d'autres idées abandonnées avant ou en cours de tournage, comme l'apparition de Poe sur Canto Bight, quand le personnage de Rose n'existait pas encore, ou encore la présence de Finn dans l'un des bombardiers du début du film, en témoigne la tenue portée par John Boyega, toujours dans le making-of.


En conclusion

Déjà long de deux heures et 30 minutes, Les Derniers Jedi aurait pu s'étendre encore plus, mais pas forcément pour le mieux. Il est vrai que les trois leçons de Rey, qui ne sont finalement que deux, peuvent surprendre, mais le montage nous fait tout de même comprendre que l'héroïne part par frustration, ce qui était tout de même le cas au départ. De même, puisque le film a tout de même de vrais moments de pure comédie, en avoir supprimé ou nuancé certains n'a sans doute pas fait de mal au produit fini. On regretta surtout les saynètes de Canto Bight donc, mais elles devraient normalement être intégrées sur les galettes de la sortie vidéo de Star Wars : Les Derniers Jedi, qui sera disponible le 17 mai prochain par chez nous. Rien de trop regrettable donc.

Chapitre I | Ahch-To

Vous vous souvenez peut-être que Luke Skywalker promet trois leçons à Rey dans Les Derniers Jedi. Et si nous n'en voyons que deux, c'est bien parce que la troisième a été coupée au montage.

La troisième leçon

Après avoir expliqué à Rey pourquoi les Jedi ne sont pas les héros qu'elle imagine, Luke enseignait une nouvelle leçon à l'héroïne, toujours de manière détournée. En effet, un groupe de navires arrivait sur les côtes de l'île, et Luke expliquait à la jeune femme que ces navires contenaient des bandits qui attaquaient régulièrement les Gardiennes entretenant le vieux temple Jedi. L'alter-ego de Mark Hamill présentait les faits avec détachement, et tentait de faire comprendre à Rey qu'elle ne pouvait intervenir, car il fallait respecter l'équilibre demandé par la Force. 


Il précisait même qu'en s'opposant aux bandits, Rey les mettrait en déroute seulement pour les faire revenir plus nombreux et plus forts, par la suite. Mais sa mise en garde est en fait un test assez pervers. Rey n'échoue pas vraiment. Mais elle ne gagne pas non plus. Elle court alors vers les navires, sabre-laser à la main - une scène aperçue dans le making-of du film - pour défendre les gardiennes, ignorant les enseignements de Luke, qui lui somme d'arrêter.

Lorsqu'elle atteint la côte, elle se rend compte que les Gardiennes sont en fait en train de fêter autour d'un feu de camp. On retrouve des illustrations de la scène dans l'artbook du film d'ailleurs. Décontenancée, Rey manœuvre son sabre dans le vide, avant qu'une Gardienne ne l'imite avec un bâton, pour finalement reprendre la fête de plus belle. Quand Luke rejoint le groupe, Rey est furieuse d'avoir été prise au piège. Mais le maître Jedi y voit une belle leçon. Il explique que sa réaction est la preuve que la Résistance n'a pas besoin d'une "vieille religion" mais bien de gens courageux, comme Rey. Toujours amère, notre héroïne quitte la scène en expliquant que les Jedi que Luke hait tant sont pour elle un modèle.


Un motif en moins

La scène devait sans doute donner plus de raisons à Rey de quitter l'île. Elle a apparemment été coupée parce que le gag de la Gardienne ne fonctionnait pas, mais surtout parce que Luke paraissait encore plus exécrable dans ce montage, malgré l'aval donné par le Story Group de Lucasfilm à Rian Johnson. Pour ne pas pousser trop loin l'image du Jedi, le montage a donc choisi d'ignorer cette séquence, qui reste une leçon assez intéressante et troublante, en accord avec les faux-semblants du film. On la retrouvera donc sans doute sous la forme d'une scène coupée.



Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Les Derniers Jedi Star Wars Scènes Coupées Scène Coupée The Last Jedi Lucasfilm Rian Johnson Lucasfilm Montage
8 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité