Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Les Derniers Jedi : quel avenir pour Snoke ?

4
ChroniquesLe 23 Dec
partager cet article

Depuis sa première apparition sous la forme d'une photographie d'Andy Serkis en pleine performance, Snoke est un personnage qui fait couler beaucoup d'encre parmi les fans de Star Wars, et bien au-delà. Deux ans après ses premiers pas au cinéma dans Le Réveil de la Force, le vilain revenait il y a quelques jours dans les salles obscures pour terroriser le public, et rendre les spectateurs plus curieux encore.

 

Bien entendu, tout ce qui suit contient des spoilers sur l'intrigue de Star Wars : Les Derniers Jedi !

 

Mais la curiosité est un vilain défaut. Celui qui vous pousse à tout savoir, même lorsque ce n'est pas nécessaire. Un mal dont souffre Hollywood depuis bien des années maintenant, et qui finit par habituer les cinéphiles à des contextes et des backstories toujours plus exposés à l'écran, comme si les metteurs en scène n'avait plus confiance en l'imagination de leur public.

Et pourtant, Snoke a tout de la mystery box que présentait J.J.Abrams dans sa célèbre conférence Ted X. En ce sens, il est l'exact opposé de la tendance que je décrivais tout à l'heure, et un personnage typiquement Abramsien, puisque les mystères le caractérisant sont censés provoquer chez le spectateur une anticipation et une incertitude qui ne peuvent être satisfaites que par un maximum d'imagination.

Pas étonnant, quelque part, que les fans de Star Wars et certains cinéphiles se soient ainsi acharnés, pendant plus de deux ans, à imaginer les origines, les pouvoirs ou encore la lignée de Snoke, Supreme Leader de ce groupe malfaisant qu'est le First Order. Deux longues années à imaginer le meilleur ou le pire pour le personnage de Snoke, qu'on a souvent imaginé comme une réinvention canonique de Dark Plagueis, le maître de l'Empereur Palpatine, par exemple.

Seigneur noir déçu

Nous savons désormais que ce pauvre Snoke n'a pas survécu à sa rencontre avec Rey. Et que ses origines ou la source de son pouvoir sont encore inconnues. Un constat assez paradoxal, en soi, puisqu'il épouse une partie de l'approche de J.J. Abrams - à savoir, ne jamais ouvrir la boîte - tout en l'envoyant valser : "comment, je n'ai pas le droit d'ouvrir pleinement la boîte ? Pas de problème, je me contenterai de la dynamiter."

Un bon moyen de contourner les attentes des fans, et ainsi de créer la surprise chez le plus grand nombre. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Pour le coup, les fans comme les cinéphiles, en passant par le grand public, sont surpris. C'est certain. Mais leur surprise est souvent mêlée de frustration, celle-là même qui les pousse à créer des pétitions, pour les plus durs d'entre-eux, ou à se sentir insultés ou délaissés, pour la plupart des autres.

D'où vient cette amertume ? Sans doute d'une attente énorme. Peut-être de deux visions d'auteurs relativement différentes. Mais nos habitudes de spectateur sont aussi à mettre en cause. Nous aimons que tout soit expliqué. Et il faut bien s'occuper entre deux Star Wars, donc une théorie de plus ou une théorie de moins, qu'est-ce que ça change ?

Ça change beaucoup de choses visiblement quand Rian Johnson décide d'écouter son propre cœur et de trancher Snoke en deux, littéralement. Mais son acte doit-il être vu comme une insulte envers le public et/ou Abrams pour autant ? Je ne crois pas. C'est une décision personnelle qui donne naissance à un grand moment de cinéma. Mais c'est aussi un vecteur très fort pour emmener les personnages de Rey et Kylo Renvers de tous nouveaux horizons – à moins que J.J. Abrams ne fasse marche arrière, mais ça, seul l'avenir nous le dira.

Les théories survivent

On remarque aussi que si Snoke est mort, les théories qui l'entourent, elles, sont encore bien vivantes. Sans doute inspirés par la stature et la puissance du bonhomme dans les deux films de cette nouvelle trilogie Star Wars, plusieurs spectateurs considèrent ainsi que la séquence n'est qu'une mise en scène. Ou que Snoke serait assez puissant pour revenir malgré tout. Ca paraît un tout petit peu compliqué, mais pas forcément idiot. D'autant que de nombreuses hypothèses se poursuivent partout dans le fandom, comme si les passionnés de la saga refusaient de le voir partir si facilement.

Ces derniers temps, de toute nouvelle théories parcourent ainsi la toile. L'une prétend que Snoke pourrait être le premier Jedi, puisque la mosaïque placée dans le Temple Luke s'exile ressemble à s'y méprendre à la silhouette du personnage (voir ci-dessous). Il est vrai que ce symbole Ying et Yang réinterprété évoque une figure alien vaguement élancée, et que l'encyclopédie du film considère que le Jedi représenté pourrait être le fondateur de l'ordre. Le titre du métrage de Rian Johnson s'offrirait alors un tout nouveau sens, car après tout, les premiers seront les derniers.

Un nouvel apprenti

Une autre hypothèse intrigante a été trouvée du côté d'un magazine compagnon de Star Wars : Les Derniers Jedi. Officiellement validée par le fameux story group de Lucasfilm, elle stipule que Snoke aurait un autre apprenti caché quelque part dans la galaxie. Une information que certains fans recoupent avec l'encyclopédie du Réveil de la Force cette fois, où Kylo Ren était présenté comme le plus prometteurs des apprentis de Snoke. Un indice qui révèle plutôt la longévité du bonhomme, mais il n'en faut guère plus aux fans pour inventer un Snoke bien présent, même d'outre-tombe. Et comment leur en vouloir ? Même les équipes des Derniers Jedi semblent valider l'idée de fantômes de la Force maléfiques dans l'art-book du film de Rian Johnson.

Autant de petits détails qui une fois imbriqués, laissent à penser que Snoke pourrait revenir, sous une forme ou sous une autre. Réincarné peut-être en fantôme de la Force, qui sait, ou en fantôme tout court sans doute, alors que nos héros découvrent ses origines des années après sa mort dans un Star Wars IX attendu pour la fin 2019, par exemple. Il est en tout cas fascinant d'observer la multiplication des théories autour du personnage alors que Rian Johnson laisse peu de doutes sur son sort et que certains fans se sentent trahis voire insultés par la scène.

Tels des fantômes de la Force, justement, les théories des fans semblent ainsi s'extraire des lois fixées par la faucheuse, et risquent bien de nourrir l'univers Star Wars pour deux ans encore, murmurant des idées à l'oreille des spectateurs comme un maître disparu prêt à tout pour rattraper ses échecs – c'est à toi que je pense Obi-Wan.

En cela, on pourrait dire que le personnage de Snoke est déjà plus intéressant que la pâle copie de l'Empereur que J.J. Abrams nous laissait apercevoir dans Le Réveil de la Force. Mais qui sait, sans annuler ce qu'a fait son diable de successeur Rian Johnson, Jeffrey Jacob pourrait bien trouver son bonheur dans le sillage des Derniers Jedi. Le champ des possibles s'est élargi, et à la manière d'une Rey plus troublée et d'un Kylo Ren plus complexe, Snoke pourrait trouver sa forme ultime en 2019. Plus que deux ans et des milliers de théories à endurer, en somme.

Galerie Photo Les Derniers Jedi : quel avenir pour Snoke ?

4 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité