Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Qui est Andy Weir, l'homme qui se cache derrière Artemis et Seul sur Mars ?

0
ChroniquesLe 15 Jan
partager cet article

Même si vous ne lisez pas beaucoup, vous connaissez sans doute le nom d'Andy Weir, rendu populaire par l'adaptation de Seul sur Mars sur grand écran. Un auteur à la renommée déjà impressionnante, et qui n'a pourtant signé que deux romans : Seul sur Mars donc, et Artemis, qui débarque cette semaine chez l'éditeur français du bonhomme, Bragelonne.

Mais avant de vous plonger dans la nouvelle odyssée de science-fiction de l'auteur, sur laquelle mon cher David reviendra le temps d'une critique, on vous invite à en découvrir un peu plus sur Andy Weir, un auteur divers. Et plutôt varié !

Prédestiné à la science (-fiction)

Né sous les palmiers de la Californie, Andy Weir est l'enfant d'une famille de scientifiques, comme quoi rien n'est lié au hasard. Son père est un physicien et sa mère est ingénieure dans l’électrique. Un contexte scientifique qui sera complété par la lecture de fictions bien connues des amateurs d'imaginaire, puisque le petit Andy grandira avec des auteurs comme Arthur C. Clarke, créateur des Enfants d'Icare et le co-scénariste du film 2001 : l'Odyssée de l'espace, et Isaac Asimov, l'auteur de Fondation.
 
 
Une recette gagnante pour le futur adolescent, qui s'engagera très vite dans la vie active en intégrant Sandia National Laboratories, l'une des trois agences gérant le nucléaire américain, en tant que programmeur. Plus tard, sa passion pour l'informatique se transformera en études supérieures, même s'il ne terminera jamais son parcours à l'université de San Diego.
 
Cela ne l'a jamais empêché de travailler, cependant, puisque Weir a également donné de sa personne chez AOL, et même chez Blizzard. Une première incursion dans l'imaginaire, mais du côté de la Fantasy cette fois, avec de longues journées de travail sur Warcraft II. En ce sens d'ailleurs, on pourrait dire que le bougre a connu la trajectoire inverse des auteurs de SF, qui vont souvent se réfugier dans le jeu-vidéo, là où l'écriture et les idées paient parfois bien mieux.

Du programmeur à l'auteur

Mais la question demeure : comment un programmeur, même bercé à la science-fiction (avec l'emphase sur le premier terme) devient-il l'auteur d'un bestseller ? La réponse est simple : internet. Si de nos jours, la facilité avec laquelle on peut trouver les artistes de demain frôle la concurrence déloyale, lorsque qu'Andy Weir se lance, au début des années 2000, cette même concurrence est moins féroce.
 
 
L'auteur débute donc sa carrière depuis son propre site, Galactanet. Il écrit beaucoup de choses, y compris un petit web comic qui le met en scène, lui et ses amis. C'est dans ce Casey and Andy qu'on remarquera l'humour de l'auteur, qui n'hésite pas à inventer des versions alternatives de lui-même pour mieux faire marrer ses potes et ses premiers lecteurs. 

Visiblement inspiré par l'art séquentiel, il travaillera même sur une sorte de BD crossover entre Alice aux Pays des Merveilles, Peter Pan et le Magicien d'Oz. Le projet s'appelle Cheshire Crossing, mais ne prend pas. Entre 2002 et 2008, Andy Weir a toutefois eu le temps de créer sa propre communauté de fidèles, qui le propulse une fois pour toutes vers une carrière littéraire.

L'œuf aux œufs d'or

Comme beaucoup d'autres, le bonhomme ne vendra pas son premier bouquin, connu sous le nom de Theft of Pride, mais ne se découragera pas pour autant. Avec The Egg, une nouvelle complètement hallucinante où Dieu (désigné à la première personne dans le récit) explique à un homme décédé dans un accident de voiture qu'il a déjà connu plusieurs vies, Weir commence à peser. Le succès est immédiat et invite déjà Andy Weir à dépasser les limites de la littérature (de l'imaginaire), puisque The Egg (l'œuf en anglais) sera adapté en 2012 dans un court-métrage de Sam Meacock et servira d'influence principale au rappeur Logic pour son troisième album, Everybody.
 
 
Le succès de cette nouvelle amènera Weir à travailler sur son premier roman publié, The Martian, connu sous le nom de Seul sur Mars en France. Fait assez amusant : comme tous les autres travaux de l'auteur, il est d'abord publié sur son site, sous la forme d'un feuilleton gratuit. Mais son histoire, qui se veut la plus réaliste possible, attire toujours plus de lecteurs, qui vont lui demander une version Kindle du récit. 
 
D'abord vendu pour 99 cents sur la plateforme d'Amazon, Seul sur Mars se retrouve vite parmi les bestsellers de la liseuse Kindle. Ce qui conduira un agent à approcher Weir pour qu'il puisse vendre son roman, publié chez Crown aux Etas-Unis. A peine corrigée par rapport à l'originale, cette version papier commencera sa vie à la douzième place de la liste des bestsellers tenue par le New York Times, qui depuis 1931, indique aux américains les livres les plus vendus dans leur pays.

La percée à Hollywood

Avant même sa sortie en 2014, The Martian s'exporte à Hollywood, alors que la 20th Century Fox achète les droits du romans et confie à Drew Goddard son adaptation en scénario. Il était alors question que le bonhomme réalise le film, avant que l'ancien du crew Joss Whedon ne soit rappelé sur d'autres projets, laissant son scénario à ce bon Ridley Scott et un casting plutôt qualitatif, mené par Matt Damon et Jessica Chastain
 
 
Après avoir donné dans l'aspect plus scientifique de la science-fiction, Weir annonçait en 2015 son envie de se tourner vers une SF plus classique, pleine d'aliens et de vaisseaux capables de se déplacer au-delà de la vitesse de la lumière. Appelé Zhek, le projet est très vite mis de côté par le bonhomme, toujours capable de faire des choix malgré le jeu de séduction entamé par Hollywood, et qui n'est pas sans rappeler la relation qu'entretenait plusieurs grands noms avant lui, comme Michael Crichton.
 
En effet, Artemis, qui n'est jamais que son deuxième roman, a déjà été optionné par Hollywood, qui en prépare une adaptation par Phil Lord et Chris Miller, les écartés du projet Solo. D'une manière assez amusante, il ne s'éloigne pas trop de la Terre puisque l'histoire se déroule en 2080 sur la Lune et suivra une jeune fille appelée Jazz, qui habite dans la seule ville installée sur notre satellite. Un pitch qui nous laisse à penser que l'auteur n'est pas encore prêt pour l'immensité de l'espace. Rien de plus normal pour un phobique de l'avion, quelque part, mais on aurait tort de lui en vouloir. Comme la Fox, également derrière l'adaptation d'Artemis au cinéma, Weir aime opérer dans ce qu'il sait faire de mieux.

Auteur polymorphe

Ce qui ne veut pas dire que le bonhomme s'interdit les projets dans des univers ou des milieux bien différents. Lui qui doit une partie de son succès à internet a par exemple écrit une fan-fiction intitulée Lacero, qui se déroule dans l'univers de Ready Player One, d'Ernest Cline, également en cours d'adaptation à Hollywood, puisque le film arrive même à la fin du mois de mars. Et pour la petite anecdote, cette fan-fiction a été intégrée dans l'édition anglaise de 2016 de Ready Player One, la rendant, de fait, officielle. Un nouveau lien entre Weir et les nouvelle manières de "consommer" l'imaginaire, en fin de compte, et c'est justement ce qui rend le bonhomme si fascinant.
 
 
D'ici la sortie d'Artemis en France, ce mercredi 17 janvier chez Bragelonne (commandez-le ici si le cœur vous en dit), on poura donc se replonger dans les écrits mis en ligne sur son site, Seul sur Mars, lui aussi aussi disponible chez Bragelonne, ou passer sur l'application Tapas pour lire plusieurs de ses nouvelles, en anglais. Toutes ces œuvres témoignent d'un auteur polymorphe, qu'on pourrait bientôt retrouver à la télévision avec Mission Control, un pilote écrit par Weir et déjà sélectionné par la chaîne CBS. Bref, vous n'avez pas fini d'entendre parler de lui !

Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Littérature The Martian Seul sur mars Artemis Andy Weir Portrait
0 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité