Actualités > Retour

Tout ce que Rebels a ramené dans le canon Star Wars

5
DossierLe 09 Mar
partager cet article

En cette semaine d'adieux à Star Wars Rebels, nous tenions à rendre hommage à la série de de Dave Filoni, sous un angle un peu différent !

Comme nous, on sait que vous aimez beaucoup vous creuser la tête sur la question de la continuité Star Wars et de ses éléments officiels ou plus obscurs. Et puisque Star Wars Rebels a ramené de nombreux éléments dans l'ancien univers étendu (qu'on reconnaît au label Legends) de la saga, l'occasion était trop belle.
 
Nous avons donc dressé cette petite liste de personnages, de technologies et de concepts ré-introduits par Rebels. Bien évidemment, ce tableau n'est pas exhaustif ! Pour la petite anecdote nous l'avons complété jusqu'au dernier moment, et il se pourrait que les plus attentifs d'entre-vous mettent très vite cette liste à jour.
 
On en reparle tout de suite en commentaires !

1. | Personnages

Chapitre I | Personnages

Thrawn

On ne pouvait commencer par personne d'autre. D'abord parce que Thrawn était assurément le personnage le plus populaire dans l'ancien univers étendu. Ensuite, parce que ce retour au canon officiel de Star Wars a largement été médiatisé, depuis son annonce à la Star Wars Celebration 2016 au comic book Thrawn en passant par un nouveau roman de Timothy Zahn. Bref, Thrawn (Mitth'raw'nuruodo de son vrai nom) est de retour dans le giron officiel de Star Wars. Mais il convient de noter que ce retour aux affaires cache quelques petites modifications. Si la personnalité et le parcours du bonhomme restent relativement similaires, l'époque à laquelle il évolue est très différente : là où il revenait hanter les rebelles après la mort de l'Empereur dans les histoires de Legends, il sévit ici entre les épisodes III et IV de la saga. Et aux côtés de plusieurs personnages de l'ancien univers étendu d'ailleurs, dont le pisteur Rukh et Gilad Palleon, son second dans Legends, mentionné dans les derniers épisodes de Rebels !


Derek Klivian, dit Hobbie

Comme la plupart des pilotes du Rogue Squadron, Derek a une petite backstory. Et celle-ci est assez intéressante d'ailleurs, puisque l'histoire de ce pilote rebelle semble faire écho à l'ancien univers étendu ou du moins, à ce qu'on comprenait dans plusieurs œuvres (type encyclopédies) liées à la trilogie originale. Une sorte de double canon, en somme, puisqu'on voit le personnage s'échapper de l'académie avec le célèbre Wedge dans Rebels, sachant que la backstory du personnage stipulait déjà qu'il avait quitté un camp impérial aux côtés d'un autre pilote, Biggs Darklighter, à l'époque de la trilogie originale. Mais le Story Group a eu la bonne idée d'expliquer que les techniques employées par Sabine pour exfiltrer Derek de son académie l'ont ensuite inspiré à faire fuir de futur pilotes de la Rébellion depuis des établissements impériaux. C'est plutôt bien trouvé, mais clairement, il y a de l'écho.


L'Inquisitorus

Si les Inquisiteurs sont des personnages aussi badass que mystérieux, ils sont loin d'êtres nouveaux dans l'univers Star Wars. Leur première apparition remonte déjà à quelques décennies puisqu'on parlait d'une Inquisition Impériale dans le jeu de rôle Star Wars en 1988, celui-là même qui a fait perdurer la licence dans le cœur des fans pendant de longues années en l'absence de nouveaux films. Puis, les Inquisiteurs sont apparus ou ont été mentionnés dans de nombreuses œuvres comme les romans compagnons de la saga Young Jedi, comme The Rise of the Shadow Academy, en 1996. Pas étonnant de revoir ses chasseurs de Jedi à l'œuvre donc, même si on sait désormais plus de choses sur eux, notamment grâce au comic book Darth Vader de Charles Soule, qui les présente comme d'ancien élèves Jedi formés par Vador

A noter : la canonisation des Inquisiteurs et de leur organisation, l'Inquisitorus, remonte techniquement à la sortie du roman Star Wars Rebels : A New Hero, un livre pour enfants qui accompagnait la sortie de la série en 2014.


Tarre Vizsla 

Si vous aviez déjà du mal à suivre, ça risque de se gâter. Officiellement, Tarre Vizsla est un personnage qui n'est apparu que dans Star Wars Rebels. Il y est décrit comme le premier mandalorien a avoir été recruté par l'ordre Jedi et le créateur du fameux Darksaber, ce drôle de sabre-laser noir. Techniquement, pas d'univers étendu donc, sauf que. Dans l'univers Legends, un mandalorien répond en effet au nom de Tor Viszla. L'orthographe est donc quasiment identique, de même que la sonorité, mais le bonhomme n'est pas du tout un utilisateur de la Force, et qu'il ne fait que porter le Darksaber, au lieu de l'inventer. Un cas de figure assez particulier qui témoigne de la complexité des liens entre les deux canons Star Wars, d'autant que l'histoire de Tor Viszla est connectée à plusieurs intrigues que l'on a vu se déployer dans la série The Clone Wars, qui fait officiellement partie de la continuité Star Wars ! Vous avez la tête qui tourne ? Nous aussi.


Dark Revan ?

Poursuivons sur une note un peu plus légère. Derrière Thrawn, Darth Revan est probablement le personnage le plus aimé de l'ancien univers étendu, et sans le ramener sur le devant de la scène de manière explicite, Rebels pourrait déjà avoir fait plusieurs pas dans sa direction. La planète Malachor, qui est le lieu d'une bataille très importante dans la carrière du Jedi déviant de l'Ancienne République, est en effet mise en scène dans le final de la seconde saison, durant lequel une étrange installation Sith parle avec la voix d'une femme, qui pourrait être Darth Traya, l'un des maîtres de Revan et un ingrédient indispensable à son passage du côté obscur. On vous l'accorde, on va chercher loin mais ce bon Revan est tout simplement trop populaire pour être privé d'un retour ! Dans la prochaine série animée peut-être ?

Un nom qui commence par J 

Attention, spoilers ! Les toutes dernières minutes de Star Wars Rebels ont en effet canonisé un nom bien connu de l'ancien univers étendu, Jacen. Dans l'ancien canon de la saga, celui-ci est le prénom du fils de Leia Organa et Han Solo, et accessoirement le frère jumeau de Jaina, qui avencera petit à petit vers le côté obscur pour devenir Dark Caedus. Une descente aux enfers serait-elle également prévue pour le nouveau Jacen ? Réponse dans la prochaine série animée de la saga Star Wars, visiblement !

2. | Technologies

Chapitre II | Technologies

Les Holocrons Sith 

Vous connaissez sans aucun doute le principe des Holocrons, sorte de clés USB mystiques utilisées par les Jedi pour stocker un maximum de données et de savoir. Ces objets appartiennent officiellement au canon de Star Wars grâce à Clone Wars, mais leur équivalent Sith, dont on entend parler depuis des années dans l'ancien Univers Étendu, n'a été confirmé que récemment, avec Star Wars Rebels donc. La série va même jusqu'à reprendre la forme classique des Holocrons Sith, des petites pyramides, tels qu'on les imaginaient déjà en 1995 dans le comic book en six parties de Dark Horse, Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith !
 

Les Corvettes Hammerhead

Techniquement, ces vaisseaux ont d'abord été désignés sous le titres de croiseurs. Mais dans le nouveau canon de Star Wars, on les appelle plus volontiers les Corvettes Hammerhead. Quoi qu'il en soit, ce modèle d'engins spatiaux avait été introduit dans le jeu-vidéo Knights of The Old Republic en 2003 avant de faire leur retour officiellement dans un épisode de Rebels qui voyait une certaine princesse Leia aider nos rebelles favoris. Depuis, les Corvettes Hammerhead ont d'ailleurs eu leur quart d'heure de gloire dans une superbe séquence de Rogue One.
 

Les TIE Defender

Légendaire déclinaison des TIE Fighters, le Defender est la rencontre de l'agilité typique des vaisseaux de l'Empire et de l'endurance qui caractérise les X-Wing de la Rébellion. Un chasseur très avancé que Rebels a ramené dans le giron officiel de Star Wars après une timide apparition dans le jeu mobile Star Wars Commander, qui n'était pas narratif. C'est techniquement la série qui a donc fait revenir cette superbe variante de l'engin iconique de l'Empire sur le devant de la scène, plus de vingt ans après sa première apparition, dans TIE Fighter, l'un des jeux-vidéo les plus appréciés de l'histoire de la saga. Mieux encore, Rebels en fait le projet du grand amiral Thrawn, qui entend le défendre devant l'Empereur face à la concurrence de l'Étoile Noire de Tarkin, qui la vole à ce pauvre Orson Krennic. Une course à l'armement qui renforce le côté stratège du grand bonhomme bleu aux yeux rouges.

Les cargos YT-2400


 
Cultissime modèle qui sert de design à l'Outrider, le vaisseau de Dash Rendar, le cargo YT-2400 avait été introduit dans Shadows of the Empire en 1996, l'une des premières opérations de transmédia de la saga Star Wars. Depuis, l'engin avait fait son retour dans l'édition spéciale d'Un Nouvel Espoir, qui ajoutait ce modèle dans un coin de Mos Eisley, mais on ne va pas se mentir, c'est bien Rebels qui l'a ramené en grande pompe dans l'épisode Iron Squadron, où un YT-2400 tient un rôle non-négligeable. Pas de Dash Rendar à l'horizon par contre, ce qui est bien dommage pour tous les fans de cette version alpha de Han Solo.
  

Les Dark Troopers

Je vais vous faire une confidence : en travaillant sur ce dossier j'étais persuadé que les droïdes qui accompagnent régulièrement Thrawn dans la série Star Wars Rebels était une version canonique des Dark Troopers, des droïdes de combats conçus pour l'Empire via plusieurs phases, toutes plus dangereuses les unes que les autres. Mais les droïdes qui escortent l'Amiral et lui permettent de s'entraîner sont officiellement désignés sous le nom d'Imperial Sentry Droids - des gardes ou des sentinelles, tout au plus. Nous sommes loin des capacités des Dark Troopers de l'ancien univers étendu donc, mais le design des robots de Rebels est trop proche de cleui de leurs ancêtres pour être ignoré. Maintenant, qui de Rebels ou de Rogue One avec K2SO a réellement ramené le concept des droïdes impériaux sur le devant de la scène ? C'est à débattre.
 

Le jeu Cubikahd

Vous le savez, les mandaloriens sont l'un des éléments les plus appréciés de l'univers de Star Wars. Malheureusement pour leurs fans, les membres de ce peuple sont passés d'une société particulièrement beliqueuse à une faction cherchant à s'unir dans la paix et l'harmonie avec les intrigues développées par la série animée The Clone Wars. Les mandaloriens ne sont donc plus aussi aggressifs que la par le passé. Une décision qui fait encore polémique, à tel point qu'une autrice aussi prolifique que Karen Traviss (qui avait développé la culture mandalorienne dans la série Legacy of the Force ou encore la série de romans Republic Commando) a choisi de ne plus écrire dans l'univers dans la saga. Malgré tout, quelques technologies de son invention font de temps à autre apparition dans le canon de Star Wars. Du côté de Rebels, c'est par exemple le jeu Cubikahd qui faisait un retour dans l'épisode Imperial Super Commandos, où l'on remarquait le talent naturel de Sabine pour la stratégie.
 

Les droïdes RX

Créés pour promouvoir la toute première attraction Star Tours en Californie, la série de droïdes RX est connue pour piloter les navettes vous emmenant visiter les quatre coins de la galaxie. On se souvient tout particulièrement de RX-24, alias Rex, le pilote de toutes les attractions Star Tours, y compris celle installée à Disneyland Paris. Depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, les Star Tours sont maintenant équipés d'un C3PO et d'un R2-D2, autrement plus connus, mais ça ne veut pas dire que les droïdes RX ont disparu pour autant. On les retrouvait dans l'épisode Droids in Distress de Star Wars Rebels, et Rex a été reprogrammé en DJ pour les futurs parcs Galaxy's Edge !
3. | Concepts

Chapitre III | Concepts

L'Imperial Security Bureau

Imaginé pour les besoins de The Politics of Contreband, l'une des extensions du jeu de rôle Star Wars, le concept d'une organisation "policière" impériale traquant les traîtres ou simplement les failles dans le système a fait pas mal de chemin depuis sa naissance en 1992. On l'appelle désormais l'Imperial Security Bureau ou ISB pour les intimes, une organisation qu'on retrouvait dans le livre Ezra's Gamble, sorti en même temps que la série Rebels. On notera cependant que des personnages comme Wulf Yuralen, membre de l'ISB dans le canon actuel de Star Wars, était un personnage secondaire d'Un Nouvel Espoir. On ne savait donc rien sur lui mais son costume blanc indiquait peut-être déjà, en 1977, qu'il faisait partie d'une branche bien particulière de l'Empire.


La guerre mandaloriens / Jedi

Autre élément culte de l'Ancienne République, la guerre entre les mandaloriens et les Jedi est l'objet de nombreux fantasmes dans le milieu des fans de Star Wars. Et si l'aspect officiel de cette large époque est encore à débattre à l'heure actuelle, Rebels a ramené plusieurs événements ou personnages sur le devant de la scène via des mentions. La guerre de soixante années entre les mandaloriens et les Jedi fait partie de ces événements, et elle est mentionnée par Kanan lorsqu'il se porte volontaire pour entraîner la jeune Sabine. Comme quoi, certaines batailles sont trop belles pour être totalement retirées du canon Star Wars !


Malachor

Puisqu'on parle de la guerre entre les Jedi et les mandaloriens, parlons de la planète où elle prenait fin dans l'ancien univers étendu : Malachor V. Il faut savoir que toutes les planètes (mais aussi les espèces) présentes dans l'ex-canon de Star Wars existent apparemment toujours selon le Story Group, et Malachor ne fait donc pas exception. On retrouve même dans Rebels l'idée que la planète ait été détruite par une super-arme, comme c'était le cas par le passé d'ailleurs. Cependant, dans la série de Dave Filoni, on nous parle surtout d'une guerre entre Jedi et Sith. Point de mandaloriens donc, même si un autre détail cool apparaissant dans l'épisode Twilight of the Apprentice : un sabre-laser en croix à la Kylo Ren. Un autre exemple de la puissante narration par l'objet de Star Wars.

Chapitre I | Personnages

Thrawn

On ne pouvait commencer par personne d'autre. D'abord parce que Thrawn était assurément le personnage le plus populaire dans l'ancien univers étendu. Ensuite, parce que ce retour au canon officiel de Star Wars a largement été médiatisé, depuis son annonce à la Star Wars Celebration 2016 au comic book Thrawn en passant par un nouveau roman de Timothy Zahn. Bref, Thrawn (Mitth'raw'nuruodo de son vrai nom) est de retour dans le giron officiel de Star Wars. Mais il convient de noter que ce retour aux affaires cache quelques petites modifications. Si la personnalité et le parcours du bonhomme restent relativement similaires, l'époque à laquelle il évolue est très différente : là où il revenait hanter les rebelles après la mort de l'Empereur dans les histoires de Legends, il sévit ici entre les épisodes III et IV de la saga. Et aux côtés de plusieurs personnages de l'ancien univers étendu d'ailleurs, dont le pisteur Rukh et Gilad Palleon, son second dans Legends, mentionné dans les derniers épisodes de Rebels !


Derek Klivian, dit Hobbie

Comme la plupart des pilotes du Rogue Squadron, Derek a une petite backstory. Et celle-ci est assez intéressante d'ailleurs, puisque l'histoire de ce pilote rebelle semble faire écho à l'ancien univers étendu ou du moins, à ce qu'on comprenait dans plusieurs œuvres (type encyclopédies) liées à la trilogie originale. Une sorte de double canon, en somme, puisqu'on voit le personnage s'échapper de l'académie avec le célèbre Wedge dans Rebels, sachant que la backstory du personnage stipulait déjà qu'il avait quitté un camp impérial aux côtés d'un autre pilote, Biggs Darklighter, à l'époque de la trilogie originale. Mais le Story Group a eu la bonne idée d'expliquer que les techniques employées par Sabine pour exfiltrer Derek de son académie l'ont ensuite inspiré à faire fuir de futur pilotes de la Rébellion depuis des établissements impériaux. C'est plutôt bien trouvé, mais clairement, il y a de l'écho.


L'Inquisitorus

Si les Inquisiteurs sont des personnages aussi badass que mystérieux, ils sont loin d'êtres nouveaux dans l'univers Star Wars. Leur première apparition remonte déjà à quelques décennies puisqu'on parlait d'une Inquisition Impériale dans le jeu de rôle Star Wars en 1988, celui-là même qui a fait perdurer la licence dans le cœur des fans pendant de longues années en l'absence de nouveaux films. Puis, les Inquisiteurs sont apparus ou ont été mentionnés dans de nombreuses œuvres comme les romans compagnons de la saga Young Jedi, comme The Rise of the Shadow Academy, en 1996. Pas étonnant de revoir ses chasseurs de Jedi à l'œuvre donc, même si on sait désormais plus de choses sur eux, notamment grâce au comic book Darth Vader de Charles Soule, qui les présente comme d'ancien élèves Jedi formés par Vador

A noter : la canonisation des Inquisiteurs et de leur organisation, l'Inquisitorus, remonte techniquement à la sortie du roman Star Wars Rebels : A New Hero, un livre pour enfants qui accompagnait la sortie de la série en 2014.


Tarre Vizsla 

Si vous aviez déjà du mal à suivre, ça risque de se gâter. Officiellement, Tarre Vizsla est un personnage qui n'est apparu que dans Star Wars Rebels. Il y est décrit comme le premier mandalorien a avoir été recruté par l'ordre Jedi et le créateur du fameux Darksaber, ce drôle de sabre-laser noir. Techniquement, pas d'univers étendu donc, sauf que. Dans l'univers Legends, un mandalorien répond en effet au nom de Tor Viszla. L'orthographe est donc quasiment identique, de même que la sonorité, mais le bonhomme n'est pas du tout un utilisateur de la Force, et qu'il ne fait que porter le Darksaber, au lieu de l'inventer. Un cas de figure assez particulier qui témoigne de la complexité des liens entre les deux canons Star Wars, d'autant que l'histoire de Tor Viszla est connectée à plusieurs intrigues que l'on a vu se déployer dans la série The Clone Wars, qui fait officiellement partie de la continuité Star Wars ! Vous avez la tête qui tourne ? Nous aussi.


Dark Revan ?

Poursuivons sur une note un peu plus légère. Derrière Thrawn, Darth Revan est probablement le personnage le plus aimé de l'ancien univers étendu, et sans le ramener sur le devant de la scène de manière explicite, Rebels pourrait déjà avoir fait plusieurs pas dans sa direction. La planète Malachor, qui est le lieu d'une bataille très importante dans la carrière du Jedi déviant de l'Ancienne République, est en effet mise en scène dans le final de la seconde saison, durant lequel une étrange installation Sith parle avec la voix d'une femme, qui pourrait être Darth Traya, l'un des maîtres de Revan et un ingrédient indispensable à son passage du côté obscur. On vous l'accorde, on va chercher loin mais ce bon Revan est tout simplement trop populaire pour être privé d'un retour ! Dans la prochaine série animée peut-être ?

Un nom qui commence par J 

Attention, spoilers ! Les toutes dernières minutes de Star Wars Rebels ont en effet canonisé un nom bien connu de l'ancien univers étendu, Jacen. Dans l'ancien canon de la saga, celui-ci est le prénom du fils de Leia Organa et Han Solo, et accessoirement le frère jumeau de Jaina, qui avencera petit à petit vers le côté obscur pour devenir Dark Caedus. Une descente aux enfers serait-elle également prévue pour le nouveau Jacen ? Réponse dans la prochaine série animée de la saga Star Wars, visiblement !



Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Star Wars Star Wars Rebels Rebels Canon Lucasfilm
5 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité