Actualités > Retour

Grish-Mère, quand la fantasy se fait introspective

2
ReviewLe 30 Mar
partager cet article
8 /10
On a aimé
• Un héros plein de subtilité, • Un récit riche et prenant, • Une intrigue qui évolue en même temps que son héros
On a moins aimé
• Des scènes d'action qui sortent parfois un peu de la lecture, mais c'est assez anecdotique

Nouveau titre du label Bad Wold chez Actu SF, Grish-Mère est une course contre la montre où rien ne se passe comme prévu.

Réparer ses erreurs...

Sylve est un factotum. Ou bien peut-être plutôt qu'il l'était.
 
Ces serviteurs de luxe, formés à la dure pendant plusieurs années, savent aussi bien se battre qu'ils excellent dans les arts, ils sont érudits et talentueux dans quasiment tous les domaines. Ça ne les empêche pas de merder.
 
Berné par un saltimbanque qu'il pensait être son ami, Sylve a jeté le déshonneur sur son maître. Il est bien décidé à arranger les choses, quitte à prendre tous les risques et fait route vers Grish-Mère, une île-baronnie où les femmes ont le pouvoir. Il est sûr d'y retrouver le traître. Très vite, pourtant, tout déraille. Il se retrouve à la merci de la puissante guilde des épiciers et devra être particulièrement habile s'il veut arriver à ses fins.
 
Mais est-il aussi malin qu'il le pense ? Cette aventure va 'obliger à se remettre un peu en question...

... ou apprendre de ses erreurs ?

Après Anasterry, qui se déroule dans le même univers (mais chaque récit peut se lire indépendamment), Isabelle Bauthian nous entraîne dans les ruelles de Grish-Mère. On y découvre un univers composé de plusieurs baronnies aux codes bien établis. Au programme : beaucoup d'embrouilles politiques et une course contre la montre. Et puis la rencontre avec ce héros empli de fougue et d'idées reçues qui évolue et s'adapte au contact des personnages qui vont croiser sa route.
 
Isabelle Bauthian construit un récit prenant et particulièrement riche. On prend tranquillement ses marques dans cet univers, et, l'air de rien, elle y distille déjà des questionnements sur notre propre monde. Car si Grish-Mère est dirigée par des femmes, c'est pour elle l'occasion de questionner la société patriarcale et d'imaginer un huis-clos matriarcal. Ce qui a provoqué ce que Sylve voit comme une incongruité, les besoins de ce système, ses avantages mais aussi ses limites. Le lecteur pourra se dire qu'elle va par moment un peu  loin, mais ne s'amuse-t'elle pas ici avec la réalité, avec l'extrémisme confinant à la folie qu'amène le choix d'un monde trop binaire et inégalitaire ?
 
S'il est difficile de discerner la véritable personnalité des autres personnages qui mentent comme ils respirent, intriguent, se cachent derrière des faux semblants pour arriver à leur fin et nous sont racontés du point de vue du héros, Sylve, lui, est particulièrement attachant. Car son autrice dresse un portrait tout en finesse d'un personnage avec ses qualités et ses défauts, pétris de certitudes mais capable aussi de les déconstruire. Qu'on le trahisse ou qu'on l'aide, Sylve en prend son parti et se questionne. Entre les lignes, c'est aussi nous qu'Isabelle Bauthian bouscule un peu. Féminisme, racisme, mépris de classe et homophobie, elle traite ces sujets avec finesse, sans qu'ils empiètent sur le déroulement du récit.
 
Car il s'agit d'abord d'aventure et d'intrigue et, de ce côté-là, on est servi. Grish-Mère est riche en rebondissements en tous genres. Et même quand on accepte l'idée qu'il ne faut se fier à personne, on continue d'être surpris par les retournements de situations qui font avancer l'histoire en lui faisant prendre des directions toujours inattendues. 
 
La langue est riche et belle, d'autant plus que chaque personnage à sa manière bien à lui de parler. Et surtout Sylve dont on suit les échanges oraux (avec tous les codes de politesse et d'élégance liés à sa fonction) et internes (où il est un peu moins distingué...). C'est drôle, parfois triste ou touchant. Un petit bémol peut-être, si vraiment il fallait en trouver un, serait dans les scènes d'action dont le style très précis, haché, cinématographique, tranche un peu avec le reste du récit et peut sortir de la lecture. Mais ce changement de rythme n'en reste pas moins une expérience de lecture intéressante.
 
Grish-Mère est donc un joli coup de coeur. Un récit de fantasy plein de rebondissements et d'intrigues politiques, mais qui nous offre aussi un personnage complexe, qui évolue d'un bout à l'autre de l'histoire. On vous le recommande donc chaudement, chez ActuSF.

Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
ActuSF Fantasy Grish-Mère Isabelle Bauthian
2 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité