Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Ce qui vient la nuit : Le trio gagnant des Moutons Electriques a encore frappé !

0
ReviewLe 15 Oct
partager cet article
7 /10
On a aimé
• Les dessins de Melchior Ascaride
• Le folklore breton
On a moins aimé
• Des couleurs qui rendent illisibles des dessins ou une partie du texte

Le trio Ascaride, Bétan et Rivero n’est pas à son premier coup d’essai dans le monde de la fantasyTout au milieu du monde, leur premier bébé, un roman mêlant l’imagination débordante d’un dessinateur et le talent d’un duo d’auteurs, avait reçu le Prix Spécial des Imaginales en 2018. L’équipe revient pour nous servir et nous servir très bien avec Ce qui vient la nuit, un roman de loup-garou en Bretagne au temps des croisades, tout cela accompagné des illustrations splendides d’un Melchior Ascaride très inspiré.

Jildas, baron de Baorg-Maen, rentre sur ses terres après une année de massacres lors d’une croisade contre les Maures au Portugal et un bref passage en Orient. L’âme torturée, il retrouve sa demeure et sa femme, habitués à son absence, qui lui semblent distants. D’autant plus que durant son absence, les rites païens sont restés bien ancrés dans les manières de ses gens (un comble pour un croisé qui a fait couler le sang en des terres lointaines au nom du Christ). Tout cela mis bout à bout crée un personnage mal à l’aise auprès des siens et prêt à tout pour retrouver un peu d’action afin de purger sa Bretagne chérie.


Alors, quand une jeune guerrière,Marie de France, inspectrice de l’étrange et poétesse au service du roi Henri, s’immisce dans sa vie et découvre avec lui la dépouille massacrée d’un paysan, Jildas se lance dans une enquête qui risque de le détruire. Enquête qui le conduira à rencontrer les légendes de Bretagne, celles des fées, des bois maudits et des change-formes. Bien sûr le récit ne serait rien sans la force évocatrice des dessins du talentueux Melchior Ascaride.

Chaque dessin est un plus à un récit qui se veut dérangeant et fantastique mais qui le devient véritablement tant il est représenté de manière horrifique. Chapeau bas à Melchior Ascaride notamment pour plusieurs passages qui se passent de mots et qui se contentent d’être restitués en dessin.

Ce qui vient la nuit est une excellente panacée à tout bon lecteur de fantasy en mal d’une histoire contée de manière étonnante. Le trio a su restituer avec brio une ambiance sombre tant grâce au verbe des deux talents des Moutons électriques qu’avec le coup de pinceau de leur dessinateur titulaire. Si vous cherchez un petit moment de détente avec un peu de disruptivité en ce monde, ce roman graphique est fait pour vous.

- Vous pouvez commander Ce qui vient la nuit à ce lien


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
critique littérature Les Moutons Électriques moutons électriques ce qui vient la nuit ce qui vient la nuit critique review ce qui vient la nuit
0 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité