Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

The Witcher : Le Dernier Voeu ou comment comprendre la série Netflix et le jeux vidéo

1
ReviewLe 20 Dec
partager cet article
9 /10
On a aimé
- Le style cru
- Des nouvelles toutes différentes les unes des autres
On a moins aimé
- Des nouvelles non chronologiques

Andrzej Sapkowski est l’auteur polonais le plus traduit du monde. Vous ne le connaissez peut-être pas mais vous connaissez forcément son œuvre : The Witcher/Le Sorceleur. Le succès phénoménal de la série en Pologne a dépassé les frontières jusqu’à atteindre les oreilles des Anglo-saxons qui ont contribué à créer une des licences de jeux video la plus jouée au monde. Et aujourd’hui sort la série Netflix avec un Henry Cavill survolté, fan-boy en prime de la série de livre et du jeu vidéo.


Geralt est un Sorceleur de l’Ecole du Loup. Dans un univers inspiré de l’Europe de l’Est, il est un paria mais les hommes n’hésitent pas à l’utiliser pour traquer des horreurs qui les empêchent de dormir la nuit ou à faire jouer les rouages complexes de la cour. Un Sorceleur ne doit rien à personne si ce n’est à sa mission. Pourtant bien souvent, Geralt, un homme bon sous la cuirasse d’un mutant, s’acquitte de sa mission et en fait bien plus encore.

Il évolue dans un monde où la magie doit mourir. Geralt se pose en tant que protecteur de l’humanité et de ces créatures qui se font chasser par les humains simplement pour leurs terres ou parce qu’elles sont différentes. Non TOUS les monstres ne sont destinés à être tués. Parfois dans un style très crû, Andrzej Sapkowski pose une frontière tenue entre qui est le véritable monstre dans cet univers médiéval empli de corruption et d’intrigues.

Le Dernier Vœu est un composite d’histoires, de nouvelles qui ont forgé la légende du Sorceleur. Sa rencontre avec Yennefer, l’amour de sa vie, pourquoi l’appelle-t-on le Boucher de Blaviken, qui est cet enfant-surprise, fruit d’une promesse donnée il y a des années ? Tout cela, vous allez enfin le comprendre.


Vous allez en apprendre plus sur des personnages de la licence. Jackier, Tris… Mais ont-ils le même caractère et la même relation avec le Sorceleur ? A vous de le découvrir dans ce classique de la fantasy sombre et touchante. Touchante car l’espèce des Sorceleurs est condamnée à mourir, au même titre que ces monstres qu’ils pourchassent pour le compte d’hommes prêts à tout pour les éliminer par la même occasion. Les Sorceleurs ont la vie dure mais ils font le travail demandé (et rémunéré) car c’est la seule chose qu’il leur reste à faire dans un monde où le reste du monde les rejette. 

Avec la saga du Sorceleur, Sapkowski nous offre une saga bourrée d'action, d'intrigues et de réflexion sur l'humanité et notre tendance à s'auto-détruire et à manipuler nos congénères. Le Dernier Voeu est une introduction parfaite à un univers riche, profond et étonnant, nous habitués à une littérature "occidentale". La dureté et l'humanité de Geralt vous toucheront à coup sûr !

- Vous pouvez commander Le Dernier Voeu à ce lien


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
The Witcher sorceleur tome 1 critique sorceleur tome 1 review sorceleur tome 1 Andrzej Sapkowski Bragelonne le dernier voeu critique le dernier voeu
1 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité