Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

L'Empire du Silence : Une nouvelle étoile de la SF ?

0
ReviewLe 22 Avr
partager cet article
8 /10
On a aimé
- Un univers à peine ébauché mais profond
On a moins aimé
- Des personnages secondaires pour l'instant oubliables

Christopher Ruocchio s’est fait connaître pour sa série du Dévoreur de soleil, dont l’Empire du Silence est le premier tome. Souvent comparé à Dune et au Nom du Vent, L’Empire du Silence, paru chez Bragelonne, a ses propres qualités (et défauts) que Tonton Cinak va vous révéler.

Nous suivons la vie d’Hadrian Marlowe, un jeune Palatin, au cœur d’un Empire intergalactique raciste et religieux. En cherchant à fuir un destin d’Inquisiteur, Hadrian va tantôt se retrouver mendiant, gladiateur, archéologue et bien d’autres choses qui nous seront révélées dans les tomes suivants.  Comment sais-je tout cela ? Tout simplement parce qu’Hadrian nous le dit dès les premières pages. C’est un Hadrian vieux de mille ans, régicide, héros et ennemi de l’humanité, qui nous conte son existence mouvementée. Rien de bien nouveau sous le soleil, me direz-vous, si vous avez lu le Nom du Vent ou le Cycle de Syffe de Patrick Dewdney (foncez, et en plus c’est français !).

Cependant le réduire à des comparaisons simplistes serait nier toutes les qualités de la patte de Christopher Ruocchio. Son univers est profond. Ne serait-ce que pour la myriade de royaumes humains qui peuplent sa galaxie ou par sa flopée d’extraterrestres réduits en esclavage par une humanité fanatisée et mystifiée par la Fondation.

La Fondation a d’ailleurs une place particulière, presque toxique. Comme l’humanité fut la première espèce à atteindre les étoiles, elle a, de fait, un droit sur toutes les autres. Une logique implacable : pour des intérêts économiques, elle bafouera les idéaux humanistes et broiera tout être pensant le contraire. Ces courants opposés, Hadrian les découvre au gré de son périple, se forgeant une volonté propre et une force d’âme qui lui coûteront cher.

La richesse de l’univers de L’Empire du Silence est ce qui va faire grandir son personnage. Chaque épisode de sa vie est organique. Le récit est fluide et maîtrisé. L’histoire de l’exploration spatiale, les empires humains, ces ruines noires qui rappellent les monolithes de l’Odyssée de l’espace, tout cela influencera la vie d’Hadrian et de l’Empire (en plus de toucher l’afficionado de world-building qu’est tout bon fan de SF). L’auteur maîtrise son univers et l’art de nous attirer dans ses filets. Même quand l’histoire patine légèrement sur des épisodes qui me paraissent quelques fois superflus (du moins pour le tome 1, mais mous verrons bien au tome 2 ! Je n’attends que d’être contredit, Christopher !).

A travers son récit, Hadrian cherche davantage à se justifier qu’à se dédouaner de ses actes. Comprenez bien que cet homme a ses propres douleurs, et de manière touchante, Christopher Ruocchio respecte cela. Il ne nous raconte pas certains passages intimes et douloureux, car ces moments reviendront hanter le héros et donc notre lecture. Leur présence est là, dans ses actes et son âme. Comme Kvothe de Rothfuss, Hadrian de Ruocchio n’est que le fruit de ses rencontres. C’est la force de l’imaginaire d’aujourd’hui qui casse les stéréotypes, pour mieux peindre un tableau humain morcelé mais d’autant plus réaliste.

L’Empire du Silence est un bon roman introductif à une saga qui semble prometteuse. Hadrian Marlowe est touchant et son destin nous interpelle. A sa lecture, nous avons envie de comprendre son histoire et les raisons de ses actes. Encore plus que le personnage, l’univers dans son ensemble nous fait rêver. Tout est en place pour capter un public français fan de science-fiction. Je recommande chaudement ce livre et j’attends avec impatience la traduction du tome 2 !


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
science-fantasy 2001 2001 : lOdyssée de lEspace Espace Christopher Ruocchio Espace Dune Bragelonne Le Nom du Vent Gladiator Gladiateurs Science Fiction & Fantasy Hall Of Fame Science-fiction Bragelonne empire du silence empire du silence critique review empire du silence chronique empire du silence
0 commentaire Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité