Home News Critiques Dossiers Evenements Chroniques Bandes annonces Podcasts TV
ConnexionInscription
Actualités > Retour

Les Derniers Jedi : oui, nous connaissons la vérité sur les parents de Rey

6
ChroniquesLe 02 Jan
partager cet article

En 1980, après L'Empire Contre-Attaque, plus d'un fan de la saga Star Wars, sans même parler des spectateurs curieux, a dû se demander si ce qu'on venait de lui apprendre sur Luke Skywalker et son père était vrai. 

L'histoire se répète une nouvelle fois au sein de la franchise, quarante ans plus tard, alors que les aficionados de Star Wars s'écharpent sur la question des origines de Rey. Rien a changé, donc, ou presque, puisque les réseaux sociaux et la virulence de certains spectateurs ajoutent beaucoup d'huile sur le feu.

Aussi est-ce à notre tour de proposer un petit essai sur la question avec cet article, qui évidemment, contiendra un maximum de divulgâcheurs sur l'intrigue de Star Wars : Les Derniers Jedi.

Attention aux spoilers sur l'intrigue de Star Wars : Les Derniers Jedi

Tout ce qui suit sera donc très personnel, mais je crois que plusieurs indices, en plus de l'histoire de la saga elle-même, nous permettent déjà de trancher sur la question des parents de Rey, maintes fois teasée ces dernières années par les œuvres de Lucasfilm comme par les fans les plus désireux de découvrir la vérité.

Une vérité qui se fait à deux

Cette vérité, à mon sens, nous la connaissons donc déjà. Il est d'ailleurs amusant de remarquer une certaine forme de déni ou de sidération chez une une partie du public, qui en se lançant sur la question, oublie de préciser que la vérité sur les parents de Rey n'est pas seulement formulée par Kylo Ren mais aussi confirmée par l'alter-ego de Daisy Ridley

Fan-Art par Sandara

Si la vision des parents de Rey pourrait avoir été confiée à Kylo Ren par Snoke et sa machination, notre héroïne ne dément jamais les faits énoncés par son futur adversaire, et au contraire, accepte cette vérité comme quelqu'un qui l'aurait refoulée pendant de longues années. Un détail qui a son importance : la vérité n'est pas seulement énoncée par Kylo Ren, mais également acceptée par Rey qui confirme : "they were nobody."

Une cohérence avec Le Réveil de la Force

Maintenant, on peut comprendre la surprise des fans après deux ans de théories diverses et variées d'une part, et des faits très violents, d'autre part. Non seulement, les parents de Rey ne sont rien, mais en plus, ils ont vendu leur enfant. Et pour s'offrir quelques verres supplémentaires, histoire d'en rajouter une couche. Des révélations brutales, et donc difficiles à avaler, en somme. 

Pourtant, elles sont en accord avec ce qu'on pouvait entendre dans Le Réveil de la Force, où Maz Kanata incitait Rey à assumer ses origines et ce qu'elle savait de ses parents dans une réplique plutôt explicite : "Dear child. I see your eyes. You already know the truth. Whomever you're waiting on Jakku, they're never coming back. But, there's someone who still could."

Le someone en question est donc Luke, qui malgré son exil, finit par accepter d'être un modèle - à sa manière certes - pour Rey. L'héroïne qui de son côté, finit par accepter la vérité sur ses parents, qu'elle connaissait depuis toujours, mais qu'elle avait simplement choisi d'enfouir quelque part dans sa mémoire.

Beaucoup estiment néanmoins que si les mots collent, les images sont un peu plus difficiles à analyser. En effet, les visions de Rey dans Le Réveil de la Force nous montrent un vaisseau quittant le sable de Jakku alors que l'héroïne est récupérée par ce bougre d'Unkar Plutt. Mais rien ne nous dit que le vaisseau part dans l'espace. Peut-être part-il en direction d'un endroit plus fréquentable de Jakku. Même une destination plus lointainte n'annulerait pas forcément les dires de Rey et Kylo Ren. Sans même parler du fait que ces images sont générées par la Force et s'apparentent donc à des hallucinations : peut-être que Rey voit ses parents ainsi, détenteurs d'un joli vaisseau qui reviendra un jour la chercher. Mais en vérité, il n'en est rien.

Le passif du mensonge

Sauf si on nous ment. Si Snoke a réussit à percer l'esprit de Rey comme celui de Kylo. Si tout n'est qu'une sombre machination. Ou même si Chris Terrio et J.J.Abrams se préparent déjà à défaire ce que Rian Johnson a tenté d'établir dans son Star Wars avec leur épisode IX. Beaucoup se raccrochent à cette idée en citant la fameuse période de doute séparant l'Empire Contre-Attaque du Retour du Jedi. Trois ans pendant lesquels les fans se sont demandés si Vador avait bien dit la vérité, confirmée par Yoda puis Obi-Wan dans le film de Richard Marquand.

On ne nous avait pas menti à l'époque. Et on ne nous a d'ailleurs jamais menti au sein de la saga Star Wars, puisque les mots d'Obi-Wan dans le tout premier Star Wars n'étaient évidemment pas chargés de la vérité sur les origines de Luke, imaginées trois ans plus tard et après deux scénarios très différents pour l'Empire Contre-Attaque. Comme quoi les trilogies qui ne sont pas écrites à l'avance ne datent pas d'hier. Bien sûr, certains personnages de la saga mentent pour arriver à leur fins. Mais le "méta-mensonge" tel qu'on l'imagine aujourd'hui n'a jamais été pratiqué par la saga en quarante ans d'existence.

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne sera jamais utilisé par les scénaristes de Star Wars un jour. Bien au contraire, tout est désormais possible, comme nous le montre le film de Rian Johnson. Mais on a du mal à imaginer Terrio et Abrams aller à l'encontre d'un scénario qu'ils ont aux dernières nouvelles adoré. Sans même parler des scènes caduques qu'une contre-révélation entrenaîrait. 

La vérité est thématique

Jusqu'ici, c'est sous l'angle narratif que nous étudions les révélations concernant Rey et ses parents. Mais avant de terminer ce papier, il convient de revenir sur l'aspect thématique de cette vérité. Car contrairement à ce que l'on peut entendre ou lire ces derniers temps, les choix de Rian Johnson ne sont pas gratuits. Ils s'inscrivent dans une cohérence thématique diablement intéressante, qu'on explorait déjà en vidéo la semaine dernière, et que nous devons une nouvelle fois analyser ici.

En effet, l'un des thèmes forts des Derniers Jedi semble être l'héroïsme. Le film s'ouvre sur un Poe Dameron héroïque, par exemple, mais on nous expliquera ensuite que ses actes ne sont pas sans conséquences. De son côté, Luke est un personnage rejetant sa nature héroïque. Tandis que Finn cherche à l'affirmer, malgré les avertissements de Rose. D'une manière ou d'une autre, tous les personnages du métrage sont liés à ce thème, et Rey ne fait donc pas exception.


Au-delà de sa condition de personnage principal, qu'on appelle plus communément le héros, Rey est  ainsi connectée à la notion d'héroïsme grâce à ses origines, justement. Tout le propos de Rian Johnson étant, en faisant d'elle une "inconnue", de nous dire que l'héroïsme peut venir de chacun de nous. Une autre manière d'imposer le "greatness has no name" qu'on retrouvait déjà dans le Dunkerque de Christopher Nolan, pour citer un exemple tiré d'une galaxie différente. Une approche très actuelle, qui semble vouloir nuancer les clichés entourant les personnages messianiques, même si Rey, comme tous les personnages de premier plan, dispose d'une attention considérable à l'échelle de l'histoire de sa franchise.

Donner à Rey des origines terriblement simples et amères n'a donc rien d'un affront fait aux fans. Il s'agit plutôt d'une démarche très personnelle de la part de Rian Johnson, qui embrasse une tendance toujours plus présente du côté de la (science-) fiction et tout particulièrement à Hollywood. Le temps des héritiers et des messies a sonné : les héros de sang noble, pour ainsi dire, seront bientôt remplacés par des héros au sens noble, que Rey représente et incarne d'une manière assez formidable. 

Même si tout est toujours vrai d'un certain point de vue, comme le précisait Johnson il y a peu, ce n'est pas l'un des créateurs du personnage, J.J.Abrams, qui osera la priver de ce parcours en faisant marche arrière en 2019 dans les salles obscures. Mais d'ici-là, on peut toujours prendre les paris ou en discuter, ci-dessous !


Publicité

Podcast 72
Le 15 Mar
7

Wookie Leaks #30 : Star Wars Rebels

Chose promise, chose due ! En moins de quinze jours, deux épisodes de Wookie Leaks, notre podcast spécialement dédié à Star Wars ! Et après un opus...


Articles liés

auteurs & mots-clés
Rey Daisy Ridley Vérité Théorie Théories Star Wars Star Wars : Les Derniers Jedi Star Wars Star Wars : The Last Jedi Parents Rian Johnson J.J.Abrams Lucasfilm
6 commentaires Vous devez être connecté pour participer
connexion
Valider
inscription rapide C'est parti !
inscription standard C'est parti !
Publicité